Pris au piège

il y a
2 min
99
lectures
87

J'adore la poésie, j'en écris un peu et j'en lis beaucoup. J'ai déjà publié un recueil et je publie régulièrement dans la revue "L'Albatros" de "l'Académie de la Poésie Française". Et puis  [+]

Image de 2019

Thème

Image de Très très court
L’invitation de Paul de passer les vacances sur la Côte d’Azur est tombée à pic pour me remonter un peu le moral. J’ai raté mon bac et je n’arrive pas à m’en remettre ! Et, pour me consoler, Paul m’a proposé de l’accompagner chez sa tante à Nice. Lui, il a redoublé la première l’an dernier, nous étions dans la même classe. J’espère que nous serions dans la même classe en terminale.
La maison de sa tante est assez grande, elle a la particularité d’avoir un toit plat, elle dénote dans le paysage niçois où la plupart des toits des autres maisons sont en pente douce avec des tuiles rouges. Elle attire le regard par sa blancheur au milieu des autres. Un rez-de-chaussée réservé sans doute au séjour, salon et cuisine et d’autres pièces et un étage où on trouve les chambres. Lorsque nous avons sonné à la porte une jeune femme malingre nous a ouvert. Elle nous a mené à l’étage et nous montré nos chambres et nous a prévenu que le dîner sera servi à 20h00 en bas et madame va venir nous voir dans un instant. Il était 18h30.
Un quart d’heure plus tard la tante de Paul est venue nous souhaiter la bienvenue. Elle était bien pâle et paraissait vieille. Elle nous a fait le tour du propriétaire et surtout nous a montré les chambres de ses deux fils partis il y a bien longtemps et n’ont jamais donné signe de vie. Elle le dit avec un profond soupir. Curieusement les chambres paraissaient identiques avec une seule différence les photos accrochées aux murs. Ce qui est encore plus bizarre c’est les portraits de ses enfants, ils nous ressemblent. Paul est déconcerté, il n’a jamais connu ses cousins et c’est la première fois qu’il rencontre sa tante. Sa maman lui avait parlé d’une tante qui était toujours en voyage c’est pourquoi on ne la voyait qu’en coup de vent de temps à autre et, c’est surtout sa mère qui la rencontrait.
Après le dîner nous sommes montés dans nos chambres. Paul et moi nous étions intrigués par la ressemblance que nous avons avec ses cousins et surtout moi qui ne les connaît ni d’Ève ni d’Adam. Nous avons attendu que tout le monde dorme et que le silence de la nuit règne pour nous faufiler vers les chambres des enfants afin de nous assurer que nous avons bien vu et avoir le cœur net. Nous ouvrîmes la porte de la chambre où se trouvait mon portrait.
Nous entrâmes allumèrent la lumière et fermèrent la porte et... le ciel nous tomba sur la tête ! Nous restèrent abasourdis, nous étions dans un lieu indescriptible, plus de chambre ! Plus de portrait ! Plus de lumière ! Juste la pénombre et des murmures. La peur nous envahit. Paul pousse un cri et s’accroche à mon bras. « Quelque chose m’a frôlé ! » me dit-il. Moi aussi j’ai senti quelqu’un ou quelque chose me toucher. Un frisson de panique s’empare de nous, nous nous retournèrent vers la porte pour nous enfuir. Il n’y a plus de porte, nous sommes pris au piège ! Que faire... ?
Paul a lâché mon bras, je l’appelle dans un chuchotement, il ne répond pas. Je distingue des ombres autour de moi et soudain je sens des bras qui me saisissent et quelqu’un qui m’embrasse dans le cou, je suppose qu’il m’embrasse, puis je perds connaissance.
Le lendemain je me réveille dans ma chambre fatigué et l’esprit embrumé. Paul est également dans sa chambre allongé et n’arrive pas à se lever ni à se rappeler ce qui s’est passé la veille. Il parle d’un rêve qu’il a fait où quelqu’un l’embrassait dans le cou, j’ai crié « moi aussi ! » Alors je remarquai la trace de morsure sur son cou, j’ai curieusement pensé morsure et je lui ai demandé de vérifier mon cou. La même trace de morsure dans nos cous !
L’évidence est là ! Nous avons été vampirisés ! Nous en sommes maintenant conscients. Il nous faut quitter ces sinistres lieux !
La tante est déjà en bas et la jeune femme, sa servante sans doute, s’active dans la cuisine...
Pris au piège !
87
87

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
De l'effroi à tous les étages ☺☺☺
Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci Iraje, j'ai rendu visite à l'âme exilée !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Impressionnant !
Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci EvaDayer !
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
J'ai dû rater le premier tour... et j'espère que cette histoire ne raconte pas du vécu... Sinon, vous allez bien ?
Image de Sgann
Sgann · il y a
Ça va merci !
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Voilà une bonne une revisite des grands classiques des histoires de vampires. Il y a du rythme et une progression qui entraine les deux héros vers une issue qu'on devine inéluctable. C'est leur curiosité qui les a poussé dans les bras des vampires. Pour ce frissonnant moment de lecture, voici mes voix.
Je me suis également essayée à cet exercice de la cavale et vous êtes le bienvenu sur mes lignes.

Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci Doria Lescure, un texte impressionnant, envoûtant ! Je lui donne le premier prix !
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
et bien, ça c'est extrêmement gentil mais j'en suis très loin. Au plaisir de vous lire !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire bien conçue et qui fait froid dans le dos, Sgann ! Mes voix ! Une invitation à frissonner, à sentir cette “Odeur de Mort” qui est également en lice pour la Matinale de la Mort en Cavale 2019. Merci d’avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/odeur-de-mort

Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci Keith Simmonds. "Odeur de Mort", on récolte ce qu'on sème !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci bien de votre appréciation sympathique, Sgann !
Image de Meryma Haelströme
Meryma Haelströme · il y a
Mes voix et bonne chance ! si le coeur vous en dit, et que les histoires de vampires vous attirent, n'hésitez pas à jeter un oeil à ma "passion dévorante" :) https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/passion-devorante-3
Image de Sgann
Sgann · il y a
Voilà j'y suis allé et mon vote !
Image de Meryma Haelströme
Meryma Haelströme · il y a
Merci beaucoup !
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Sgann, une histoire qui m'a fait froid dans le dos, un piège amené tout en douceur avec la méditerranée pour témoin, un séjour à Nice qui laisse des traces dans le cou visiblement. Mes voix avec plaisir. Si vous avez un instant, venez donc faire la fête au château de Bran, vous y serez bien reçu. En attendant, belle fin de journée à vous. https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-chaeau-de-bran
Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci JARON !
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Une histoire de vampires à faire froid dans le dis, mes voix , Sgann
Je concours aussi si vous aimez...

Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci Zouzou !
Je suis déjà passé par "un ami qui ne veut pas de mal"

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Voilà de futures morsures de vampire en perspective...je sors vite ma gousse d’ail !
Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci Fred Panassac !
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
pris au piège tous les deux de cette vieille pseudo tante vampire, de même que ses deux fils disparus, on peut imaginer ?
Image de Sgann
Sgann · il y a
Merci Chateaubriante !