Pour Christelle

il y a
2 min
722
lectures
230
Qualifié
Image de Été 2018
En 1976, quand elle est venue au monde, les médecins ont crié au miracle. Il faut dire que Christelle n'avait pas la même couleur de peau que le reste de l'humanité. Ni blanche, ni noire, ni jaune, elle était de tous les pays, elle était bleue !
Rapidement pourtant, les médecins ont bien précisé que le miracle ce n'était pas ses lèvres cyan, ni son joli visage ovale, ni ses grands yeux noisette mais le fait qu'elle ait survécu à cette malformation qui avait visé son cœur.
Moi je savais bien que les miracles n'existent pas, et que lorsqu'ils existent, eh bien on ne peut rien contre eux. Alors comme tout le monde j'ai décidé qu'elle était immortelle. Et pendant des années ce fut vrai.
Christelle a grandi tout en gardant cette jolie et perfide teinte bleue. Bien avant James Cameron et ses créatures en 3D, elle s'était choisi un avatar. Et dans sa robe banche qui la mettait si bien en valeur, elle a fêté son huitième anniversaire quand j'ai eu mon bac. À cette époque je pouvais encore la porter dans mes bras tant elle était légère. J'étais son grand cousin, alors j'avais le droit.
Un jour je suis allé la voir dans un nouvel hôpital, tout près de la faculté des sciences où j'apprenais tellement de choses qui ne me servent plus du tout aujourd'hui. Dans cet hôpital, d'autres médecins voulaient essayer de faire disparaître ce miracle pour qu'elle redevienne une fille comme toutes les autres.
Bien sûr ils n'ont pas réussi puisque les miracles n'existent pas, et qu'on ne peut rien contre ceux qui existent.
Christelle a donc gardé sa jolie et perfide couleur bleue. Moi j'ai pleuré un peu. Pas beaucoup parce que finalement rien n'avait changé, Christelle restait Christelle et s'en accommodait très bien la plupart du temps, même la nuit avec son masque à oxygène sur son petit nez en trompette.
Quelques années plus tard on a failli danser, elle et moi, au mariage de ma sœur. Mais comme je ne danse pas, et que Christelle ne voulait pas m'embarrasser, elle s'est assise à côté de moi, juste pour parler. Je ne me souviens plus de ce que j'ai dit, mais c'était sûrement des bêtises parce que c'est que je fais de mieux, dire des bêtises. Puis je lui ai dit d'aller danser avec les jeunes de son âge puisqu'elle avait dix-sept ans, et qu'il fallait bien qu'elle danse à un mariage.

Les miracles ça n'existe pas, mais quand ils existent, ils durent au moins dix-sept ans.
Ensuite, on s'est un perdu de vue parce que c'est la vie. Les cousins et les cousines sont faits pour partir chacun de leur côté. Parfois ils se revoient, parfois non. Mais chacun est certain que l'autre va bien.
Heureusement, youtube permet de revoir des cousines qu'on a perdues de vue depuis plusieurs années. Dans cette vidéo surprenante, Christelle portait un chapeau, un chapeau haut de forme et chantait très bien dans son micro, sur cette petite scène régionale. Elle n'avait pas changé.
J'ai laissé un commentaire. J'aurai dû faire bien plus. Mais ma cousine était immortelle, alors j'avais bien le temps. Elle avait à peine la trentaine, autant dire qu'elle était encore une enfant.
Et il y a eu ce coup de téléphone. C'était un vendredi, c'était en mars, c'était en 2018.
C'est souvent par un coup de fil qu'on apprend que les miracles n'existent pas, et que lorsqu'ils existent il ne durent que quarante-deux ans. Ensuite ils s'en vont, peut-être vers d'autres bébés de couleur bleu, en nous laissant bien tristes.
Cette fois j'ai beaucoup pleuré.
Et je sais que le monde entier a beaucoup pleuré, parce que le monde entier la connaissait. On pleure beaucoup quand un miracle s'en va, même si on n'y a jamais cru.

230

Un petit mot pour l'auteur ? 49 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Un texte vraiment poignant narré avec simplicité et délicatesse, compliments !
Image de Ghislaine Barthélémy
Ghislaine Barthélémy · il y a
Une belle histoire très triste et bien écrite... dommage que les miracles n'existent pas !
Image de Robert Dorazi
Robert Dorazi · il y a
Merci Ghislaine. Aujourd'hui il reste un énorme chagrin, les souvenirs, et un petit film vieux de 40 ans.
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Un texte bien écrit, une histoire touchante...
Image de Robert Dorazi
Robert Dorazi · il y a
Merci Melinda
Image de Jaimeécrire
Jaimeécrire · il y a
Wow! Ma petite soeur s'appelle Christelle :)
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
Les mystères du Destin... très beau texte.
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Je découvre sur le tard, via le forum, cette tendre et belle nouvelle très émouvante. La vie reprend toujours ce qu'elle donne, aux enfants bleus comme aux autres et ne laisse à leurs survivants provisoires que des souvenirs et des regrets.
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Merci de partager ce texte si émouvant avec nous, c'est un beau cadeau que vous nous avez fait!
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
De l emotion à fleur de peau et une fin qui prend aux tripes
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Toutes mes voix pour vous. Venez lire ma nouvelle en lice si vous le souhaitez. Bien amicalement.
Image de Benjamin Sibille
Benjamin Sibille · il y a
Tres touchant. Les larmes me sont venues sur la faim, alors que j essayais de.resister a celles qu on tentait de m arracher. Belle evocation par votre ecriture des sentiments de l enfance nous suivant toute notre vie
Si vous voulez passer vers du plus exotique https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-cheval-et-la-fleche

Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Une très belle et émouvante histoire, bravo!

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Les Tarantole

Amelia Pacifico

Bringuebalé par les secousses du métro qui fonce à vive allure dans la pénombre des boyaux de la ville, j'essaie de rester concentré sur le contenu de mon livre, sans succès. Le regard ombrageux... [+]