Répondez, c'est gagné

il y a
3 min
540
lectures
378
Finaliste
Public
Image de 2020
Image de 11-14 ans
Nous sommes en l’an 3064... depuis 4 ans, des phénomènes étranges se distinguent dans mon pays... Des personnes disparaissent...
Chaque semaine, 35 personnes sont tirées au sort et à partir de ce moment, nous ne les voyons qu’une dernière fois : à la télé...
Chaque jour, nous sommes obligés de regarder une émission qui s’appelle « Répondez, c’est gagné » dans laquelle plusieurs questions sont posées aux personnes tirées au sort. Leurs destins dépendent de leurs réponses.
D’après ce que je sais, les personnes qui arrivent à répondre à toutes les questions sont transférées dans un poste haut placé de la dictature que nous vivons. Moi, je m’appelle Thomas Kisio, j’ai 16 ans et je vis avec ma sœur jumelle Lila. Nos parents ont été tirés au sort lors d’une semaine d’été et nous ne les avons jamais revus. Ils n’ont pas répondu juste à toutes les questions.
Ce que je trouve le plus injuste et tragique, c’est que les personnes tirées au sort sont âgées de 6 à 110 ans. Un petit garçon de 7 ans, passant hier dans l’émission, ne sut naturellement répondre à aucune de ces questions correctement et le petit fut emmener par des soldats dans un lieu qui nous reste inconnu.
Aujourd’hui est le jour où nous sommes à notre tour, soit piochés par les soldats, soit sauvés de l’inconnu pour une semaine encore. Avec ma sœur, nous nous rendons sur l’esplanade de la discorde, lieu où nous allons peut-être être sélectionnés avec les autres habitants de la ville. Dans peu de temps, nous ne serons peut-être plus que des oubliés. Deux soldats arrivent. L’un pioche une boule comme dans une tombola et l’autre crie le nom qui apparait dessus « SAMUEL TAMASI » puis un jeune garçon rejoint le soldat. « TESA TIRLIO » crie-t-il encore et les soldats répétèrent cette même rengaine pendant 15 minutes. Soudain, il crie « LILA KISIO ». Ma sœur eu un léger mouvement de recul. « THOMAS KISIO »... Nous montons tous les deux sur l’estrade à côté des autres. Le manège des soldats continuent...
Nous sommes ensuite emmenés dans un train. Ma sœur est têtue, elle refuse de montrer sa peur mais, elle m’a tenue la main pendant tout le voyage. Lila et moi, avons peu d’espoir de nous en sortir car niveau culture, nous sommes à zéro.
Nous arrivons enfin sur le plateau de « Répondez, c’est gagné ». Je revis soudain le moment ou mes parents ne réussissent pas l’épreuve. Je me dis alors que nous n’avons aucune chance. Nous avons longtemps discuté avec les autres dans les coulisses. Nous sommes tous au même stade de panique. Nous voyons passer devant nous des soldats avec tantôt des adultes, tantôt des enfants. Nous avons tous le même pressentiment... Ils avaient perdue l’épreuve.
Nous les suivons de loin mais tout cela ne sert à rien car nous débouchons sur une porte blindée, fermée à double tours... Nous sommes donc obligés de retourner en coulisse pour attendre. Quelqu’un vient. Il s’approche de nous pour nous expliquer ce qui allait se passer. Il nous dit d’un ton qui se veut jovial « Alors bonjour, je m’appelle Damien et vous allait bientôt entrer en scène. Vous serez attachés à des sièges pour éviter la fuite. Ces épreuves et je vous le dit en toute honnêteté sont un moyen pour le gouverneur de vous classer en fonction de votre intelligence. Si vous ratez, et bien vous découvrirez ce qu’il y a derrière cette porte. » Il nous montre alors la porte métallique qui nous avait barré la route tout à l’heure. Il repart avec sur ses lèvres un sourire sadique et malsain ce qui ne fait qu’agrandir l’agitation au sein du groupe.
Soudain, le prénom de ma sœur est appelé. Elle me sourit une dernière fois avant d’entrer sur le plateau. Je n’ai pas réussi à entendre ses réponses mais ma sœur passe ensuite devant nous accompagnée par un soldat vers la porte métallique... Je tombe dans une profonde tristesse. Je me vis seul, sans ma sœur. Je sens la faiblesse me regagner mais je me retiens de pleurer... Tous les autres y sont allés, tous eurent le droit de découvrir la salle qui se trouve derrière la porte et de comprendre ce qui advenaient de ceux qui perdaient. Soudain, mon prénom est appelé. J’entre sur le plateau à mon tour. Il y a des tas de spectateurs. On m’installe alors sur un siège et on m’y attache. Par la suite, on me pose une série de question. A chaque fois que je réponds faux, le public rit aux éclats. Je suis donc emporté vers la porte métallique. Je vois ma vie défiler devant moi. Je me dit que je vais pouvoir rejoindre les autres mais en réalité, je sais qu’ils se trame des choses horribles derrière cette porte. Je redoute la mort !!! Ils ouvrent la porte que je trouvais si étrange et mystérieuse et on me pousse brutalement à l’intérieur. Ils la referment sur le secret qu’elle contient... Que va-t-il m’arriver ???
378

Un petit mot pour l'auteur ? 124 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Bravo très beau texte👍👍👍
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
bonjour Tom alors votre résultat? vous aviez voté pour ma nouvelle "sur le chemin qui mène au puits". je ne savais pas prévenir mes votants. elle est en finale et ça termine aujourd'hui. vite si possible revenez me soutenir. merci
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Voyage palpitant dans le temps. Bravo!

J'adhère par ma voix et je vous invite à découvrir mon texte en compétition si vous le voulez bien.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Une page très riche J'ai bien aimé .. bcp de bonnes choses.. un texte Magnifique .. très structuré et origin merciI de voter pour moi je suis candidat au prix jeune écriture RFI Auf
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Dommage que votre chute n'en soit pas une...Vous m'avez tenue en haleine, votre histoire est originale mais je reste sur ma faim... Laisser planer le doute en fin de récit peut donner lieu à une libre interprétation intéressante pour le lecteur, mais là on reste suspendu dans le vide, sans possibilité d'interpréter quoi que ce soit. Une petite suite serait bienvenue... ;-) Vous avez néanmoins mon soutien
Image de Tom Morin
Tom Morin · il y a
merci beaucoup pour tout ces commentaire encourageant
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Très beau texte!👌🏽👌🏽👍🏻👏🏽
Bonne continuité.
En passant, je vous invite à passer me lire:https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mesaventures-nocturnes et à me soutenir si vous aimez mon texte. Merci d'avance 🙂.

Image de Mirline Darrelus
Mirline Darrelus · il y a
Bon travail, vous avez mes voix.Je vous invite à voter également pour mon texte Satané Corona Virus
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/satane-corona-virus dans une autre catégorie.
Je vous remercie déjà !

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonjour, je vous soutiens avec mes 5 voix :). Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995.
Bonne chance ! :)

Image de Merve Tuncay
Merve Tuncay · il y a
Waouh! Suis sous le charme du style. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte au concours des jeunes https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-politique-noir-plus-fort-que-les-montagnes