1
min

Quelques secondes

2 lectures

0

Une pluie torrentiel, un vent violent, il suit les pas cursifs d'une femme peu vêtu, une inconnu aux longs cheveux noirs, elle avait le visage très arrondie, avec un large front, des lèvres pulpeuses, des grands yeux marrons, et des sourcils bien dessinés, la porte s'ouvre grandement, il l'a tire par l'avant bras, leurs regards se croisent, les lèvres aussi, ils piétinent un tabouret mal placé sur leur trajectoire, il réussit à la déshabiller et le coït prend forme mais dure moins longtemps, essoufflés ils s'interrogent. C'est quoi ton nom dis le mâle et la femme lui réponds je suis séropositif...
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur