Pourquoi ?

il y a
1 min
0
lecture
0
Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là. Je n’ai pas de repères. Il fait froid, je ne vois rien. Ça pue la peur et la sueur. Ils sont là, dehors, à rire et à hurler. En tant que gladiateur, mon heure va venir très vite. D’ailleurs, malgré le brouhaha, j’entends le bruit de la serrure.
Me voilà lancé dans l’arène. C’est pire que ce que je pensais. Je suis là, devant eux, à leur offrir le spectacle de ma mort, et ça les fait rire, ça les amuse. Après avoir été aveuglé par le soleil, c’est leurs tenus bariolés qui m’aveuglent. Je me retourne, toute issue m’est interdite. Je n’ai pas le choix, je vais devoir me battre.
Le combat s’annonce déséquilibré. Mon adversaire est surarmé par rapport à moi. Mais c’est mal me connaître que de penser que je ne vais pas me battre. Vous voulez me prendre la vie ? Et bien, venez ! Je vous attends, et je ne vais pas vous rendre la tâche facile.
Pourquoi tant de haine ? Pourquoi me faire ça alors que je suis innocent. Je lance mes coups, il esquive. Mais ça ne durera pas, je l’aurais...
Là, sur ce sable chaud, entouré de haine et de bruit, je m’échappe. Je retourne dans mon enfance, loin de tout ce stress. Courir dans les champs avec mes amis, pourquoi la vie ne peut-elle pas demeuré toujours ainsi ?
Je lui lance une autre attaque, mais après son esquive, il me touche de son arme. Je m’écroule sous les hourras de la foule... J’ai mal, je souffre. Devant les yeux, toujours cette image de mes champs adorés... C’est cette image que je veux emporter avec moi. Pourquoi ces cris ? Ils rient comme je râle. Ils dansent comme je défaille. Ils jouent comme je meurs... Pourquoi ?
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,