2
min

Point et virgule

94 lectures

4

Je n'aime pas les point-virgule.
Un point c'est un point. Une virgule, c'est une virgule.
Enfin oui, vu comme ça, c'est très simple, et ça n'explique pas pourquoi j'abhorre qu'ils soient assemblés.
Et bien... à première vue, le point ferme la phrase sur elle-même.(point). La virgule, (virgule), l'ouvre sur la phrase suivante.
CQFD. On peut s'arrêter là. Deux destins, ma foi, fort mal juxtaposés.

Mais, nous lecteurs, que faisons-nous, finalement, d'un point-virgule ?
Imaginez, un stop, et tout de suite après, un feu vert...
Quelle marche à suivre ?
Debout sur les freins, piler, et passer ?
Passer sans regarder, et s'immobiliser un peu plus loin ? Donc en plein milieu de n'importe où ?
N'importe quoi !
Non...

« Le point-virgule a été inventé pour deux usages » nous informe Wikipédia.

« - Marquer qu'un mot est l'antonyme d'un autre »
Ah ! Oui ! Parce qu'on ne peut pas le remarquer nous-mêmes ?

« - Séparer des propositions indépendantes dans une phrase. »
C'te blague ! Si elles sont indépendantes, dites-moi à quoi ça sert de les séparer ?

Une proposition un peu « faux-cul »en somme ?! : elle revendique l'indépendance tout en sachant bien que papa Dictionnaire a des relations politiquement privilégiées avec le lecteur et qu'il viendra lui sauver la mise le cas échéant.
Merci Wikipéd ! La prochaine fois, j'irais sur Prenez-nous-pour-des-cons.com, ça ira plus vite !

Non !
Le point-virgule a été inventé pour soulager l'écriture hésitante, voilà mon avis !
L'écriture qui ne sait pas choisir entre la petite jupe rouge et le gilet gris. Celle qui essaie le magasin entier pour ne rien prendre ! Celle qui réveille sa meilleure amie à trois heures du mat' pour savoir si elle a bien fait de coucher avec Jules alors que c'est Paul qu'elle aime !
Le sac de cette écriture-là, est rempli de point-virgules !

A moins que j'ignore une histoire d'amour ancestrale entre le point et la virgule ?... Un jour, alors que la jeune virgule dormait depuis cent ans en haut de la plus haute tour d'un château gardé par la méchante sorcière Ponctuation... le beau Point... chevauchant sur son cheval blanc... vint la délivrer d'un baiser. Ils se marièrent, pour toujours, et eurent beaucoup d'enfants (dont une bonne moitié fut mise en pension chez Zola, mais qu'à-cela-ne tienne....)
Oui, enfin, les histoires d'amour aujourd'hui, qui y croit vraiment ?

Une histoire d'argent alors ?
Virgule et Point tenus par un contrat mafieux ou un sordide arrangement d'héritage ? Plus crédible. Mais tout de même, depuis aussi longtemps ?

Une histoire de fesses oui !
Point et Virgule sont comme tout le monde. Virgule adore les « pec » de Point, et lui, ses seins ! Une proposition un peu « faux-derche » leur servant d’entremetteuse et c'est parti, pour une bonne partie, de jambes en l'air !
En même temps, les point-virgules se rencontrent de moins en moins dans les livres alors que les histoires de fesses... Non ! Ça ne peut pas être que pour ça... !

« point-virgule » demeure, quoiqu'il en soit, un terme masculin. Ce dernier, l'emportant toujours, vous me direz, dans l'union sacralisée et/ou administrative. Madame, (jusqu'il y a peu) cède d'office son nom de jeune fille à Monsieur. Et il en a été de même pour la pauvre virgule !
Ultime hésitation en moi alors : s'agirait-il d'un mariage ?
S'agirait-il alors uniquement d'un mariage, ou sublimement d'un mariage ?
Oui, certainement.
Oui, (virgule) certainement. (point)
Un mariage, qui, comme tout mariage, commence par une histoire d'amour, enchaîne sur une histoire de fesses, tient pour une histoire d'argent, et se termine par une histoire... Une histoire... Une histoire tout court.
Une histoire qui n'aurait pu s'écrire sans l'union de ces deux-là, mais qui aurait pu s'en passer. Qui a été écrite quand même. Et c'est le principal !

Je n'aime pas les point-virgules parce que je les trouve, finalement, mal attachés. Au sens propre du terme. Parce que je trouve qu'ils ne signifient rien ensemble si ce n'est la moitié de chacun, la moitié d'eux-mêmes. Qu'ils oublient leur identité de jeunesse pour céder au compromis. Que ce mariage ne produit rien de plus qu'une vague combinaison venant troubler le lecteur.
J'aime les repères, le net, le tranchant, le décisionnel, la clairvoyance...
Comme tout lecteur un peu perdu, j'aime être aidé par ce que je lis. Et, Monsieur-Madame Point-Virgule, vraiment... vous ne m'aidez pas ... A croire en l'histoire !
Bienvenus sont les auteurs qui ne vous emploient que de façon rarissime ! (Merci Anna Gavalda)
Rares sont les couples qui, finalement, ne vous ressemblent pas !

Thèmes

Image de Très très courts
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette instruction sur l'imprtance de la poctuation! Mon vote!
Comme il ne nous reste que 2 jours pour voter,
je vous invite maintenant à venir voir et apprécier
mon “Été en flammes” si le cœur vous en dit, merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·