992 lectures

540 voix

En compétition

« Prends un petit poisson, glisse-le entre mes pattes, il n’y a pas de raison, pour se tirer la langue... », voilà à peu près ce que je chantonnais sur le bord du bassin dans mon jardin quand elle est arrivée en hurlant. Ben quoi ? Elle est sympa cette chanson des années ’80 : un vieux tube d’Elli Medeiros qu’Elle* chante souvent en se trémoussant ; du coup, j'la connais la chanson et j’aime bien la fredonner en discutant avec les poissons ; je ne vois vraiment pas où est le problème ?
Ce n’est pas parce que je suis un chat que je vais forcément leur faire du mal. D’ailleurs, je n’en ai aucune envie, je veux juste COMMUNIQUER avec eux ! Si, si, je vous le promets, j’essaie juste de me faire comprendre et ils tentent en retour de me faire passer quelques idées, quelques messages sur leurs conditions de vie. La seule difficulté : l’eau entre nous qui nous sépare. J’aime bien l’eau quand elle coule en mince filet depuis le robinet de l’évier ou de la baignoire mais j’avoue que lorsqu’elle est d’huile, qu’elle ne bouge pas et qu’elle est profonde, là, ça me déconcerte un petit peu. Non pas que j’aie peur. Non, moi je ne crains rien, je m’épanouis c’est tout. Et si j’y mets la patte ou la queue de temps en temps, cela ne signifie pas que j’ai envie d’y plonger ou d’attraper un poisson. Parfois c’est juste pour m’occuper, pour boire ou pour me rafraîchir. Mais allez le lui faire comprendre ? J’ai beau miauler et la regarder avec mon regard hypnotique, elle me rabroue sans cesse dès que je me poste près du bassin à discuter avec mes potes à nageoires. Oui, parce que ce sont des nageoires alors que nous on a des pattes et les bipèdes des jambes (comme les chevaux) ! Qu’est-ce que je vous disais ? Je m’instruis c’est tout. Je grandis un peu aussi. Je ne vais pas rester chaton toute ma vie, même si au fond, c’est bien ce qu’elle souhaiterait.
Elle passe son temps à m’appeler par des petits noms ridicules qui font piaffer de rire les oiseaux : « mon bébé, mon p’tit père, mon choupinou, ma fripouille... » : ce ne sont franchement pas des noms pour un chat, croyez-moi ! Comment voulez-vous que je sois crédible devant les autres animaux du quartier ? Déjà qu’avec mon grelot au cou c’est difficile de passer inaperçu... Elle n’en est pas consciente. C’est regrettable mais bon... Revenons-en aux oiseaux. Eux, non plus je n’ai pas le droit d’y toucher ! Pourquoi donc ? Ce n’est pas parce que je leur cours après que j’ai absolument envie de les manger. Je veux juste les choper, c’est tout... pour jouer avec eux. D’ailleurs, les pigeons, je ne leur fais rien. Je leur dis « salut la volaille » quand ils passent au-dessus de ma charmante petite tête et je les salue en retour, parfois en grinçant des dents, c’est vrai, mais juste quand ils font du rase-motte en me narguant parce que ça, chat m’énerve ! Ce sont des créatures assez désagréables quand on y songe : elles roucoulent tout le temps pour rien et se nourrissent de vers.

Ah les vers, c’est rigolo mais ce n’est pas bon du tout ! Déjà quand on les mordille pour jouer, on a de la terre qui se loge entre les dents et puis, c’est gluant et niveau goût, c’est carrément infect ; ça ne vaut vraiment pas la viande si vous voyez ce que je veux dire. Je préfère largement les croquettes, la pâtée ou les terrines – et si vous voulez mon avis, les petits sachets de bouchées en gelée sont un vrai régal. Mais ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les restes des petits plats que les humains cuisinent et le fromage, mais ça c’est encore une autre histoire. Si je faisais moi-même mon menu, le chien voudrait sans doute en faire autant et elle deviendrait dingue de le voir grossir toujours et encore.

J’ai bien essayé de l’aider en allant faire mes courses moi-même mais apparemment ça l’a vexée. Non pas que je trouvais que ses choix n’étaient pas au top ; non, je voulais juste varier notre alimentation parce que les conserves c’est équilibré, soit, mais ça ne vaut pas la viande fraîche ou un peu faisandée comme celle des souris par exemple. Voilà une viande tendre, facile à digérer. J’ai tenté de lui expliquer à maintes reprises mais elle n’a pas eu l’air convaincu. Elle n’a même pas voulu y goûter ; la dernière petite grise que je lui ai ramenée pour participer aux frais de la maison a fini à la poubelle. Pas tout de suite, certes. Elle m’a d’abord remercié d’une caresse et de papouilles sur mon bidon. Mais dès que j’ai eu le dos tourné, elle a roulé la souris encore tiède dans du papier journal et l’a envoyée « direct poubelle » rejoindre les choses qui ne se mangent pas ; j’étais caché derrière le canapé mais j’ai vu son manège.

