3
min

Recherche manoir isolé et hanté

Image de Alliance

Alliance

138 lectures

133

Quelle idée saugrenue avait-t-il eue ce jour-là?
Il avait présenté cela comme une boutade, un défi, une plaisanterie stupide.
Au bon coin ils avaient dû bien rire en publiant son annonce!

«Recherche manoir situé dans une région pluvieuse, si possible isolé et hanté»

Sa propre famille en riait, son épouse pensait qu’il perdait son temps et qu’ils feraient mieux de choisir une maison neuve à bâtir ou tout au moins récente, car ce n’est pas ainsi que l’on cherche sérieusement une habitation, et ses enfants, non sans quelques doutes, lui avaient dit qu’ils languissaient de découvrir cette nouvelle demeure et, sans trop y croire, les fantômes qui pourraient la peupler...

Bien sûr, cet homme était têtu et aucune offre ne correspondait réellement à ses désirs; le peu de visites qu’ils avaient pu effectuer présentaient toujours à ses yeux de graves et insurmontables inconvénients : terrain trop exigu, pas assez de grands arbres sombres dans le jardin, maison avec un seul étage tandis que lui-même en souhaitait au moins deux ou trois, des murs nus, sans lierre ni plantes grimpantes, pas assez de fenêtres en façade, absence de grenier...

Puis vint un jour où ils reçurent un appel qui leur parut être tout d’abord une simple information provenant de quelqu’un qui connaissait un bien à vendre.
La voix était douce et fluette, polie, presque une voix enfantine.
La personne disait qu’elle connaissait une grande et belle maison demeurée vide et inhabitée depuis de nombreuses années et dont l’état laisserait sûrement à désirer mais qui sans doute ne manquerait pas de charme compte tenu des exigences de ces personnes : une cheminée dans chaque pièce, deux étages, cinq fenêtres en façade, dont certaines s’ouvraient sur un beau balcon, ainsi qu’une ancienne chapelle, comprenant une crypte, accolée à la demeure...

Ils prirent donc rendez-vous et firent le voyage; après s’être bien éloignés de leur métropole tentaculaire, ils découvrirent enfin cette contrée qu’ils ne connaissaient presque pas et apprécièrent son paysage vallonné, ses étangs bucoliques ainsi que ses sombres forêts.

Il était déjà tard lorsqu’ils arrivèrent à destination et ils ne purent découvrir cette fameuse habitation, d’ailleurs apparemment ils s’étaient un peu égarés.
Vers la fin de l’après-midi, découragés et exténués, ils trouvèrent enfin un hôtel relativement isolé, et se présentèrent à la réception afin de réserver des chambres; ils pensaient reprendre leurs recherches le lendemain, à l’issue d’un repos bien mérité et avec des idées beaucoup plus claires.
L’une des employées, fort aimable, et une fois au courant de leur recherche, leur proposa tout d’abord de la suivre pour effectuer une promenade non loin de l’établissement, afin qu’ils puissent découvrir quelques habitations qui pourraient correspondre à la description du bien qu’ils recherchaient.
Ainsi ils firent le tour d’une colline toute proche de l’hôtel, et ils purent donc découvrir quelques maisons totalement esseulées, certaines à proximité d’une rivière ou d’un étang, d’autres adossées à la grande forêt.

—Voyez-vous Madame, Monsieur, malheureusement et depuis quelques années ces demeures sont restées vides, à présent elles attendent de nouveaux occupants qui nous l’espérons sauront leur redonner vie... parfois dans le passé elles furent occupées temporairement par des gens de passage mais dorénavant personne ne vit plus ici, d’ailleurs leurs portes ne sont même pas verrouillées...

La famille pensa que tout cela était particulièrement étrange, mais heureusement l’habitation qu’ils devaient visiter ne se trouvait pas parmi celles-ci.

Lorsqu’ils eurent terminé leur flânerie autour de la colline, ils pénétrèrent à nouveau dans le parc de l’hôtel, mais en utilisant une autre entrée qui leur permit d’admirer et de traverser un superbe et large portail en fer forgé de couleur noire.
De nombreux véhicules de luxe, limousines et voitures de sport, se trouvaient garés là, sans doute une grande réception était-elle prévue dans la soirée...
Quand ils arrivèrent à l’hôtel, une autre employée prit un air désolé dès qu’elle les vit approcher et aussitôt chuchota quelque chose à l’oreille de son amie qui s’empressa de s’adresser au père de famille:

—Monsieur?
—Oui Mademoiselle?
—Nous sommes vraiment confus mais il ne nous reste plus qu’une seule chambre, certes de quoi loger votre épouse et vos enfants mais en ce qui vous concerne vous ne pourrez pas rester cette nuit dans notre établissement.
—Mais où vais-je donc aller dormir?
—Je ne saurais trop vous conseiller de retourner vers les habitations que je vous ai montrées tantôt, de vous introduire dans l’une d’entre elles et d’essayer de vous y reposer.

