Premier essai

il y a
2 min
87
lectures
59
Qualifié

De Madame de La Fayette à John Green, je lis de tout, tout le temps. J'adore voyager dans l'imaginaire d'un autre. Et je fabrique, au fur et à mesure, un imaginaire qui me correspond. J'espère  [+]

Il se jeta sur son ordinateur, ouvrit un document Word et installa ses doigts sur le clavier.
C’était la première fois qu’il faisait ce genre de chose. D’habitude il n’écrivait pas beaucoup. Ce n’était pas sa passion de ficeler des histoires pour les raconter aux autres. Mais ce jour-là, il avait envie d’essayer, pour une fois. Un concours de quelques heures avait été lancé sur un site sur lequel il était tombé par hasard. Le thème était si large que même lui qui n’avait jamais vraiment pris la peine d’écrire avait quelques idées. Il n’avait pas hésité longtemps.
Il laissa ses doigts tapoter les touches un instant, se laissant guider par son instinct de futur écrivain peut-être. Il fit apparaître trois phrases sur son écran. Il se relut. Il soupira. Il pouvait mieux faire ; son idée n’était pas des plus géniales et originales. Il fallait qu’il cherche une autre histoire.
Pour se donner un peu d’inspiration, il rafraîchit la page web du site, actualisant le forum de discussion créé pour l’occasion. Les commentaires défilaient, nombreux. Certains demandaient des conseils, d’autres exposaient leurs idées pour savoir si elles n’étaient pas hors sujet, et les autres étaient en train de faire marcher leur imagination sur le papier, ou avaient déjà posté leurs œuvres.
Il essayait de trouver des idées parmi toutes celles qui étaient en train d’apparaître sur son écran, de faire quelque chose d’original mais qui lui ressemblait malgré tout. Il avait entendu que les meilleurs textes étaient ceux qui avaient été plus ou moins vécus. Il se torturait l’esprit pour réussir à sortir quelque chose d’assez subtil et bien travaillé.
Il continuait à chercher, à se creuser les méninges. Il effaça ses trois phrases, en remit trois autres, parvint à faire deux paragraphes. Mais s’arrêta une nouvelle fois, pas satisfait.
Il retourna sur la page du site pour lire les nouveaux commentaires. Les premières œuvres avaient déjà été publiées. Intrigué et encore une fois à court d’idées, il décida d’aller voir ce qu’il y avait. Il en passa certaines, dont les titres ne l’attiraient pas, en lisait d’autres complètement au hasard. Plusieurs dizaines de minutes passèrent ainsi, avant qu’il ne tombe sur l’œuvre d’un ami. Il cliqua dessus pour faire apparaître le texte, et ses yeux suivirent les lignes, curieux. Toute l’histoire était bien écrite, l’intrigue était parfaitement bien menée, le suspense qu’il y avait lui faisait attendre la suite avec impatience. Et la chute était particulièrement surprenante.
Une fois sa lecture terminée, il sourit, mit un vote, puis retourna sur son document. Il relut ses paragraphes, puis baissa les yeux et la tête en soupirant. Il n’était pas à la hauteur. Cet ami, il le savait, avait l’habitude d’écrire, il avait toujours eu une plume spéciale et magnifique. Il n’avait absolument aucune chance à côté de lui. Il relut une dernière fois ses phrases pour se convaincre qu’il n’avait pas atteint le niveau, puis, de l’autre côté de son écran, supprima ses mots, effaça le document et éteignit l’ordinateur.
Il avait toujours eu ce caractère. Il aimait bien s’effacer derrière les autres, n’être qu’un fantôme quand il n’était pas satisfait de ce qu’il faisait. Laisser la vedette à d’autres, parce qu’il ne la méritait pas plus.
Tant pis ; ce ne serait pas encore aujourd’hui qu’il s’essaierait à l’écriture.
59

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,