(R)éveil

il y a
2 min
3
lectures
0
DRIIIIIIING !
Et voilà que tu fais de nouveau des tiennes ! De quel droit te permet-tu ? As-tu un accord divin pour ainsi défier la puissance d’Hypnos ? Lui qui m’accorde une place parmi son foyer à chaque fois que Nyx plonge le monde dans son obscure utopie. Lui qui me laisse le droit de profiter du si dangereux mais pourtant si attirant pouvoir de son fils Morphée.

Ô misérable ramassis de ferraille, sais-tu que tu viens de me priver d’une fortune en meuglant de la sorte ? Je ne parle pas d’une succession de chiffre qui apparaitrait sur une application bancaire, non ! Je suis en train de te parler d’évolution, je suis en train de parler du fait que j’avais réussi à convaincre l’humanité elle-même qu’il ne suffisait que d’enlever une lettre à leur objectif pour pouvoir s’élever en cohabitant ! Oui une seule, si étrange que cela puisse paraitre.

Le teRRible, le monstRueux, le désastReux... R !

Je venais de réussir de convaincre les plus grands militants pour les droits de l’Homme d’oublier cette immonde consonne ! Coincer dans le cycle éternel et inéluctable de la vie, ils ne se rendaient pas compte qu’à vouloir recommencer leurs mouvements de révoltes, ils s’enfermaient eux-mêmes dans une spirale infinie. Ils ne me croyaient pas jusqu’à ce que je leurs fasse comprendre que ce tourbillon n’avait comme but que de donner le tournis à leurs nobles pensées jusqu’à les mélanger assez pour parasiter le but ultime de leur cause : l’égalité ! Ils étaient en effet la principale incohérence de leurs desseins ! A vouloir couper la tête de l’hydre pour placer la leur, ils ne faisaient qu’engager de nouveaux chasseurs qui reprendraient bientôt les rênes de la révolution. Et pourtant, il ne s’agissait que d’une seule lettre. Un simple R, un R de trop ! Ce n’est pas d’une superfétatoire Révolution qui ne résonnera que comme un retour en arrière dont nous avons besoin mais d’une...

Evolution !

Nous nous devons de grandir ! De passer à l’étape supérieur du grand Mektoub destinée à la venue de l’Homme sur Terre ! Ah, mais quel magnifique chemin nous avons parcouru je vous l’accorde. Nous avons restauré en notre magnifique pays au symbole du coq la Liberté en venant à bout de sa plus profonde rivale : la peine de mort ! Nous avons vaincu le rouge de notre drapeau en promettant qu’il n’en coulerait plus jamais au sein de notre système pénitencier ! Nous avons accueilli la Fraternité sur nos terres en instaurant les aides sociales ! Peut-être frustrant selon la situation de chacun, mais si puissant qu’il nous a permis main dans la main de nous bâtir l’idyllique réputation de phare du progrès social ! Nous ne faisons rien de moins que d’influencer les miséreux qui n’ont pas eu la chance de naitre sur notre territoire, et le blanc de notre drapeau promet un accueil cosmopolite !

Il est maintenant temps d’évoluer, de s’attaquer à la forme ultime de notre système : l’Egalité ! Le bleu de notre insigne nous promet un calme infini si cette quête aboutie. La mer et le ciel eux-mêmes en témoignent ! Ils nous prouvent qu’une minuscule perturbation, par effet papillon, peut provoquer des ravages désastreux tout en nous promettant que l’équilibre, une fois maintenu par temps calme, est d’une beauté envoûtante !

Mais voilà qu’une fois de plus tu viens balayer ma chimère, vulgaire assemblage d’horlogerie ! Cette si prometteuse illusion a besoin d’être arrosée d’espoir afin de pouvoir germer. Nul d’entre nous n’a besoin d’entendre le son perturbant de ton réveil, ton R est de trop à toi aussi, il nous faut tendre l’oreille afin d’écouter le délicat tintement d’un... éveil !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,