Qualités

il y a
1 min
0
lecture
0
Histoire de quelqu'un qui n'a pas de chance.
Un sportif la nuit en Allemagne médiévale :
Je n'ai pas de chance. Mon chien est capricieux et me renvoie la balle. Mon chat m'ignore et me fait le dos rond. Mes plantes sont carnivores la nuit.
La moralité de cette histoire, c'est que l'imagination est aussi agréable que le rire ou la pensée. Mais comment avoir de la chance ? Il faut faire attention à sa santé. C'est un équilibre instable. Un dysfonctionnement et tout peut basculer. Mais un rectificatif et tout rentre dans l'ordre. C'est dans la tête, que se prennent les bonnes décisions.
Notre sportif piqua un cent mètres. La malchance courait derrière lui, le rattrapa et il se tordit la cheville. Blood, glace et au lit. Le devoir est bien populaire. Écrire sur le désir est bien périlleux. Le devoir est d'être heureux en famille.
Les pieds dans l'eau
En juillet
Et les roseaux
Et les œillets
Les sabots
Les baskets
Et les claquettes !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,