1
min

Ralph

Image de Cecilemocoeur

Cecilemocoeur

3 lectures

0

Marcher pendant des heures dans les champs, les bois, ce pauvre chien à mes côtés, ce chien avant maltraité et qui m’adorait. Ralph, le nom que mon grand père lui avait attribué, en me disant «  c’est un nom de boche, peut être ça lui donnera de la force, celle des pauvres qui adhèrent au fascisme ».
Ralph et moi avons parcouru des kilomètres ensemble, fatigués étonnamment au même instant. Je m’asseyais sur une souche d’arbre et Ralph de posait devant moi, fier et protecteur. Je savais que Ralph allait mourir, mais alors, enfant, je lui donnais tout l’amour nécessaire pour qu’il oublie ses souffrances. Si un bruit nous troublait, Ralph devenait méchant mais je voyais dans ses yeux que ce n’était qu’un rôle, parce que, vieux qu’il était, il ne pouvait rien faire. Ralph, un compagnon pour un enfant.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,