4
min

Pouvoir particulier

Image de Lola Léonard

Lola Léonard

200 lectures

222

FINALISTE
Sélection Jury

Fuir.

C'était la seule solution qu'elle avait trouvée. Et elle pouvait être sûre que son acte ne resterait pas impuni. Courant dans les rues, elle retint ses larmes jusqu'à se retrouver enfin seule, dans un des parcs de la ville. Se cachant derrière un arbre, elle espérait être à l'abri des regards indiscrets et des possibles personnes qui la rechercheraient. Elle qui n'avait attendu que le jour où ses pouvoirs se manifesteraient enfin, elle ne rêvait maintenant que de revenir des jours, des semaines, des mois, voire même des années en arrière. Ses pouvoirs... Cela faisait partie d'elle, à présent. Elle n'aurait plus aucune chance d'y échapper ou de les faire disparaître, ni même d'en changer. On la regarderait comme un monstre jusqu'à la fin de sa vie.

Pleurer.

Elle n'en pouvait plus. Qu'avait-elle fait pour mériter ça ? N'aurait-elle pas pu simplement avoir une vie normale, des parents aimants et un pouvoir qui permettait de faire cuire les pâtes plus vite ? Ça aurait pourtant été super utile. Mais non, il avait fallu qu'elle se retrouve avec un pouvoir dangereux, capable de tuer si elle ne le maîtrisait pas. Et une chose était sûre en cet instant : elle ne le maîtrisait pas du tout et cette imbécile de Mélanie en avait fait les frais. Si personne ne s'était trouvé dans la même pièce qu'elles à ce moment-là, cela aurait fait une pimbêche de moins dans le monde. Mais il fallait croire que la société avait besoin de tout pour exister et que faire disparaître Mélanie Winter de la surface de la planète aurait corrompu l'équilibre précaire qui régnait entre les personnes superficielles et les personnes possédant ne serait-ce qu'un petit intérêt pour améliorer ce qui les entourait.

Réfléchir.

La jeune fille blonde ne s'en sentait pas vraiment capable, comme si les pensées cohérentes avaient décidé de faire grève ou de prendre des vacances, loin de son cerveau torturé. Trouver une solution paraissait compromis, à ce stade, sachant que la seule qui lui venait en tête était de devenir ermite, loin de la ville et des gens qui pourraient la chercher pour se débarrasser d'une menace certaine. Un bruit derrière elle la fit sursauter. Elle se redressa brusquement contre son arbre, trouvant la force de se relever.

Se protéger.

Elle ne laisserait personne lui faire du mal. Maintenant, elle pouvait se défendre, même si cela impliquait l'utilisation de son pouvoir récent et incroyablement destructeur. De ses mains s'échappèrent une brume qui pouvait être confondue avec un de ces brouillards retrouvés dans les temps froids et qu'elle détestait car ils ne lui permettaient pas de profiter pleinement de ce qu’il y avait autour d’elle. Se déposant à ses pieds, son pouvoir commença à remplir l'espace autour d'elle, lui permettant d'obtenir un périmètre de sécurité.
— Véïa, j'aimerais discuter avec toi, s'il te plaît.
Ses yeux marron observèrent les alentours sans parvenir à distinguer un quelconque interlocuteur. Elle ne connaissait pas cette voix.
— Je ne te veux aucun mal, peut-être pourrais-tu remballer cette brume étrange mais ô combien intéressante ?
Docile mais tout de même méfiante, Véïa ne se contenta que de réduire le périmètre, laissant un espace suffisamment grand pour que la personne lui parlant puisse approcher et s'adresser à elle en face à face. Un léger rire s'échappa des ombres des arbres avant qu'un homme ne fasse son apparition. Grand, brun, il aurait pu paraître totalement banal si ses yeux n'étaient pas d'une couleur si particulière. Le visage rieur et son regard doré amusé la calmèrent quelques secondes avant qu'elle ne se concentre de nouveau sur son pouvoir qui avait échappé à son contrôle, s'étalant un peu plus autour d'elle.

Se méfier.

