2
min

Rafales de textos un lendemain de la St Valentin

Image de Bellinus

Bellinus

89 lectures

10

Un dimanche d’hiver qui se termine paisiblement. Il a fait aujourd’hui un soleil radieux attendu depuis si longtemps. L’homme s’apprête à suivre le film d’Arte. Soudain, un premier sms crépite :

— J’espère que tu t’es remis de ta surprise ! Ta réaction de me négliger m’a sidérée et je pense que tu n’as pas eu le courage d’assumer la circonstance. Je t’en veux pas pour ce manque de courage car je pense que... Si par ailleurs tu es toujours ok pour notre soirée cinéma de demain, je te propose la séance de 20h 15 du film Wajib. Bises et à demain. Flo
— Sorry, le début de ton sms m’est inintelligible.
— Quoi ?
— « Ta réaction de me négliger m’a sidérée » etc. C’est quoi ce délire ?
— Tu n’as pas besoin de jouer la comédie que tu ne m’as pas vue hier matin dans le couloir du métro Hôtel de Ville accompagné d’une nana bien roulée et qui était sûre de son look ravageur !
— Non, JE NE T’AI PAS VUE, désolé. Ton injuste suspicion m’est une injure. Bonsoir.
— Tu m’as bien regardée dans les yeux mais au moment de t’approcher, tu as fixé le mur pour me négliger. Mais, comme je t’ai dit, j’ai pris acte et je tourne la page de cet incident. Pas besoin d’en rajouter. Je comprends bien ton attitude. Mais parfois il faut avoir le courage de reconnaître les faits sans jouer l’innocence.
— Tu délires ou tu es parano. NON NON NON JE NE T’AI PAS VUE. Sinon, je t’aurais embrassée et présenté une bonne copine – pas une concurrente. Ton soupçon infondé est un affront. Restons-en là pour ce soir, please et PAS de ciné demain soir. Comment pourrais-tu prendre plaisir à revoir un mufle qui t’a snobée en public et ment comme un arracheur de dents ! Telle est l’image de moi-même que tu oses me renvoyer ce soir ! Honte à toi. Ce sera tout pour aujourd’hui. Good night.
— Ok Greg. Si tu es sûr de ne m’avoir pas vue, c’est bon. Je te propose de bien lire mon 1er message de ce soir pour comprendre que pour moi, l’incident est clos. Je n’ai aucun plaisir pour ça et je ne comprends pas pourquoi tu t’obstines de cette manière. Bises, bellissimo. L’amour est plus grand qu’autre chose et résiste à tout. Je ne cherche pas à me moquer de toi. Je te propose de te reposer ce soir et demain sera un autre jour. Gardons notre rendez-vous cinoche. Je te promets que désormais je ne te parlerai jamais de cette fille. Bisou et bonne soirée.
— Facile et commode de tourner la page ! Je te confirme que je ne prévois pas de ciné DEMAIN 1/ parce que je rentrerai tard de Pierrefitte-sur-Seine où je vais visiter mon vieil oncle hospitalisé ; 2/ parce que je suis profondément blessé par ton soupçon et tes propos méprisants sur la personne qui m’accompagnait. Bien sûr, je te pardonnerai de m’avoir MAL jugé sur les seules APPARENCES... mais il me faudra un peu de temps. L’apaisement et la réconciliation ne se décrètent pas unilatéralement ni ne se déclenchent d’un simple clic sur un clavier ! Ce serait tellement simple... De la part de ton Greg distrait qui, quoi que tu dises, « ne joue pas à l’innocent » (relis calmement tes sms, please). Bonne nuit et... à plus tard quand viendra pour moi le temps du pardon... et l’insouciance de fin de week-end que tu as si bien gâchée par tes rafales d’aigres textos.

Moralité : peut-on regarder quelqu’un sans le voir ?! Est-ce vraisemblable ? Possible d’un simple point de vue physiologique ?

Et comment un simple et involontaire « regard translucide » peut déclencher chez l’une un vieux fond de jalousie possessive ; chez l’autre, un sentiment latent de persécution et de harcèlement ?

Car il suffit parfois d’une seule petite goutte de suspicion empoisonnée pour faire déborder l’amphore amère des blessures d’amour-propre...

