1
min

Renaissance

Image de Pénélope

Pénélope

77 lectures

86

A l’aube, elle s’était hissée hors du lit maudit pour échapper aux tourments de la nuit. Elle avait mal dormi, hantée par la scène de la veille qui l’avait bouleversée. Comment avait-il pu être si cruel ? Il lui avait fait comprendre qu’il n’avait plus envie de se réveiller à ses côtés, de lui prendre la main, de lui caresser le visage, de l’attendre pour la retrouver et l’embrasser. Elle pensait qu’ils étaient si proches l’un de l’autre mais en vérité il était si loin d’elle. Elle se sentait étrangère à ce monde où la sincérité n’existe pas, où la confiance est toujours trompée et déçue.

Elle avait doucement poussé la porte et s’était enfuie. Elle prenait maintenant conscience du bruit léger de ses pas. Son souffle s’accentuait, le rythme de son cœur s’accélérait et son esprit s’éclaircissait, encore plein de colère et de chagrin cependant. Au fur et à mesure qu’elle avançait, tous les mots qui l’avaient blessée la veille lui revenaient comme des vagues de nausée mais elle commençait à se sentir mieux.

Elle s’arrêta pour humer l’air matinal. Un biche traversa le champ voisin jusqu’à la lisière de la forêt nappée de brume. Elle se gorgea de la sensation douce de la nature qui s’éveille. Sous ses pieds, elle sentit la palpitation de l’herbe ruisselante de rosée. La terre l’accueillait à nouveau. Elle se sentait renaître comme une plante irriguée par ses racines.

Au loin, le soleil sortait lui aussi de sa gangue pour lui caresser le visage. C’était si bon. Il y a quelques heures, elle mouillait son oreiller de larmes, elle pleurait les caresses qu’elle pensait perdues à jamais et là elle découvrait qu’elle pouvait à nouveau recevoir des caresses, d’en bas, d’en haut, de la terre et du ciel et pourquoi pas d’un homme. Une bouffée de joie lui inonda tout le corps. Elle sut que tout aller recommencer. Elle sentit remonter en elle le goût du désir et de la passion quel qu’en soit le prix. Il y avait eu tant d’amour en elle que celui-ci ne voulait pas mourir. Il était encore là dans toute sa force dévastatrice et magnifique, plus intangible que jamais, sans contours et sans visage, sous la forme d’une puissante aspiration à aimer et être aimée.

Elle avait failli s’effondrer sous le choc de la désillusion mais elle reprenait racine dans ce monde imparfait. La vérité de l’air, du vent, de la terre, du soleil et de son feu s’imposaient. La vie continuait, ignorante de l’inconstance des sentiments. En ce petit matin éblouissant de clarté toute la nature semblait l’encourager et l’approuver.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
86

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Hellogoodbye
Hellogoodbye · il y a
un 1er paragraphe où la narratrice perd pied, puis une renaissance à la terre, aux sens, à soi, à la joie à venir ; j'aime la fluidité et la précision de votre écriture
·
Image de Pénélope
Pénélope · il y a
Bonne idée d'avoir suivi l'héroïne de "Parcs et jardins" dans cette étendue plus vaste où elle parvient à oublier sa rancœur.
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Pénélope ! Je relis avec plaisir votre beau TTC de la Saint-Valentin !
Vous avez soutenu mon sonnet Mumba et je vous en remercie. Il est désormais en finale. Le soutiendrez-vous de nouveau ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous !

·
Image de Martine Barbet
Martine Barbet · il y a
Tout en sensations .... Sensualité
·
Image de Pénélope
Pénélope · il y a
Une sensualité bien sage à côté des poèmes franchement érotiques de certains de mes lecteurs!
·
Image de Stella Clarie
Stella Clarie · il y a
Une tout autre manière d'aborder le thème. Bravo !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une femme qui reprend vite le dessus aidé en cela par son caractère bien trempé et les bienfaits de la nature. Bravo, Pénélope, pour votre joli texte très agréable à lire ! Vous avez mes cinq votes.
J'ai un sonnet en compète printemps sur le triste sort d'un migrant : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba si le cœur vous en dit !

·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Attention a bien choisir le Valentin cette fois-ci
·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
J'aime bien la sensualité de votre texte. Merci !
·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Un très bel hymne à la nature qui sait si bien nous consoler et nous remplit d'espoir .
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un réveil qui ressource. Revenir à l'essentiel pour renaître. Une bonne approche du thème, servie par une jolie prose. Mon vote.
·