— Je ne suis pas venu t'arrêter, juste te parler, tenta l'homme qui mit les mains dans ses poches, sûrement pour paraître nonchalant.
— Vous maîtrisez les ombres, affirma Véïa sans le quitter des yeux, prête à attaquer s'il le fallait.
Il se contenta de hocher la tête et de hausser les épaules, comme si tout était parfaitement normal. Mais c'était un pouvoir considéré comme dangereux par le Gouvernement. Il y avait trop de risques pour les dirigeants de la planète. L'homme d'une vingtaine d'années devait être fiché dans les données secrètes d'Emmen, ce monde dans lequel ils vivaient et qui ne laissait pas beaucoup de place aux marginaux et aux êtres pouvant se rebeller contre le Gouverneur fraîchement institué.
— Tu as peur, lâcha simplement celui au regard si particulier. C'est normal. J'aurais peur aussi, à ta place.
— Vous ne savez pas ce que j'endure.
— J'ai toujours pensé que les pouvoirs reflétaient la personnalité de celui qui les possédaient. Je n'ai jamais aimé être au centre de l'attention et je maîtrise les ombres. Je peux me cacher presque tout le temps pour me protéger ou pour éviter qu'on vienne me parler. Et toi, Véïa, pourquoi penses-tu posséder un pouvoir aussi particulier que le tien ?
La fuyarde hésita.
— Vous ne savez même pas en quoi consiste mon pouvoir, contra-t-elle.
— Penses-tu que je serais venu ici si ce n'était pas le cas ? Pouvoir ôter la vie grâce à une simple brume, c'est quelque chose de passionnant, tu ne trouves pas ?
— Vous êtes un psychopathe.
Il éclata de rire à cette qualification.
— Mon frère me l'a souvent dit, je vais penser par croire que c'est vrai. Je ne me suis pas présenté, au fait. Naktam Hanson. Professeur particulier à l’École Principale d'Emmen.
— Et vous ne donnez pas cours ? Ce n'est pas très sérieux.

Se renseigner.

Encore une fois, il haussa les épaules. Cet Hanson ne semblait pas vraiment passionné par son métier ou alors il était d'un naturel indifférent, ce qui paraissait tout aussi bien coller.
— Je n'ai pas d'élève en ce moment. Je cherche les perles rares. Et je considère que tu en es une.
— Je retire ce que j'ai dit tout à l'heure. Vous êtes un pervers.
Nouvel éclat de rire, quoi que sensiblement moins amusé que le précédent. Son regard s'était brusquement assombri.
— Je veux devenir ton professeur et t'aider à maîtriser cette chose, lâcha-t-il.
Il désigna la brume qui avait encore une fois décidé de se balader un peu plus loin que le périmètre voulu par Véïa. Elle s'était dangereusement approchée de lui mais il n'avait pas bougé d'un centimètre, visiblement peu inquiet.
— Vous êtes totalement inconscient. Je pourrais vous tuer, siffla la jeune fille.
Elle commençait à être sérieusement agacée par son interlocuteur. Si elle ne pouvait le frapper sans prendre le risque de se faire maîtriser, elle pouvait facilement le mettre à terre grâce à son pouvoir. Voire le tuer s’il le fallait. Cette brume trouvait finalement peut-être une utilité.
— Tu ne le ferais pas. Et de toute façon, je pourrais aisément le contrer. Je ne suis pas fou, jamais je ne me serais présenté à toi autrement. Je suis un peu lâche sur les bords, je ne prends pas grand risque. Et j'obtiens souvent ce que je demande. Veux-tu devenir mon élève ?

Parier.

Véïa ne se débarrasserait pas facilement de Naktam Hanson, elle le sentait. Si elle voulait s'en sortir, elle ne voyait qu'une solution.
— Contrez-moi, alors.
Laissant son pouvoir se propager, la brume avança dangereusement vers l'homme. Un léger rictus apparut sur ses lèvres tandis qu'à son tour, il laissait ses pouvoirs se développer dans l'espace qui leur était presque réservé. Véïa ne vit pas les ombres grandir derrière elle. Et quand celles-ci l'eurent touchée, elle ne vit plus rien.
— Si tes pouvoirs peuvent empêcher les gens de respirer, les miens peuvent t'empêcher de voir et d'attaquer.
Une fois sa vision revenue, la jeune fille ne put que constater que sa brume avait disparu.

