1
min

Rabais

Image de K57

K57

3 lectures

0

Comme dans la pharmacie du village on ramenait les médicaments périmés, les patients apportaient au docteur Jean Etienne Morve leurs maladies usagées... Celles qu’ils avaient explorées...Dont ils avaient souffert...Pour lesquelles ils avaient été patients.
Dans des sacs étiquetés, Morve, détenait de vieilles gastro-entérites, des adénomes de prostate éculés, des reflux gastro-œsophagiens de seconde main, des phlegmons amygdaliens amortis, des pustules écuissées, des chancres échancrés, des ulcères ulcérés, des diverticules déliquescents, des cancers édentés, des polypes penauds, des virus non-virulents, des vésanies insanes...

Quand les indigents le consultaient, parce qu’il fallait bien être malade de temps en temps pour être le centre d’intérêt familial, pour faire comme les riches qui côtoyaient le médecin, pour se mouvoir à l’intérieur d’une sphère dont la maladie pouvait constituer les limites... Pour enfin régresser... Il leur offrait des pathologies au rabais, dans ses sacs...Edulcorées !...Dont les cheminements internes conduisaient à la guérison, par le seul fait qu’elles avaient déjà été consumées par d’autres...

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,