Thèmes

Image de Très très courts
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Oriel
Oriel · il y a
Pour ma part, il me semble que l'on peut porter ses yeux sur une personne (ou une chose c'est très fréquent) sans la voir du tout car sa pensée est dirigée ailleurs. Quant à la façon dont l'autre perçoit ce regard, elle varie également de l'instant: on peut en rire, en sourire, en pleurer ou se mettre en colère selon ce que l'on espérait recevoir. Le regard comme la parole n'est jamais reçu comme on le souhaiterai, il y a tellement de filtres psychiques qui le modifie...
Un jour par hasard, ma mère regardait par la fenêtre. Elle a vu deux personnes se croiser sur un passage piéton. Mon père et moi: Je partais au lycée, il rentrait après un rendez-vous. La rue était vide, ni l'un ni l'autre ne nous sommes reconnus alors que nous avions les yeux normalement levés. Si elle ne nous avait pas raconté cette anecdote, nous ne l'aurions pas crue.

·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Cette anecdote est troublante... Merci du commentaire et bonne journée.
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Oui c'est possible ! On parle de "méconnaissance" en langage "coach" ! Autre exemple : se garer sur la place réservée aux convoyeurs de fonds devant une banque, difficile de croire qu'on a pas vu le panneau, le marquage au sol, la banque et pourtant...
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
«Peut-on regarder quelqu’un sans le voir » ?
C’est possible mais il faut vraiment avoir la tête ailleurs !
Un incident qui aurait pu passer comme lettre à la poste mais s’est envenimé parce que chacun des protagonistes en a fait une montagne.
Du temps où les textos, ces armes de destruction massive, n’existaient pas, la situation n’en serait pas venue à ce point.
Soit il y aurait eu échange de courrier, donc temps de réflexion avant de monter sur ses grands chevaux, soient ils se seraient téléphoné « normalement » pour se voir ...

·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Avec le recul, relisant le texte autobiographique, tout ceci m'apparaît un peu ridicule, voire dérisoire. Pourtant, le quiproquo (au masculin, bien sûr !) fut cuisant. En fait, tu as raison, Fred, le sms ou le courriel prédisposent à une excessive réactivité. Mais parfois, la moindre étincelle (un regard distrait) déclenche la catastrophe (un autre regard soupçonneux) quand le couple, lui, est déjà... miné ! Merci en tout cas d'avoir lu et commenté. Autre métaphore : "le vase où meurt cette verveine... n'y touchez pas, il est brisé !" Combien de pseudo couples fêlés... sous les apparences vernissées d'un éternel Amour... Mais il vaut mieux rester seul que mal accompagné, n'est-ce pas ? Et si tu enlèves le moindre petit 'i' à "aimer"... ne reste hélas que l'"amer". CQFD.
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
T'as pété le clavier. Elle a pété les plombs. personne n'est blanc-blanc dans cette histoire
·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Yes. Le langage, avec ou sans SaimeS, est source de malentendu ! Merci d'avoir lu.
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
c'est l'échange du moment. Pourquoi ne pas profiter pleinement des voix des personnes que l'on veut contacter. Mais c'est ainsi aujourd'hui..... Joli texte rondement mené. BRavo à vous.
Je vous invite à aller lire le poème les cuves de Sassenage et vous guiderais dans la visite de celle ci. Merci d'avance

·
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Mon petit commentaire dans le forum, j'espère que vous pardonnerez ma franchise :)
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Cela m'arrive souvent. J'ai cette particularité de ne pas reconnaître les gens que je connais quand je les croise dans la rue ou ailleurs, parfois de ne pas les voir, mais de croire reconnaître les gens que je ne connais pas.
·
Image de Christiane Tuffery
Christiane Tuffery · il y a
Parfois, quand je vois la longueur de ces SMS, je me dis qu'il vaut mieux s'appeler directement. Moi, 3 mots déjà, je suis épuisée alors, là, tout un roman.... Donc, là, je pense que la personne n'est pas toute...blanche
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Sans doute, dans une foule, on peut ne pas voir une connaissance, parce que l'on ne "regarde" pas les gens. On fonce à travers... Par contre, deux choses m'interpellent... si la dame voit son copain et qu'il ne la voit pas, elle peut aussi se manifester... et, ensuite, le sms est est court, concis, il me semble exceptionnel d'écrire de telles tartines... Amitiés Bellinus.
·
Image de Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
"Moralité : peut-on regarder quelqu’un sans le voir ?! Est-ce vraisemblable ? Possible d’un simple point de vue physiologique ?" Oui, on peut être distrait, ou ne pas voir ce qui est sous nos yeux car on n'imagine pas voir cette personne à cet endroit là. On peut aussi poser son regard sur quelqu'un sans le regarder vraiment quand on est perdu dans ses pensées. Ainsi, naissent les mauvaises interprétations. Un jour, j'étais chez le boucher et je m'amusais à observer les relations entre le fils et le père. Mon ami me dit : "ben dis-donc, il te plait le fils de boucher ! " Ben non, et loin de là. :-) Le vaudeville fonctionne sur tous ces malentendus...
·