Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?...

il y a
1 min
53
lectures
5

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]


Χαῖρε, Μαρία, κεχαριτωμένη
ὁ Κύριος μετὰ Σοῦ...


Je rêve de dénicher un jour
sur mon appli
un mystérieux Messager
qui saurait écouter, mieux, deviner
mes questions informulées
— et d’autant plus essentielles.

Par exemple ces nocturnes interrogations :

– Pourquoi le sexe est-il une urgence sans raison
Et l’Amour, un délicieux poison ?

– Pourquoi, s’Il existe, Dieu
s’obstine à Se taire
et à déserter la terre ?

– Et l’âme (la mienne, entre autres)
existe-t-elle vraiment
en mon corps lourd et orphelin ?
Ou bien n’est-elle
qu’une mousse pieuse,
une gélatine virtuelle,
quelques légers bouillonnements qui font des vagues...

– Pourquoi la mort
est-elle fatalement embusquée au terme du voyage ?
Et le vieillissement, un prévisible naufrage ?

– Pourquoi les enfants savent-ils si mal aimer en retour
alors que leurs géniteurs ne les ont programmés
que par égoïsme, insouciance ou pure inadvertance ?
(sans mode d’emploi pour vivre ni bouée de sauvetage pour survivre)

– Pourquoi Dame Bêtise
triomphe-t-elle
toujours, partout, à la Une, sur les écrans, sur les réseaux sociaux
et jusque dans les rangs des suffragettes revanchardes ?
Pourquoi l’Opinion ? 
cette grosse bête
grasse, bavarde, majoritaire,
ratiocineuse autant que racoleuse !
Pourquoi les sondages ?
Pourquoi la connerie ?
Et pourquoi Trump ?

– Pourquoi le jour succède-t-il à la nuit ?
L’automne à l’été ?
L’ennui à la joie ?
La fureur à l’embellie ?
Le moisi à la fleur ?

– Et pourquoi, malgré tout, envers et contre tous,
deux notes de Mozart
suffisent à éveiller la Joie ?
Pourquoi la Matthäus-Passion
redonne enfin la parole à l'Homme fait Dieu ;
que la moindre corolle
emperlée de rosée
est le Sens qui s’entrouvre.
Et pourquoi l’Amitié nouée
garde le goût du pain
des jours anciens
qui renaissent et qui chantent !

Pourquoi ?
Pourquoi ?
Pourquoi ?

Oui, j’aimerais vraiment débusquer
sur Grindr
un Messager ailé
qui, au lieu de parler cul,
– donc, non pas salace, l’archange, mais sagace ! –
saurait écouter, mieux, deviner
mes questions informulées
et d’autant plus essentielles.

Et l’Oracle providentiel
devenu Gabriel
au lieu d'insinuer des avances scabreuses
ou de claironner un fatras d'intox
susurrerait à mon âme réelle
l'Inouï
l’Indicible
le Simplissime
vital, évident, naturel, éternel...
bref, pour tout dire, la Vérité toute nue
le Vrai immaculé
d’une biblique simplicité :

humble violette
pur gazouillis,
deux notes de clarinette,
à tire d’ailes
bonne nouvelle :

Emmanuel !


... καί εὐλογημένος ὁ καρπός τῆς κοιλίας Σου,
ὁ Ἰησοῦς.