L’homme, dépité, se demanda s’il n’aurait pas pu dormir dans leur propre voiture mais désormais il lui était impossible de retrouver l’endroit exact où il l’avait laissée... il n’était même pas équipé d’une lampe électrique et la lumière de son téléphone ne fonctionnait plus; la nuit s'annonçait particulièrement sombre, alors comment ferait-il pour retrouver ces demeures entraperçues un peu plus tôt et surtout dans quel état d’insalubrité et de délabrement découvrirait-il ces lieux, en outre, dans quelle sorte de lit dormirait-il?

Il ne savait déjà plus dans quelle direction il devait se diriger quand il franchit de nouveau l’immense portail en fer forgé... cependant, à ce moment-là, il entendit de nouveau la voix fluette, cette même voix douce qui au commencement les avait informés au sujet de la maison à vendre et qui lui conseillait à présent de poursuivre son chemin sans s’inquiéter davantage car elle-même saurait le guider...
Résigné, la mort dans l’âme, il commença donc à marcher le long de la colline, en sens inverse de leur promenade initiale, puis soudain il sentit comme une odeur de sang, et plus il avançait, plus l’odeur devenait forte et tenace, voire insupportable.

—Chéri arrête de te gratter, tu te fais saigner!
—Hein, quoi? Pardon?
—Il faudra bien qu’un jour ou l’autre tu te décides à installer des moustiquaires. Regarde comme nous avons été piqués, ça ne peut plus durer!
—Quel cauchemar! Heu, oui chérie tu as raison, dès demain je m’en occuperai.
—Et surtout n’oublie pas de poster cette annonce de recherche d’une nouvelle maison, par exemple sur le bon coin, nous en avons tous assez de vivre ici, nous aimerions changer de cadre, nous éloigner un peu de la ville, changer d’air...

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
133

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gabriel Epixem
Gabriel Epixem · il y a
Belle découverte. J'aime.
Peut-être aurez-vous le temps de me découvrir aussi.

·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci de votre visite
·
Image de Hugonem
Hugonem · il y a
Décidément ces demeures sont bien vides, pas le moindre vampire à l'horizon...
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Je les convoquerai pour la prochaine aventure...
Merci!

·
Image de Hugonem
Hugonem · il y a
N'oubliez pas de me donner la date, je n'en ai jamais rencontrés...
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Certes, je n'y manquerai pas!
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
J'encourage votre style scriptural bien épique. J'aime. Je vous donne mon like et vous invite à lire et à voter pour l'oeuvre " Sous le regard du diable ". https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sous-le-regard-du-diable
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci!
·
Image de Sonia Pavlik
Sonia Pavlik · il y a
Bravo pour votre texte que je découvre aujourd'hui et que j'ai beaucoup apprécié, notamment par cette chute à laquelle je ne m'attendais pas.
Je vous invite à découvrir ma fable, qui participe au concours. Merci de la soutenir si vous l'appréciez ! Belle journée à vous. À bientôt pour votre prochain texte ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-taupe-et-la-buse-fable-en-prose?fbclid=IwAR3RQNzKiwjkdT1ITztikbCy3ILABW8d1-S967E0vgiEHj7GLsN_XmMKY-g

·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci de votre visite et de votre commentaire, je passerai vous lire avec plaisir.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Belle découverte pour ce conte bien construit, mystérieux et surréaliste à souhaits ! Grâce à vos votes, “Sanglante Justice” est en Finale pour le Court et Noir 2018. Je vous invite à venir renouveler votre soutien si vous l’aimez toujours ! Merci d’avance et bon dimanche ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sanglante-justice
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci pour votre commentaire encourageant
·
Image de Lalili
Lalili · il y a
Un récit bien mené, je regrette un peu la chute car j'étais bien embarquée dans la nuit de cet homme isolé de sa famille, la fin est néanmoins rigolote.
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci
Une incursion dans le registre comique au sein d'un récit "court et noir"

·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
On se laisse embarqué dans cette histoire surréaliste jusqu'à la chute très drôle..
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Florent Paci
Florent Paci · il y a
Un récit court et tortueux qui m'a plongé dans une ambiance assez surréaliste... pour chuter assez drôlement ! Mes votes et encouragements ;)
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci
·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Le bon Coin ! une chute qui ne manque pas d'humour
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Apparemment on y trouve tout ce qu'on veut!
Merci

·
Image de Rtt
Rtt · il y a
Très réussi mes 4 votes
·
Image de Alliance
Alliance · il y a
Merci beaucoup
·