Prendre ses jambes à son cou

il y a
2 min
206
lectures
45
Image de 2016

Thème

Image de Bordel ambiant
Tom m’entraîne dans ce club parisien secrètement installé dans une impasse du quartier Latin. Je le connais depuis peu. Il m’attire. C’est ainsi. Alors je le suis. Lorsqu’un grand gaillard déverrouille la porte en métal capitonnée et nous fait entrer, je suis surprise par l’odeur de cigare et de musc mélangée. Tom m’agrippe le bras à la façon d’un homme qui ne veut pas lâcher sa prise. Je ne lui dis pas qu’il me fait mal. Lors de notre troisième dîner, Je lui suggère la tendre brutalité. Je lui fais part d’un fantasme absolument délicieux à mes yeux qui me fait vibrer à l’idée de l’essayer depuis plusieurs années. C’est assez physique. Mais je pense qu’il en a les capacités. Il est musclé. Ses bras de gladiateur sculptés et ses fesses bombées me laissent présager la suite de la soirée. J’espère enfin m’extasier. Nous traversons les différentes pièces qui accueillent un nombre indécent d’hommes et de femmes dans des positions improbables, surtout inconfortables. Il est concentré. Je sais ce qu’il cherche. Cette minute panoramique est interminable. Vivement que ce soit moi. Je vois défiler tous ces personnages en demande. J’entends les caresses. Je sens l’extase dans l’halètement jouissif qui recouvre un piano Concerto de Mozart. Celui-ci à l’air malin tout seul menotté dans un coin. Un foulard noué autour de sa bouche. Asphyxié. Du cuir trop serré, du latex déchiré, du velours à effleurer et tout autour ces parfums entêtants. Je vais chavirer et plonger au milieu de ces jambes entremêlées, un puzzle érotique endiablé. Je me sens à la fois nerveuse et excitée par cette succession d’étalage de corps entrelacés où quelques souliers aux semelles rouges carmin s’envoient aussi en l’air par accident. Tom ralentit le pas. Il a trouvé l’endroit de notre envolée. Dans la salle qui nous fait face, un mur large et carré, s’offre entier à mon fantasme oralement partagé. Il me plaque contre le mur recouvert de toile de Jouy. Fébrile. Il remonte ma jupe de cuir sur le côté puis, je sens son index glisser entre mes jambes pour s’arrêter un instant. Il colle un genou entre ma cuisse pliée. Je frémis. Regarde-moi me dit-il. J’te veux, j’te prends, là, maintenant. Mon fantasme bientôt réalisé. Ma bouche entrouverte émet un soupir de plaisir. Ma langue caresse mes lèvres humides, en attente. Alors que je le sens de toutes ses forces me hisser de quelques centimètres le long du mur impassible, le choc. J’entends un crac et Tom s’écroule sur le sol. Il ne bouge presque plus. Il se cambre. Il gémit. Pas moi. Un tour de rein. Nom d’une pipe, ce n’est pas le moment. Un tour ici pour rien. Y’a t-il un médecin ?

45
45

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Niorflan
Niorflan · il y a
Superbe chute...de rein! J adore
Image de Sousou
Sousou · il y a
Bravo Cécile!!! Keep them coming!!!
Image de Alys
Alys · il y a
L'histoire est bien menée jusqu'au "hic" final. Et l'on se moque bien du tour de rein de Tom, on comprend bien plus la frustration de sa partenaire!
Image de Br'rn
Br'rn · il y a
Chute finale dans tous les sens du terme...
Image de Berangere Genevois
Berangere Genevois · il y a
Trop chaude ma C!
Image de Domi
Domi · il y a
Sexy et marrant, c'était pas facile mais tu as réussi haut la jambe! Bravo!
Image de Diane
Diane · il y a
Ah ah!!!!
Image de Véronique Bonnefoux de Korodi
Véronique Bonnefoux de Korodi · il y a
Coquine.....
Image de Sonia
Sonia · il y a
Wow , quelle nouvelle à chute ! Et moi qui pensais qu'elle allait prendre son pied ( chaussé de Lauboutin ! ) comme jamais ! Ah quelle déception , mais quelle rigolade ! J'1i adore La description de la minute qui dure une éternité et La montée de l excitation .. pour terminer dans cette toute bête chute de rein ! C'est sexy et drole , bravo Cécile !
Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Est-ce une chance pour vous ou un mauvais tour du destin ? Quoi qu'il en soit, je vous félicite pour ce beau texte si excitant et aussi pour la chute amusante bien que dramatique. Humour noire?
Je vote et vous invite à soutenir « Veillée hivernale », «Amour adolescent », et autres de ma page si le cœur vous en dit. Merci et bonne chance.