_____________________

Ecrit à Boulogne-Billancourt,
le lundi 3 août, entre 2 heures et 4 heures du matin.
5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
En Espagnol, pourquoi s’écrit « por qué » avec un accent car ce dernier permet d’accentuer lors la prononciation de la question. Porque = parce que Porque, en un seul mot et sans accent, signifie parce que. Je suis sûre qu'avec la forme de ton esprit, cela devrait t'amuser voire t'intéresser !!! lol !
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
bon ok je suis d'abord allée sur Théophanie, euh ... l'icône (? c'est ça ? j'aime ces oeuvres humaines et j'ai tenté de les réécrire ... tu peux les découvrir sur mon nom) et je n'ai pas pigé, alors je suis allée sur ton écrit-développement ... et ça m'a bien plu ! on s'connait et tu sais que je suis athée ... et que je sais que pour la majeure partie de la planète : je n'existe pas, je ne suis pas humaine MAIS comme ça ne me parait pas tellement glorieux d'être humain, je n'en souffre pas !!! lol ! Pourtant ton questionnement m'a bien plu ... sauf que je trouve inutile de se questionner sur cette invention humaine à l'origine de tant de guerres, d'horreurs, et de drames : Dieu. Pour le reste, je suis si semblable à toi ...c'en est douloureux ! à 4 ans (si tu vas sur mon nom tu verras un texte : "ce sera un papillon et rien d'autre" et c'est mon fils 4 ans qui a subi à l'époque cette angoisse, ce questionnement ! lol ! mais lui plutôt sur son corps ... que son âme lol !) Je vis assez virtuellement (comme ici) car j'aime communiquer mais qu'avec des vrais gens ... faut être d'acc avec eux sur tout (politiquement, racistement, socialement, et j'en passe !) alors qu'ici ben, on peut tout entendre (lire !) et tout se dire (écrire !)... La mort ne m'a jamais inquiétée sauf qd il s'agit de ceux que j'aime ... oh la la ! mais la vieillesse, qui se profile déjà : oui, tu as raison quel naufrage nauséabond ! Qd tu parles des enfants ...je t'avoue que oui, là aussi je partage et pourtant je sais qu'ils m'aiment, et je les calémo tanto (en gitan : je les aime tant !) moi aussi mais voilà : difficile de se comprendre et s'accepter ! Oui, à ma presque grande honte, c'est la musique, la peinture, un beau texte qui me fait du bien et je m'en sens très culpabilisée ... mais c'est la vérité !!! Au fond, soyons honnête on a besoin de tout et tous ... c'est sûr. Ton poème est une plainte profonde qui s’exhale et s'exalte du plus profond de toi, ce toi caché en général et que tu oses libérer ainsi et qui nous rassure : merci !!! on te comprend ! on se ressemble ... au moins un peu !
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Merci pour toutes ces harmoniques, ces passerelles, ces résonnances… Au cœur de tous ces "pourquoi" et de ces "parce que" (en filigrane)… demeure la Vie, qui ne se pose pas en équations, mais en émotions et en action ! Et palpitent aussi l'Amitié et l'Amour (dans ce laboratoire un peu bancal qu'est le foyer, la famille). Alors, malgré tous ces points d'interrogation, tu prends ? Moi, oui. Alors, prenons ensemble, à bras le corps et le cœur, prenons la Vie car c'est bel et bon !
Image de Paoli Philippe
Paoli Philippe · il y a
Que de "pourquoi" ! tous très légitimes ! bravo Michel !
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Je guette en vain les maigres réponses… L'Amitié évoquée dans le texte en est une, éblouissante ! Merci à toi.
Image de Leocadie
Leocadie · il y a
Pourquoi autant de pourquoi ??? 🙏💜😊
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Pour avoir tout plein de réponses !
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Merci du commentaire… et de votre méditation que j'ai appréciée. Après la clarinette des Vosges et celle des Hauts-de-France, urgemment, évidemment, celle de Mozart et de son concerto ineffable !
https://www.youtube.com/watch?v=kdtoIUqZuC8&t=126s

Image de Randolph
Randolph · il y a
Un très bon texte, et je me demande si les notes de clarinette sont les mêmes que dans mon dernier texte..."Quand la plume nous échappe". Bonne journée, Bellinus.
Image de Pierre Lieutaud
Pierre Lieutaud · il y a
Reveil en fanfare. Il me semble suivré un cortège d'enterrement à La Nouvelle Orléans ...Un mélange de gospel et de jazz. De la peine? De la joie?...Pourquoi ? Comment ? Pas de réponse, alors, Musique.....
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Ce matin, la joie l'emporte ! Grâce au soleil et à Fip. Bonne journée. (Il n'empêche, avec quelques bribes de réponses provisoires, ce serait pas si mal, non ?).
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Une fin de nuit chargée de multiples questions qui, j'en suis désolée pour vous (et pour nous) resteront sans réponses... Bonne journée quand même, Bellinus.
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Merci. Joëlle. Continuer de se questionner, c'est néanmoins continuer d'avancer… non ? Bonne journée.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Absolument !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Moi, Dionysos

Christophe

Moi Dionysos, fils de Zeus et Sémélé,
Dieu vivant parmi les mortels,
Dieu errant sur cette terre aimée,
Préférant la rugosité du sol sous mes pieds nus aux douceurs des parquets d'or de... [+]