Que serais-je sans eux…

il y a
2 min
275
lectures
61

Page en pause, rien ne s’y oppose. ★•.•´¯`•.•★..♩.♬´¯`♬.* ‘ •♫♫*♥*♫♫ • ‘ * Au bonheur des mots S'il ne devait rester qu'un seul mot, ce serait…  [+]

♫ Que serais-je sans eux qui vinrent à ma rencontre ? Que serais-je sans eux qu'un cœur au bois dormant ? Que cette heure arrêtée au cadran de la montre ? Que serais-je sans eux que ce balbutiement ? ♫

Que serais-je sans les mots, mes amis, mes amours, mes ennuis ! Que serais-je sans ces traceurs, ces marqueurs, ces tuteurs de cœur, ces passants, ces passeurs, ces messagers, ces passagers du vent, de la pluie et puis du beau temps !

A vous Le bohémien, à vous poètes et poétesses, à vous écrivain(e)s, à tous les amoureux, amoureuses des mots en vers et en prose, qui aimaient le beau, les beaux mots, les jolies choses de la vie, qui avez le cœur tendre et le Verbe haut, le cœur à fleur de mots et les mots à fleur de peau, qui savez les émotions qu’ils portent, les senteurs qu’ils délivrent, les fragrances qu’ils dégagent, tous les sons et images, tous les tons, les teintes pastelles, les bleus, les roses, les gris souris, les joies, les grains, les chagrins, les plaintes qu’ils projettent sur la ligne d’horizon, toute chose que le duo, le tandem poésie-littérature procure, pour toutes ces (bonnes) raisons, je vous écris ces quelques lignes de mots.

Que serions-nous sans eux... qui nous offrent tout leur abécédaire, toute la richesse que recèle leur grimoire, toute la palette de couleurs que reflète leur miroir,
Comment composer avec eux... quel est cet écho, ce mystère, cette alchimie qui nous fait établir des traits-d’union, des ponts, des passerelles, des liaisons, des liens d’amitié et plus si affinités,
Comment communiquer sans eux... par quelle trame, quel filigrane, quel fil conducteur, par le biais de quel thème, quel item, quelle idée, quelle pensée, quel système, quel langage mystérieux, quel phonème, quelle phonétique, quel code secret... à travers la langue des oiseaux, le langage des signes... s’il est muet, silencieux, démonstratif, s’il est joli, gracieux, parlant et précieux, pour autant n’est pas aisé à utiliser via le support d’un écran.

En un mot, entre deux temps, deux compétitions, je voulais vous écrire un mot en passant.
Pourquoi... parce que j’aime la vie, les mots et les gens et ils me le rendent bien en passant,
Parce que sans eux, sans jeux de mots, jeux de mains, jeux d’écrivains, nous serions orphelins,
Parce que la vie, les mots, les choses et les gens sont impermanents, tout comme les concours, miroir aux poètes, aux alouettes sont illusoires, le temps et les circonstances éphémères...
et que la vie malgré et envers tout suit son cours, celui du destin, du cours des événements.

Que serais-je sans vous auteurs, auteures, lecteurs, lectrices ? Que serais-je sans vous qui me faites écho ? Mettez du baume au cœur de mes mots ? Que serais-je sans vous que cette exquise esquisse ?






61

Un petit mot pour l'auteur ? 120 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Que serais-je sans vous ? ma chère Jeanne.
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Sourire... vous seriez idem, égal à vous-même. Merci pour ce charmant passage. Joli mois doux et à tantôt.
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Jeanne pour vos mots si doux et votre bienveillance ! à bientôt !
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
Nous ne serions rien, c'est une affaire entendu.
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet papillon. Merci Albane d'être passée... il y a plus d'un an, à l'évidence, je n'ai pas reçu de notification.
Désolée pour le retard à vous répondre, cependant il n'est jamais trop tard pour remercier ses abonné(e)s.

Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
quelques "jolis" mots et bons mots (bons dans toutes ses application lexicales) sans maux dire, tout en douceur, votre patte de velours qu'on imagine, qui sait aussi, dans un gant de fer, cf. un autre texte de la Jeanne guerrière et ferraillant, entre autres contre certains "tigres en papier" comme disait le président momo dans son petit livre courge aux éditions du kon kon breuh! masqué!!
j'arrête ma compil de vos textes pour l'instant, laissons "distiller l'élixir" comme disait le regretté Baschung dans son avant-dernier disque!

Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Patrick d'être passé sur cette page ainsi que pour cette pointe d'humour, cette charmante appréciation... exprimée il y a plus d'un an. Comme écrit ci-dessus je n'ai pas dû recevoir de notification. Ainsi soit-il ! Vous avez raison, laissons "distiller l'élixir" comme chantait joliment Baschung que j'ai pu écouter, voir de près au festival de Jazz de Cimiez, cuvée 2008 si mes souvenirs sont bons, peu avant qu'il ne s'envole... je garderai une belle image de cet artiste digne, touchant, émouvant, superbe portant chapeau et lunettes noires. Agréable mois doux, belle inspiration et à tantôt.
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
chuper, tout arrive surtout de vous une commentatrice effrénée de textes et notamment des miens, je suis heureux que la missive soit sorti d'un trou noir galactique pour emprunter un post raccourci trou de vers blanc!
à bintôt sur nos textes respectifs et bonne route sur les chemins de traverse de la vie yin yang!

Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Que serai je sans vous qui me donner les mots
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Vous seriez ce que vous êtes, un poète impatient de partager l’encre de ses mots. Merci cher Arvic pour ce charmant passage. Belle chance à toutes vos compositions poétiques.
Image de André Page
André Page · il y a
Merci, Jeanne..
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... C'est moi qui vous remercie André. Plaisir de vous retrouver sur cette page. Belle soirée et à tantôt.
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Très beau message du cœur, amour des mots, du partage tout en sachant rester humble, et reconnaissant, voilà qui me parle ! Amitiés de plume, même si la mienne est seulement celle d'une scribouillarde qui n'y connait pas grand chose en littérature et autres règles poétiques, pour moi la plus belle poésie est celle du ressenti sincère de chacun avec sa sensibilité non formatee.
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Ravie que ces lignes de mots vous parlent. En accord avec votre vision, votre ressenti de la poésie.
Être poète, c’est toute une philosophie, un art de vivre et de penser. À mes yeux, il ne suffit pas d’aligner des vers et des rimes pour composer un poème de talent, une composition de texte réussie c’est une alchimie, la combinaison de plusieurs facteurs. Au cadre strict de la poésie classique, que j’apprécie au demeurant, je préfère les vers libres ou libérés. Il y a belle lurette que je ne compte plus les vers des pieds, hormis récemment pour le genre haïku et tanka.

Je ne suis pas non plus spécialiste de la littérature, française ou étrangère, bien que membre d’un jury cette année (un comble pour quelqu’une qui ne lit pas ou peu) à la lecture, je préfère l’écriture.

Vous avez dit Littérature, ce qui suit pour vous faire écho :
Littérature
" Ecriture,
Mille facettes, mille et une parures, mille tourments, mille et une tournures.
Temple de l’écriture où l’auteur(e) au fil des pages et des heures lie, délie, relie, lit’ et rature, fragmente, segmente, fracture, structure, étaie, rehausse d’enluminures, révèle le grain, la tessiture et tait de l’armature l’invisible césure.
Mille feuilles, mille et un plaisirs, mille voyages, mille et un partages que toute littérature procure. Au-delà de cette aventure, les écrits durent, les paroles se dispersent, tout le reste est littérature. " (Extrait de mon recueil de textes).

C’est moi qui vous remercie Diamantina au prénom lumineux de ce si joli message.
Amitiés de plume et au réel plaisir de croiser la vôtre.

Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Vos réponses sont adorables, merci pour ces jolis partages. Bonne soirée. A bientôt
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Vous écrivez pour nous les auteurs plus ou moins inspirés et vous donnez du sens à nos mots. Je le vois comme un encouragement à continuer à écrire pour enchanter nos vies et peut-être celles de quelques lecteurs. Merci.
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet des encouragements à continuer, à poursuivre l'aventure de l'écriture, tout comme les Téléthon Cœur de poète et autres fils ouverts à leur intention les y invitaient. Merci à vous Anne Marie d'être passée ici. Je vous rejoins dans un instant un peu plus haut sur ma page.
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
L'amitié en chanson. Bravo Jeanne et bon week-end !
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci chère Geny pour ce joli ressenti musical. Belles fêtes pascales et à tantôt de se mots croiser.
Pour information, je mets ma page en pause après que les cloches... :-) de Pâques soient passées.
Plus de détails sur Lettre ouverte...

Image de Maryse
Maryse · il y a
Merci à vous pour l'écho de vos mots... si beaux...
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... Mais de rien Maryse, c'est moi qui vous remercie d'être si joliment passée ici.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Et que serions-nous sans toi ?... :-)
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... Je me disais : tiens, personne ne l'a encore dit, écrit, maintenant c'est chose faite. :-) Ma chère Joëlle je vous, te présente Iwas en médaillon ci-dessous, une jeune femme qui réside en Haïti. A l'heure où j'écris, côté Réunion ce doit être petit déjeuner et côté Haïti ce doit être l'heure du dîner et moi et moi et moi je m'en vais rejoindre Morphée. Merci pour ce joli message et à tantôt.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups : avais-je négligé ce message qui date de... de... de 1 mois !

Vous aimerez aussi !