Rencontre 2 . Joelle Brethes

il y a
1 min
47
lectures
8

Je l’ai déjà écrit ici, elle a su rester si menue qu’en avion le ne devrait payer que demie place. Mais si elle a gardé un corps de jeune fille, elle a sous son abondante chevelure frisée qui doit lui tenir les neurones au chaud, une tête bien pleine et en éternel mouvement. Slams, poèmes, nouvelles, romans, tout bouillonne à l’abri des cheveux bouclés. Et ceci n’est rien comparé aux jambes ! On dit, que j’ai de belles gambettes, chantait Mistinguet, peut-être ! Mais pour pédaler sur un vélo ou trotter comme celles de Joelle, il y en a peu. Elle trotte tellement vite au bord de sa rivière, qu’elle ne voit pas le pêcheur que je suis. Je l’appelle, mais perdue dans ses rêveries, elle n’entend pas et passe son chemin. Un chemin qui la mène à la nuit du livre de son village, où derrière son présentoir elle illumine la rue de son gracieux sourire.
Je me suis amusé, avec les titres de ses œuvres, sur son site à gribouiller moi aussi une petite œuvre que je lui dédie.
« Le Noël des pirates » ! « Le Père Noël est mon voisin » disait « L’étranger » en pleine « Illumination » déballant  « Les dictionnaires », « Le pingoin cadeau », ou le « Robot de Sylvain »
« Vive la technologie » ! et là, « C’était pas pour du beurre, mais le « Nez » de Noémie détecta en lui, « Le chaud lapin » « Fuyez » dit-elle, et attention à « La chute »
Ainsi se termine cette rencontre. A+

8

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
Les rencontres littéraires... Que du bonheur !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Une belle rencontre, j'en suis convaincue ...