Post-scriptum

il y a
1 min
559
lectures
45
Qualifié

Comment dire ? C'est toujours difficile d'écrire, quelques fois pénible, très pénible même. D'autant qu'on ne refera plus le Voyage, pas plus qu'on ne refera Le monde selon Garp. Alors on  [+]

Image de Hiver 2015
Alors elle a lâché les ballons, tous les ballons multicolores qu'elle trimballait depuis une heure. Ça a fait joli dans le ciel, comme quelque chose de très joyeux, assez léger pour s'envoler. Mais ça n'a pas duré. Elle s'est assise sur le muret qui longeait la plage, elle a attendu que je m'assois tout en continuant à suivre des yeux les ballons qui approchaient maintenant dangereusement de la quatre voies. Une fois que j'ai été assis à ses côtés elle m'a dit comme ça « Tu sais on va arrêter là, c'est mieux, t'es un type formidable mais je ne t'aime pas. C'est pas la peine de se faire du mal. » Il n'y avait rien de dur dans l'expression de son visage. Elle aurait tout aussi bien pu me parler des vacances d'une collègue sur ce ton. Les ballons venaient de se faire exploser sous les roues d'un trente-huit tonnes et on aurait pu penser que ça avait un rapport. Alors que non. Y a pas de poésie partout, pas de cinéma tout le temps. On s'en cogne des ballons. Personne ne nous regardait en contre-plongée. Elle venait de me quitter et il n'y avait rien à faire d'autre que de dérouiller sévère en attendant que ça passe.

45

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Quand la nuit revient

Claire Le Coz

Nous avons parcouru les montagnes dans le silence de la nuit. Retiré nos souliers pour ne pas faire craquer les brindilles. Mes pieds saignaient et je mordais mes lèvres en serrant la main de ma... [+]

Très très courts

Les bicoques

Aglaée Collin

« Sédentaires. »
J’ai soufflé, tu as hurlé, nos esprits ont tangué. Les horloges se sont évaporées, tes yeux ont saigné des torrents de larmes. Le temps s’est dilaté... [+]