Espérer.

— Vous m'aiderez à contrôler mes pouvoirs ? demanda-t-elle d'une petite voix.
— Je ne demande que ça.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
222

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Adonis
Adonis · il y a
Très joli texte. .j'aime beaucoup. .
·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci beaucoup :D
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une séduisante histoire de pouvoirs surnaturels, le styie est fluide, les dialogues sont vifs et non dénués d’humour.
Je reconnais bien là une lectrice passionnée de Harry Potter et j’aime beaucoup ça.
Une petite coquille dans le paragraphe « se protéger » : écrivez plutôt « de ses mains s'échappa une brume »
Vous pouvez faire corriger en écrivant à Short Édition.
J’ai beaucoup aimé votre division en paragraphes portant des titres à l’infinitif des verbes. Mes votes, +5

·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire qui me fait décidément vraiment plaisir !
Oh, en effet ! Message envoyé, merci beaucoup !
Merci à vous d'avoir lu mon texte et de me soutenir ! Bon courage dans vos futurs écrits ! :)

·
Image de Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
les répliques sont formidables, votre texte rythmé, je suis enthousiaste , mon vote +5
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/un-dernier-baiser-1

·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci pour votre soutien ! :D
J'irai lire votre texte dès que possible ! :)

·
Image de San-Pat
San-Pat · il y a
Une belle histoire.
·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci beaucoup ! :)
·
Image de Maïra Richards
Maïra Richards · il y a
J'aime bien les histoires de sorcières... Et si en plus il y a une touche de romance... (y'en a?). Mes votes...

http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/jattends-que-le-jour-se-fasse

http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lumiere-24

·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci beaucoup ! :D On pourrait croire qu'il y a un peu de romance, mais ce serait plus une relation professeur/élève ;)

J'irai lire vos textes dès que possible, merci d'avoir lu le mien ! :)

·
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
J'ai apprécié votre histoire. Après avoir eu un peu de mal à y entrer. Le début est un peu bavard, trop long et "plaintif" (enfin la jeune fille).
Puis la structure avec les verbes intercalés m'a captée. Le dialogue et la rencontre entre les deux personnages aussi.
Vraiment réussie cette invention.

·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci beaucoup de pointer du doigt quelque chose qui ne vous a pas plu ! (très peu le font, malheureusement)
Heureusement que les verbes vous ont interpelés, alors ! Je tâcherai de prendre en compte votre remarque pour mes prochains écrits !
Merci beaucoup ! :D

·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Bonjour Lola,
Mon soutien et toutes les voix dont je dispose actuellement (+4).
J'ai beaucoup apprécié les dialogues enchâssés, qui confèrent à votre nouvelle rythme et allant.
Votre récit est par ailleurs très bien structuré, grâce aux infinitifs. Une trouvaille. bravo !
Dans l'esprit de partage inhérent à ce site, puis-je vous inviter à découvrir "Inappétences" ?
Bonne chance pour le podium et à bientôt je l'espère,
Tranquillou974

·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Bonjour !
Merci à vous ! :D
Je ne manquerai pas d'aller découvrir votre texte !
Bonne chance à vous également !

·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Soutien et vote plus que mérités, Lola !!
Merci d'avance pour le partage.
Bien à vous et au plaisir,
Tranquillou974

·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Beaucoup de psychologie et de très belles répliques des personnages.
·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire ! :D
·
Image de Meleann
Meleann · il y a
Très belle histoire, merci beaucoup ! :D
·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Merci à vous d'avoir lu et commenté ! :D
·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Un très joli style et un récit bien mené. Enfin une bonne histoire de pouvoirs paranormaux. La Reine des Brumes et le Seigneur des Ombres. Merci Lola. Si ça vous tente je suis en lice http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-prix-imaginarius
·
Image de Lola Léonard
Lola Léonard · il y a
Vos compliments me touchent, merci beaucoup !
J'ai lu et j'ai voté pour votre texte que j'ai vraiment apprécié ! :) Merci !

·