Ravioles, Pomerol, Profiteroles

il y a
2 min
1500
lectures
582
Finaliste
Public

écrit des textes courts, des nouvelles, quelques poèmes le cas échéant en 17 syllabes, voire une pièce de théâtre comique  [+]

Image de Hiver 2020

Comme c’est agréable de cuisiner pour deux ! Ça me change… Quoique, lorsque je fais de la ratatouille ou du civet pour toute ma semaine, je cuisine finalement pour dix personnes, avant de faire des barquettes individuelles.
En tous cas, cette après-midi, je cuisine pour Camille et moi. Nous nous sommes rencontrés à la salle de sport, bien qu’aucun de nous ne soit culturiste. Ce sera notre troisième rendez-vous, le premier chez moi. On peut dire qu’on se connaît déjà assez bien. Nous avons parlé de nos familles, de nos métiers, de nos passions, et de la manière dont on envisageait l’avenir. Aucune ombre au tableau, nous sommes compatibles. Une chance à saisir, pour moi qui suis vieux garçon.
Pour ce premier dîner chez moi, je ne vais pas enchaîner les plats exotiques. J’ai prévu des ravioles et des profiteroles, que je ferai moi-même bien entendu. Comme je ne fabrique pas le vin dans ma cave exiguë, j’ai acheté du Pomerol 2012 chez le sommelier. C’était la première fois que j’y rentrais. Il m’a tout de suite cerné : bobo ne buvant pas, préférant le bio et peu regardant à la dépense. Il m’a déconseillé le Cabernet d’Anjou 2014 à trente euros, et m’a dit que tous ses Pomerols étaient en promotion. J’ai quand même des doutes sur le prétendu rabais.
La recette des ravioles me vient d’une grand-tante parisienne dont le mari était pâtissier. Rien de bien compliqué : de la farine, des œufs, de l’eau minérale et du sel. Je vais les garnir avec du jambon cru, il n’y a aura donc pas toutes les saloperies qu’on trouve dans la garniture des grandes surfaces. Il s’y trouvera peut-être aussi quelques poils de chat, car Capucin est venu à plusieurs reprises sur le plan de travail.
Les profiteroles, chez moi, ne sont constituées que de pâte à chou et de ganache chocolat-orange. Deux par personne, un délice. J’ai trouvé la recette dans un vieil ouvrage classique : La véritable cuisine de famille, dont l’auteur est soi-disant Tante Marie, c’est ce que dit la couverture. Le livre est paru en 1934.
Il est déjà sept heures, et Camille vient de sonner. Elle a apporté une orchidée de sa collection personnelle, qu’elle a su faire refleurir. À la différence des filles de sa génération, Camille ne porte pas de pantalons trop courts, ni ces affreuses baskets blanches fabriquées en Chine. Elle est en jupe et en bottes.
Nous prenons l’apéritif et décidons d’aborder des thèmes qui ne l’avaient pas été lors des rencontres précédentes : politique, santé. Sur ce dernier point, je lui confesse trois problèmes : je peux être somnambule lors des pleines lunes, j’ai souvent des chalazions (elle a cru que c’était un terme ordurier !) et de manière assez mystérieuse, mon taux sanguin de sérotonine explose les plafonds, je pourrais en donner à tout l’immeuble ! Tout ceci n’a pas l’air de l’effrayer, d’autant qu’elle relève un bon point chez moi : j’ai beaucoup plus de cheveux qu’Alain Juppé au même âge. Ce compliment me fait bien rire, je remercie toutes ces potions dont je me suis frictionné pendant tant d’années.
À son tour, elle m’avoue trois problèmes de santé : elle est intolérante au gluten, elle est une ancienne alcoolique, et on vient de lui diagnostiquer du diabète.
Je songe à mon menu, et m’excuse de devoir repartir en cuisine, pour faire bouillir des poireaux et découper un ananas.

582
582

Un petit mot pour l'auteur ? 161 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Véronique Goossens
Véronique Goossens · il y a
Quel dommage de gâcher de bonnes ravioles maison... Comme ça, il y en a rab' pour le lendemain au moins. C'est la bonne nouvelle.
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
Un texte des plus exquis pour une finale amplement méritée !
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Lol, belle chute (de sérotonine ;)
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Délicieux! Vous m'invitez à votre table? ;-)
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
excellent!
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
merci !
Image de Dranem
Dranem · il y a
Toutes mes voix pour ce menu improvisé !
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Je reconnais quelques détails qui me font dire que l'on n'est pas loin de l'autobiographie. Quant à la cuisine de tante marie, ce grand classique, je pense en avoir un exemplaire qui me vient de ma grand-mère ;-))
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
oui, nous savons lequel !!!!!
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
j'ai à nouveau aimé le côté drôle et décapant de cette histoire. Mes 5 voix, Coquelicot, en concours pour portez haut les couleurs, si ça vous tente et si vous n'êtes pas encore passé par chez moi
Image de Del Lia
Del Lia · il y a
J’ai éclaté de rire, merci pour ce bon moment 🤣 Mes voix 💐 Si vous avez le temps et l’envie, pour rire aussi, en finale dans la catégorie Nouvelles 😁 https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-question-8

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Dans la pâleur grise

J.M. Raynaud

Dans la pâleur grise
au milieu des roches nues
l'astronaute avance
dépassant la Tour Eiffel
ensablée depuis mille ans