Quotidien

il y a
1 min
0
lecture
0

Ci-gît les écrits d'un militaire raté au contenu licencieux  [+]

J'aime ces gens le matin au café à 6h30. Presque toujours les mêmes. Ce couple qui petit et bien en chair à la terrasse chaque jour. Cet homme perche à la verve bien pendu , à lunette aux cheveux longs. Cet homme qui vient avant de partir travailler comme moi. Le nouveau propriétaire, et sa femme, et son garçon. Ces deux commentateurs de journaux à la retraite, mais pas si vieux. Ces personnes plus intérimaire que les habitués
Mais, il est temps que je partes et ne rêvasses plus sur le zinc.

Merci,
Merci beaucoup.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,