2
min

Quotidien

Image de Hécate XIII

Hécate XIII

46 lectures

32

Les gens ont peur du quotidien. De ce qu'il charrie: l'usure, la perte du mystère de l'autre, l'ennui. Mais je suis une nostalgique qui s'assume. J'aime ces repères, mes ancres, mes rochers.
J'aime ce qui compose ma vie. J'aime ces notes récurrentes qui reviennent sur la partition. Et j'aime ces bémols et ces dièses dispersées qui en transforme audacieusement parfois la chanson.
Un peu d'aventure, une liberté, un peu d'inédit, un zeste de transgression. Pour être en équilibre il faut savoir explorer ses extrêmes et revenir vers le centre avec raison.
Il est ce quotidien que les couples aborrhent, qu'ils essaient de combattre comme un adversaire, hostile qui pourrait à la longue les mettre à mort. Les choses dont on a peur deviennent inévitablement nos ennemis.
Or j'aime toutes ces habitudes que nous partageons.
J'aime son dernier baiser du matin malgré son réveil tardif. Même en retard jamais il n'oublie.
J'aime ce petit coup de fil journalier et matinal, pour rien, juste pour se dire qu'on se manque déjà, juste pour savoir si on a bien dormi.
Le soir quand j'ouvre la porte trois voix m'accueillent, cherchant mon attention tour à tour. D'abord mes deux boules de poils, et ensuite je me laisse couler dans les bras de mon amour. On s'embrasse en reprenant notre souffle, comme si on avait manqué d'air l'un sans l'autre plusieurs heures durant.
J'aime nos discussions surréalistes à propos d'ésotérisme, à propos d'autres mondes, à propos de nos peurs que nous combattons en les mettant en scène comme le font les enfants.
J'aime son obsession à me demander si je l'aime, comme un talisman. Je lui réponds que oui, j'espère jusqu'à la fin des temps. On s'interroge: est-ce qu'on se tiendra encore la main quand on sera vieux ?
Il a cette manière exquise de se glisser derrière moi sans bruit pour me surprendre d'un baiser affectueux.
Il a cette tendresse à toujours me suivre, toujours être à mes côtés, toujours être là. À me soutenir quand je m'insurge contre un pan de vie qui n'obéit pas à mes lois.
Il est l'un des plus gros morceaux de mon univers. Il l'a envahi tout en me laissant mon jardin secret, en acceptant mes sorties en solitaire.
Il a aimé ma part d'ombre. J'ai éclairé son coeur sombre. Il a adoré mon côté expansif et hors normes. Il m'apprend à ne pas anticiper, à laisser la fantaisie se mêler à nos projets, à laisser couler la vie sur nos années, à moins lutter en somme.
Nous avons notre façon de coller à certains clichés en bannissant les autres.
Imaginer des voyages à deux à l'autre bout du monde. Rejeter l'idée d'une union trop précoce, la conception d'un enfant, d'un appartement plus grand. On se mariera quand on aura 50 ans...
J'adore sa façon de me sentir, de me humer, de me reconnaître. Il dit que, parce qu'il aime mon odeur il me retrouverait au milieu d'une foule entière.
C'est réciproque. Des bouffées d'air vital quand il me prend dans ses bras, qu'il m'étreint, qu'il me serre.
Il me regarde, me détaille, affirme que je suis belle quand j'en suis encore à douter de mes attraits.
On le croyait plus noir que la nuit alors qu'il a un humour tout à lui : incisif, piquant.
J'aime nos éclats de rire que personne ne comprend.
J'aime sa manière d'être en retrait et silencieux avec les autres et de se livrer tout entier sans reprendre sa respiration quand il est seulement avec moi.
Il me raconte des bribes de ses différentes vies et j'ai la folle illusion que celle qu'on partage sera celle qu'on mènera jusqu'au bout, jusqu'à une fin commune, dans un même souffle parce qu'il est impensable que l'un puisse survivre à l'autre, nos cendres fatalement mêlées dans un écrin de bois.
Tout ça n'est pas le quotidien morne contre lequel vous luttez.
Ce sont nos codes, notre connivence. C'est notre univers, notre monde, notre réalité.

PRIX

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
32

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arlo
Arlo · il y a
TTC extrêmement bien réussi où l'amour semble une histoire simple et évidente. Envie de vivre le meilleur comme vous le narrez si bien . Vous avez le maximum d'Arlo qui vous invite à découvrir, lire et commenter son poème " hasard" en lice prix St Valentin. Bonne chance à vous et bonne soirée.
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un amour dur comme la pierre, l'onyx, le diamant ! Bravo, Hécate XIII, pour ce beau TTC ! Vous avez mes 5 votes !
Je vous invite à lire un Lucky Luke, bref et humoristique, ici : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/ouaip

·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
L'amour au jour le jour ... Un puits de tendresse et de sérénité ...
(Pour ma part, après "Langages", je t'invite au saloOn autour d'un verre avec de vieux amis ... http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-nuit-du-precheur)

·
Image de Nathaliedk
Nathaliedk · il y a
Longue vie à votre couple
·
Image de Nathaliedk
Nathaliedk · il y a
Longue vie à votre couple
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Un bel instant de vie de l'amour au quotidien
·
Image de Adonis
Adonis · il y a
J ' aime beaucoup. .
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur