1
min

Projet 364. Le calendrier d'un avant

Image de KameSanni

KameSanni

10 lectures

0

Projet 364. Bientôt plus qu'une petite centaine. Les cents derniers. Le calendrier d'un avant. À peu de choses près, une minute, une seconde.
Historierisez : qu'il disait. La fête du Roi change tout. Merci Léopold. Dans un cerveau tout à l'envers, les couleurs et les souvenirs se bousculent. Comme d'une pierre jetée à la surface d'un ruisseau, les ondes remontent, se fracassent au frontal et occipital, tournent et s'affrontent, s'entrechoquent, se dispersent puis retournent se perdre au fond du temps.
Le froid, le chaud. L'angoisse sourde. Elle remonte de la terre, gronde. Elle noue le ventre. Elle noue la gorge. J'ai la nausée. Je replonge. Une pâle lueur, le bout d'une éclaircie. La ronde d'hier et d'aujourd'hui virevoltent pour demain.
"Anges de gaîtés, connaissez-vous l'angoisse ?". Un mauvais mouvement, une mauvaise humeur, tout disparaît. Non. Non, pas à jamais. Car le temps d'automne est le temps de la mort pour une renaissance. D'un rouge sang, vers un jaune soleil où se cache le noir écueil. Ou j'irai me reposer.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Lorsqu’il pleut des cordes, ça n’est vraiment pas simple.Quand il fait très chaud, et que je sue à grosses gouttes, je vis des moments pas faciles non plus.Mais le temps a ses humeurs, ...