1
min

Rencontre du type relatif

Image de Amicxjo

Amicxjo

42 lectures

5

Je me baladais sur l'avenue le cœur ouvert à l'inconnue, j'avais envie de dire bonjour à n'importe qui... (Air connu à fredonner au premier soleil de printemps)
Il déboucha du réverbère à led sans prévenir et me bouscula.
- Oh excusez moi
Il me rappelait quelqu'un : Un nez rond. Des cheveux blancs fruits d'une réaction en chaine. Une moustache du même métal. Des rides sur un front intelligent.
Il me regarda.
- Vous êtes drôlement habillé !
Il regarda autour de lui.
- Les voitures sont bizarres ?
- Vous avez dit bizarre comme c'est bizarre !
- Où suis je ? Qui suis je ? Qu'ois je ? Que vois je ? Quand suis je ? Je vous trouve bizarre !
- Vous aussi mais votre aspect est relativement...
- Relatif tout est relativité...
- C'est ça le mot code : vous êtes Albert l'inventeur de la bombe atomique.
- Pardon je n'ai pas inventé cette horreur, j'ai juste piqué la formule qui révélait la puissance contenue dans la matière, à Poincaré.
- Poings carrés, le boxeur ?
- Non, le charcutier, crétin quantique. Vous ne connaissez pas la relativité ?
- Très peu, de manière restreinte.
Le grand Albert se gratta la tête et sortit une pipe.
- Comment êtes vous arrivé ici ?
- C'est Oppenheimer, il m'a invité à voir ses installations, je n'aurais pas dû toucher au bouton avec la pancarte 'ne pas toucher'
- Oui, pourquoi l'avez vous touché ?
- Par curiosité scientifique.
- C'est bien gentil tout ça mais qu'est ce qu'on va faire de vous en 2018 ?
Il n'osa piper mot !
- Que savez vous faire ?
- Des hypothèses, des recherches, des calculs frénétiques...
- Néphrétiques ?
- Ma parole, vous ne comprenez pas le français ?
- Vous non plus c'est historique ! Vous ne parlez qu'allemand et très peu d'américain mais sûrement pas la langue de Molière.
- Mais alors certains de mes quantons intriqués se sont perdus dans la non localité du milieu temporel dans une voie de double causalité donc si vous m'avez compris.
- Le temps n'existe pas ?
- Mais alors, dans quel état gère ?
Le terrain, jonché de points d'interrogations devenait glissant !
- On fait quoi ?
- On faiblit ! Non, essayez de penser à la fameuse tarte aux pommes d'Elsa.
Le front d'Albert se plissa très fort...
- Aidez moi !
- Je me concentre aussi...
Il commença à se dissoudre lentement...
- Merci et adieu, mon ami vous m'avez sauvé...
Le lampadaire à led, re ingurgita Albert.
J'étais vanné... Vite une douceur pour me remettre. La boulangère me sourit.
- Et avec ça, un chausson aux pommes tout frais, Monsieur Newton ?

Thèmes

Image de Très très courts
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce texte bien écrit et agréable à lire ! J'aime ! Une invitation
à découvrir mon “Isère en Mouvement” qui est en Finale pour le Prix
Court Paysages 2018. Merci d’avance et bonne journée !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/isere-en-mouvement

·
Image de Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Amusant dialogue dans l'espace temps et avec ce concept on peut associer les personnages célèbres et créér de savoureux échanges.
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
vous jonglez joliment avec les mots. C'est super. J'aime je le fais savoir.
Je vous invite à aller lire le poème les cuves de Sassenage et vous guiderais dans les entrailles de celles ci. Merci d'avance et à bientot.

·
Image de Alixone
Alixone · il y a
Un texte qui décoiffe, plein de références, extra. J'aime bien la fin avec Newton...
(si vous aimez la poésie, je vous invite à lire mon texte en une - bon ce n'est pas le même genre- )

·