Image de Edouard Latour

Edouard Latour

385 lectures

176

Qualifié

Lentement, elle se dégagea de son étreinte et réajusta son bikini.
— Tu ne penses pas que tu abuses, là ? Bon, c’est bien parce que c’est ton anniversaire.
Ses longues jambes maintenant repliées en tailleur, elle s’installa face à l’océan, tandis que son compagnon regagnait la cabine de pilotage.
Cela faisait maintenant deux mois qu’ils vivaient sur cet îlot à quelques milles de Madagascar et cette vie à la Adam et Ève commençait sérieusement à l’ennuyer. Elle regrettait profondément la cavale qui avait suivi le meurtre et les avait amenés jusqu’à Antananarivo. Paris, Marseille, Ljubljana, Bucarest, Istanbul, Le Caire… Jamais elle ne s’était sentie aussi vivante qu’au cours de ces dix mois.
— Tu m’emmènes où aujourd’hui ? On n’est jamais allé aussi loin.
— Va prendre les jumelles, tu vas comprendre.
Pendant une vingtaine de minutes, elle ne vit rien. Puis la chevelure rousse se stabilisa.
— Là-bas, je crois que j’ai vu un aileron… On va voir les requins ?!
Il acquiesça en hochant la tête. Folle de joie, elle se leva et se jeta sur lui pour l’embrasser.
— Tu semblais toujours ailleurs quand j’en parlais. Je pensais que tu ne m’écoutais pas.
— Comment oublier notre première rencontre ? Avec tes pompes, ta redingote et ta casquette en galuchat, tu avais toute la panoplie de la fan de squales.
Ils avaient pris la direction de l’aileron vu par Alexandra. Le second qui fit surface n’était maintenant qu’à une dizaine de mètres de l’embarcation.
— On va les appâter, ma chérie. Tu peux aller chercher le seau bleu à l’arrière du bateau ?
S’étant exécutée, mais grimaçant devant les entrailles de poisson, elle hésita à plonger sa main dans la masse visqueuse.
— Allez, ma grande, il faut y aller sinon ils ne viendront pas.
Inspirant profondément et se penchant au-dessus de l’eau, elle jeta une première poignée à la mer. Aussitôt, un aileron fit surface. À la deuxième, ils étaient trois, puis quatre à la troisième.
— Aïe ! Il y a truc bizarre dans le seau…
Un objet pointu et translucide surgit en effet des entrailles.
— C’est un bout de verre… Merde, je me suis coupée.
Absorbée par sa plaie, elle ne sut réagir à la brusque embardée du navire et perdit l’équilibre.

PRIX

Image de Automne 19
176

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fabienne Maillebuau
Fabienne Maillebuau · il y a
La curiosité nous jette parfois à l'eau, la chute du texte est fatale, on ne s'y attendait pas, mon vote!
je vous invite, Edouard, sur Cancuterus et Fleur du mal.

·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
La tentation a été trop grande, et Eve le paye chèrement !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
balance ta femme ! sympa, haha...
·
Image de Edouard Latour
Edouard Latour · il y a
Pas mal
·
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Lorsqu'il a demandé à Alexandra d'aller chercher le seau bleu à l'arrière du bateau, j'ai compris que le voyage n'allait pas tarder à prendre fin... Mais quelle idée avait-elle eu, il faut le dire, de porter une casquette en galuchat lors d'une première rencontre !
5 voix supplémentaires... Les voilà...

·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
La fille "appât" vu venir la fin.
·
Image de André Page
André Page · il y a
Un accident est si vite arrivé... :) Puissant et efficace, bravo Edouard :)
·
Image de Edouard Latour
Edouard Latour · il y a
Merci André
·
Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
Je me demande si "Adam" est pour quelque chose dans l'embardée du bateau qui projette "Eve" à la mer ? Et puis, je me demande aussi qui a placé ce bout de verre dans les entrailles du seau... Deux choses sont sûres : c'est bien Adam qui a envoyé Eve à l'arrière du bateau chercher le seau, et la cavale va se continuer en solo... Je vote.
·
Image de Edouard Latour
Edouard Latour · il y a
Merci. Vous pouvez l,'interpréter comme vous voulez.
·
Image de JACB
JACB · il y a
...et les aileront faim !!!
C'est court mais juste assez pour *****

·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
requin aime , en fait...
·
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Un fait divers très bien amené.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Georges eut beau se frotter les yeux, il ne se souvenait de rien. En sortant de la salle de bain, il trouva au pied de son lit des vêtements soigneusement pliés. N’ayant rien ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Lorsque Totof est venu au monde, il y a eu un très gros orage. Pépé pense que ça a sûrement fait disjoncter un appareil à la maternité, et que c’est pour ça que Totof est pas comme les ...