Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?...

il y a
1 min
60
lectures
6

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]


Χαῖρε, Μαρία, κεχαριτωμένη
ὁ Κύριος μετὰ Σοῦ...


Je rêve de dénicher un jour
sur mon appli
un mystérieux Messager
qui saurait écouter, mieux, deviner
mes questions informulées
— et d’autant plus essentielles.

Par exemple ces nocturnes interrogations :

– Pourquoi le sexe est-il une urgence sans raison
Et l’Amour, un délicieux poison ?

– Pourquoi, s’Il existe, Dieu
s’obstine à Se taire
et à déserter la terre ?

– Et l’âme (la mienne, entre autres)
existe-t-elle vraiment
en mon corps lourd et orphelin ?
Ou bien n’est-elle
qu’une mousse pieuse,
une gélatine virtuelle,
quelques légers bouillonnements qui font des vagues...

– Pourquoi la mort
est-elle fatalement embusquée au terme du voyage ?
Et le vieillissement, un prévisible naufrage ?

– Pourquoi les enfants savent-ils si mal aimer en retour
alors que leurs géniteurs ne les ont programmés
que par égoïsme, insouciance ou pure inadvertance ?
(sans mode d’emploi pour vivre ni bouée de sauvetage pour survivre)

– Pourquoi Dame Bêtise
triomphe-t-elle
toujours, partout, à la Une, sur les écrans, sur les réseaux sociaux
et jusque dans les rangs des suffragettes revanchardes ?
Pourquoi l’Opinion ? 
cette grosse bête
grasse, bavarde, majoritaire,
ratiocineuse autant que racoleuse !
Pourquoi les sondages ?
Pourquoi la connerie ?
Et pourquoi Trump ?

– Pourquoi le jour succède-t-il à la nuit ?
L’automne à l’été ?
L’ennui à la joie ?
La fureur à l’embellie ?
Le moisi à la fleur ?

– Et pourquoi, malgré tout, envers et contre tous,
deux notes de Mozart
suffisent à éveiller la Joie ?
Pourquoi la Matthäus-Passion
redonne enfin la parole à l'Homme fait Dieu ;
que la moindre corolle
emperlée de rosée
est le Sens qui s’entrouvre.
Et pourquoi l’Amitié nouée
garde le goût du pain
des jours anciens
qui renaissent et qui chantent !

Pourquoi ?
Pourquoi ?
Pourquoi ?

Oui, j’aimerais vraiment débusquer
sur Grindr
un Messager ailé
qui, au lieu de parler cul,
– donc, non pas salace, l’archange, mais sagace ! –
saurait écouter, mieux, deviner
mes questions informulées
et d’autant plus essentielles.

Et l’Oracle providentiel
devenu Gabriel
au lieu d'insinuer des avances scabreuses
ou de claironner un fatras d'intox
susurrerait à mon âme réelle
l'Inouï
l’Indicible
le Simplissime
vital, évident, naturel, éternel...
bref, pour tout dire, la Vérité toute nue
le Vrai immaculé
d’une biblique simplicité :

humble violette
pur gazouillis,
deux notes de clarinette,
à tire d’ailes
bonne nouvelle :

Emmanuel !


... καί εὐλογημένος ὁ καρπός τῆς κοιλίας Σου,
ὁ Ἰησοῦς.

_____________________

Ecrit à Boulogne-Billancourt,
le lundi 3 août, entre 2 heures et 4 heures du matin.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Eucharisties

Valdemar Belloc

— EN VÉRITÉ JE VOUS LE DIS, LE MONDE EST UNE VALLÉE DE LARMES, hurla le prêtre.
— Ouais, surtout les lendemains de cuite, pensai-je en croquant deux aspirines.
Le prêtre ne hurlait... [+]