1
min

Poussière

Image de Phranang

Phranang

1 lecture

0

La poussière de l'air dessèche mes yeux qui crissent leur manque d'eau.
Le regard étendu vers un horizon de sécheresse, je marche douloureusement...
Combien de temps, mes jambes, ces branches mortes, me porteront-elles avant de céder ?
j’entends déjà le craquement sourd.
Le sable me brûle l'âme,
il s'étend indéfiniment devant moi, me donne un vertige horizontal, un vertige de solitude...

Je me souviens d'avant,
quand mes lèvres salés goutaient les perles de mer,
quand la belle bleue, notre terre nous offrait ses océans de fraîcheur
Quand la pluie nous abreuvait...

Après quel outrage, la nature décida-t-elle de s'arrêter  ?

Je tombe, dégringole, comme au ralenti.
Dans un dernier effort, je m'étend sur le dos,
le sable sous mes doigts, je flotte à la dérive
à la dérive de mon esprit,
qui se souvient

des vagues frémissantes...
une petite fille, sous un parasol coloré, qui remue doucement la main,
dans un dernier adieu
comme oubliée sur un rivage heureux, où l'eau coule encore...

c'est la fin.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,