3
min

Prologue (ALRDLL)

Image de Allie

Allie

31 lectures

5

La vie n’est pas facile. La vie n’est décidément pas clémente. C’est ce que ce dit Charlie en découvrant son contrôle gribouillé de rouge. Il avait eu trois sur vingt à une interrogation en Histoire. Il n’était pas content, mais il sourit quand même en se rappelant que s’il avait choisi d’aller en première L, c’était justement pour la quantité d’Histoire qu’il y avait. Quelle ironie du sort ! Il allait avoir droit à la colère de son oncle, comme d’habitude, et à sa tante qui le supplierait (pour rien) en pleurant de ne pas s’énerver. Charlie recevrait une ou deux gifles sur chaque joue et au bout d’une journée, l’incident aurait été oublié.
Son oncle s’énervait toujours de toute manière. Pour la moindre erreur, même infime, il lui rappelait à quel point il avait de la chance de les avoirs et de ne pas être dans une famille d’accueil. D’après Marcus, son oncle, il devait être plus reconnaissant. Charlie lui aurait bien dit ce qu’il avait sur le cœur, mais il n’avait pas le courage nécessaire et cela ne ferait qu’envenimer la situation. Il avait déjà essayé de s’opposer à Marcus, une fois. Angelina, sa tante, le suppliait de dire qu’il ne recommencerait plus et d’aller se coucher. Charlie avait alors 14 ans. Il lui avait tenu tête et avait fini avec un bras dans le plâtre. Angelina pleurait à chaque fois que Marcus s’énervait, ce qui ne faisait qu’énerver encore plus ce dernier.
Depuis cet incident, Charlie s’est contenté de hocher la tête à chaque parole de son oncle. Il avait maintenant 17 ans et la liberté ne lui avait jamais sentie aussi proche et aussi lointaine à la fois.
Oui, ce soir, comme presque tous les soirs, Charlie recevrait deux baffes ou plus de son oncle puis continuerait son train-train habituel.

Charlie allait dans un lycée à 35 minutes de chez sa tante et son oncle, il était content d'habiter loin comme ça il arrivait tard et voyait donc moins Marcus. Il traînait un peu dans le village. Souvent, il ramenait une babiole, au cas où que son Oncle lui demande où il était passer. Il lui fallait un alibi. Un soir, il était rentré une heure trop tard. Il n'avait pas vu le temps passé et n'avait aucune envie de rentrer. Marcus s'était tellement énervé qu'Angelina avait tenté de prendre sa défense et était tombée dans les escaliers... La fois d'après, il était passé au carrefour sur la place du village pour acheter une brique de lait. Quand Marcus lui avait demandé pourquoi il était en retard, il avait répondu qu'il devait acheter du lait. Il s'était tourné vers Angelina qui avait compris la manigance de Charlie et avait rétorqué que c'était elle qui avait demandé à Charlie d'en acheter.
Depuis, Marcus ne disait plus rien quand il arrivait tard.
Les parents de Charlie étaient morts lorsque celui-ci avait 2 ans. Ils étaient tous les trois en voiture, en train de partir en vacances pour la Manche. Un camion avait brusquement changé de voie. Seul Charlie s'en était sorti. Marcus et Angelina avaient récupéré Charlie. Pour Angelina, la tante maternelle de Charlie, il n'y avait rien de plus naturel. Quant à Marcus, il ne voyait pas l'intérêt de récupérer un gosse qui n'était même pas de son sang. Angelina avait réussi à le convaincre en lui disant que l'enfant, quand il serait devenu un adulte, pourrait travailler pour eux.
Marcus tenait une petite auberge à deux rues de leurs maisons, ouverte seulement le week-end. Il s'occupait du bar, Angelina servait et ils avaient un cuisinier. La plupart du temps, Angelina s'occupait aussi du bar. Marcus détestait travailler. Il préférait cent fois aller pêcher. Tous les week-ends, Charlie aide Angelina à servir, c’est là qu'il y a le plus de clients et c'est aussi le moment où Marcus préférait déserter. Dans ces cas-là, Charlie s'occupait du bar.
Charlie n'avait jamais eu de petite copine. Il vivait dans un petit village. Quasiment tous les jeunes se connaissaient grâce au lycée. Il y avait rarement des nouveaux. Il trouvait tous les jeunes de son lycée immatures et stupides. Ils étaient tous accros à leurs portables et ne pensaient qu'à s'amuser. Charlie les détestait. Pour lui, ce n'étaient que des crétins qui n'avaient aucun sens à leurs vies. Pour lui, ils ne connaissaient pas la valeur ou l'injustice de la vie. Pour Charlie, ces adolescents étaient juste pourris gâté. N'était-ce pas ce qu'ils étaient ? Aucun d'eux ne se rendait compte de combien leurs petits problèmes (par exemple « est-ce qu'elle m'aime ? » ou « Je l'aime, mais comment lui faire comprendre ? » ou encore « je n'ai rien à me mettre pour aller en boîte de nuit ! ») étaient insignifiants.
Pourtant, un jour, il tomberait amoureux.
Pourtant, un jour, il serait prêt à tout pour suivre deux adolescents.
Pourtant, un jour, il se poserait toutes ces questions et la vie serait plus facile.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mick
Mick · il y a
Bonjour Allie, eh bien je te reconnais bien dans ce prologue. On y retrouve des sujets qui te sont chers et une problématique qui ma parle, celle d'avoir recours à une forme de violence en tant qu'autorité. C'est un prologue bien mené d'où je retiens aussi le "Ils étaient tous accros à leurs portables " qui me parle aussi beaucoup. C'est ce que j'aime avec toi, tu parles de choses réalistes, avec une espèce de sensibilité dans laquelle je me reconnais vraiment. Mais ça, tu le sais déjà ;) Je ne sais pas si tu partagera ton récit par la suite ici, mais j'aimerai bien lire la suite à l'occasion. T'épauler un peu dans ce projet. Alors je me suis dit que si un jour tu voudrais correspondre avec moi, tu n'aurais qu'à me demander... :) Bisous !
·
Image de Allie
Allie · il y a
Ton commentaire m'a donné envie de continuer à poster le roman ici alors voilà, je viens de poster le chapitre 1 ! Tu m'en donneras des nouvelles mais ne te sens pas obligé ou pressé, tu me diras ce que tu en penses quand tu voudras ;) Je serai ravie que tu m'aide dans ce projet qui me tient beaucoup à cœur. Encore merci ! Bisous :)
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Un super prologue bien écrit et prenant ! Ton roman promet une aventure joliment écrite !
·
Image de Allie
Allie · il y a
Merci beaucoup ! Si ça t'as plus je posterai d'autres passages ! Merci encore ;)
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Je les lirai avec plaisir :)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur