Auteur depuis 2012 avec une tentative de prix du quai des orfèvres en 2013. L'histoire, les voyages et les activités sportives peuplent mes temps libres. Deux romans policiers à mon actif (Prix de  [+]

Ma page est rouge de colère.
Une lave de mots incandescents l’inonde et la brûle. Des mots hérissés, fiévreux, des mots pleins de rage. Ils crachent leur frustration, se déversent, coulent les uns sur les autres, pressés d’atteindre leur but.
Certains, plus mous, se tordent, lamentables au bout d’une plume acérée qui les regrette déjà. D’autres, violents, âcres, sournois, surgissent soudain d’une explosion de rancœur. Ils étincellent, se pavanent, fiers de leur méchanceté, fiers d’être en pleine lumière. Mots vengeurs trop longtemps réprimés, ils projettent leur aigreur et leur fiel le plus loin, le plus haut possible, sans retenue.
Puis ils retombent, harassés, refroidis par leur propre flambée de violence. Par leur mise en lumière.
La coulée s’épuise, le flot ralentit s’arrête peu à peu et s’achève dans une cendre de verbes. La lave incandescente passe du rouge au sombre.
Quelques filaments, des braises, celles d’une mosaïque de mots encore brûlants s’obstinent et continuent d’éclairer la page avant de s'éteindre peu à peu.
Ce sont les mots et les verbes de l’apaisement, ceux de la chaleur préservée, ceux de l’amitié par-delà les frustrations.
Ils se consument et s’engloutissent peu à peu sous l’avalanche sombre, sous la cendre de la violence qui retombe mais seule subsistera...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Suzanne

Justine Roux

Elle est plutôt jolie. Des traits fins, les cheveux légèrement en bataille et le teint encore un peu rosé des nouveaux. Elle a l'air d'avoir froid et je l'envie. J'ai tout oublié des sensations... [+]