Image de Floflo7560

Floflo7560

18 lectures

3

   C’était une nuit absolument magnifique. Le ciel était étoilé, aucun nuage. On aurait pu croire qu’on était dans un film. Léo, allongé sur l’herbe, admirait cette beauté. Léonie, se trouvant juste à côté, profitait de ce moment en compagnie de Léo.

-C’est incroyable, dit Léo d’un air époustouflé.

-Ouais… c’est des étoiles quoi, répondit James.

-C’est toi mon étoile James, rajouta Gabrielle qui s’était étalé sur lui.

James sourit et ils s’embrassèrent alors langoureusement. Léo n’y faisait pas attention mais Léonie trouvait ça répugnant.  Léo, rêveur, exprima ses émotions :

-Qu’est-ce qu’il y a là-haut ? Ce n’est pas possible que ce soit vide… Je pense qu’il y a des personnes ou du moins des êtres. Je me pose toujours cette question, que tout le monde se pose d’ailleurs, mais qui est à l’origine de tout ça ? Et si cette personne existe, par qui a-t-elle été créé ? Et ainsi de suite. C’est en fait une sorte de mise en abyme, qui ne s’arrête jamais. Et que ce passe-t-il quand on meurt ? Va-t-on réellement au paradis ? Renait-on dans un autre corps en ayant tout oublié de la vie précédente ? Renait-on dans un animal ? Renait-on sur une autre planète peut-être ? Ou mourons-nous tout simplement et rien ne se passe par la suite ? Mais si cette dernière réponse est la bonne, à quoi bon nous avoir fait vivre, l’instant d’une vie, pour ensuite rester à jamais dans le néant ? Est-ce que la personne qui nous a créé veut quelque chose de nous ? Qu’on réussisse quelque chose ?

-Tu sens l’avion, dit James.

-Quoi ?

-Tu sens l’avion, cette odeur de siège…

-C’est toi mon avion, chéri…, rajouta Gabrielle en l’embrassant de nouveau.

-Laisse tomber Léo, continu, fit Léonie en essayant d’ignorer les deux tourtereaux.

-T’inquiète pas, de toute façon, j’ai fini… Parfois, je me pose beaucoup trop de questions et je perds la tête.

-Tu n’es pas le seul mais quelquefois, il ne faut penser à rien. Si ce « créateur » veut qu’on fasse quelque chose pour lui, il nous le dirait. Et si jamais on a qu’une vie, profitons-en.

Léonie se rapprocha doucement de Léo, pausa délicatement ses lèvres sur les siennes, et lui chuchota tout bas :

-Profite.

Quelques instants plus tard, le ciel se couvrit. Gabrielle se leva :

-Je crois qu’il va pleuvoir.

-Ba oui, faut bien que sa pète à un moment, lui répondit son petit ami.

-Mais c’est toi mon moment, lui répondit-elle en l’enlaçant et l’embrassa de nouveau.

-Oh ses deux-là ! Ils ne cassent pas trois pattes à un canard ! rajouta Léonie en riant.

3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Teudor Abarjèro
Teudor Abarjèro · il y a
plein d'humour. je regrette que personne ne l'ait remarqué
·
Image de Floflo7560
Floflo7560 · il y a
Merci
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème