1
min

Pute

Image de Emy Li

Emy Li

70 lectures

4

Je suis là mais je ne suis pas là. Je suis hors de moi. J'ai éteint ma tête, mon esprit s'est envolé loin de ce lit couinant, de ces draps poisseux. Dans ce corps déshumanisé je ne réfléchis plus, je ne souffre plus. Ma chair meurtrie, maltraitée, endolorie, anesthésie mes pensées. J'ai si mal. On coupe mon ventre en deux, on le brûle, on le lacère. Ici je ne vaut rien. Je suis un objet, qu'on retourne dans tous les sens sans prendre de précautions, sans délicatesse. Mais un objet, un être ni vivant ni mort débarrassé de toute émotion. Une coquille vide.

Pourtant j'ai hâte que ça se termine et je n'avais pas envie qu'il commence. Quelques gémissements s'échappent de moi, ils témoignent de ma douleur et de toutes mes forces, je veux dire toutes celles que je possède encore, j'essaye de les maquiller en cris de plaisir tandis que je hurle, je hurle si fort à l'intérieur que j'en ai mal au crâne. Le garçon qui est sur moi, dont je peine à me rappeler le nom, qui pue l'alcool et la sueur, je le regarde pour la première fois dans le noir quand il accélère la cadence et je m'agrippe à son cou, désespérément, comme si j'avais voulu le prendre dans mes bras pour le serrer contre ma peau ; sentir un cœur qui bat, en vie, rechercher une once de tendresse. Atténuer la violence.

Il balance mes bras et écrase mes mains au-dessus de ma tête. Alors je reviens. De nouveau j'habite mon corps, des sanglots se bousculent dans ma gorge et j'ai envie de les vomir. C'est comme on me baise qu'on baiserait une pute. Je suis une pute. Je suis une pute.

Je prie maintenant pour qu'il jouisse. Enfin. Qu'il me laisse. Je compte silencieusement et les secondes me paraissent interminables. J'arrête de respirer. Je ne veux plus faire aucun bruit. Je voudrais simplement disparaître, me dissoudre dans son plaisir. Il s'arrête dans un soupir rauque et sans bouger, comme tétanisée, je le vois sortir de moi. D'un coup, comme ça, facilement et brutalement.

-C'était bien ?
-Oui.
-T'aimes ça, toi... me sourit son mépris.

Quelque chose explose, ça éclate dans ma poitrine. J'ai déjà entendu ces mots, exactement. J'avais trois ans. Il avait décrété que j'aimais ça.

-Oui.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Les mots pour hurler la douleur, celle insidieuse qui attend pour surgir à nouveau ... un texte fort
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Un texte noir très bien mené. Bravo Emy Li.
·
Image de Emy Li
Emy Li · il y a
Merci Abi !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
L'horreur à l'état pur sur une enfant de trois an...
·
Image de Emy Li
Emy Li · il y a
Merci pour la lecture et le commentaire. A bientôt :)
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
à bientôt Emy Li ☺ Bonne journée !
·
Image de Mog
Mog · il y a
Retrouver sa dignité et ne pas se sentir coupable quand on est victime !
·
Image de Emy Li
Emy Li · il y a
Tout à fait ! Merci beaucoup d'avoir lu et de m'avoir laissé ce commentaire ;)
·
Image de Mog
Mog · il y a
Je vous propose, si le coeur vous en dit, de lire "Mot d'amant" qui est en finale. Merci.
·
Image de Emy Li
Emy Li · il y a
J'y vais de suite :)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Cela fait plusieurs mois que je mène l'enquête, en vain. Rien. Pas le moindre petit indice à se mettre sous la dent. Comme si ses traits étaient muables, comme s'il arborait chaque fois un masque ...