Parfois je me cache derrière les rideaux pour qu’elle ne me voie pas regarder à travers l’aquarium. Quand je grimpe sur le couvercle du réservoir, elle m’en fait descendre immédiatement, alors pour ne pas me faire remarquer, j’y accède discrètement par le canapé, jamais de front parce que là, elle s’énerve, même si franchement, je ne comprends pas ses élans de colère. Je papote de temps en temps avec mon ami Pleco. C’est un gros poisson noir qui colle sa bouche à la vitre pour me parler. En collant mon museau de l’autre côté, j’arrive à comprendre ce qu’il me dit. Je ne parle pas le poisson-chat mais je me débrouille et mes petits coups de patte furtifs ne sont là que pour l’encourager. Elle, il faudrait que je lui explique tout et ça me fatigue. D’ailleurs, à bien y réfléchir, le seul fait d’écrire mon journal m’assomme.

* * *


Mon cher journal, je te quitte car il me tarde de faire une sieste, repos compensatoire oblige. Les événements de la journée m’ont jusque-là tenu éveillé mais les contrariétés que je subis au quotidien m’épuisent.
Elle n’a pas rangé son peignoir en éponge et l’a jeté négligemment sur son lit : je vais donc m’y lover promptement et profiter de ce confortable dortoir propice aux rêveries félines.

 

_____

* Elle, c’est ma maîtresse que j’aime et que j’adore !

PRIX

Image de Été 2019

En compétition

540 VOIX

CLASSEMENT Très très courts

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Florence Defaud-Carabin
Florence Defaud-Carabin · il y a
Comme j'aimerais être un chat quelque fois! Toutes mes voix !
Je vous invite à venir redécouvrir mes "Gourmandises" où vous attendra une surprise, suite à votre commentaire. https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gourmandises-8

A bientôt :)

·
Image de RAC
RAC · il y a
Vous voudriez être un chat ? Comme je vous comprends ! Miaou... Merci d'être passée me voir. RhÔhhohohoho !!!
·
Image de Florence Deleurence
Florence Deleurence · il y a
J'en ronronne de plaisir .
·
Image de RAC
RAC · il y a
Comme c'est gentil ! Merci Florence. A bientôt. Rhôhohoh...
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
C'est cool la vie de chat, le port du grelot excepté. Et puis celui-ci participe aux frais de la maison, j"'aime çà. Belle écriture et belle histoire RAC. + 5 évident !
·
Image de RAC
RAC · il y a
Merci Thierry ! Mon chat et moi sommes ravis de vous avoir divertis. Bel été...
·
Image de Verseau
Verseau · il y a
Votes maximum
Bravo

·
Image de RAC
RAC · il y a
Merci beaucoup ! Bel été.... Rhôhohohoh...
·
Image de Joan
Joan · il y a
La parole est donnée au chat... Amusante, cette nouvelle.
·
Image de RAC
RAC · il y a
Merci d'être venue me voir Joan ! Miaou !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une vie de chat racontée par la bête elle-même, c'est fort réjouissant. Bravo RAC ! +5
Je vous invite à lire mon sonnet en compétition : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/indian-song

·
Image de RAC
RAC · il y a
Merci Jean. A+ & bel été...
·
Image de Vrac
Vrac · il y a
Il ne faut pas mettre tous les vers dans le même panier, il y a des alexandrins charmants
·
Image de RAC
RAC · il y a
Merci de votre visite. Rhôhohohoh !
·
Image de Athor
Athor · il y a
Même dans leurs pensées, ils sont mignons ! Rien n'arrêtera ces chats^^ C'est très drôle de voir le monde depuis leur point de vue, on voit vite de nombreuses choses qui sont des absurdités pour eux : le refus du cadeau ou bien le port de la fameuse clochette :-)
·
Image de RAC
RAC · il y a
Miaou ! merci d'être venu lire mon journal. Ben finalement la clochette on s'y fait. D'ailleurs la semaine dernière j'ai perdu mon collier et j'avais l'impression d'être tout nu... J'en ai eu un autre et je crâne avec dans tout le quartier devant les chats voyous ! ) A+++
·
Image de Mathieu Kissa
Mathieu Kissa · il y a
Mon chat a les mêmes problèmes pour nous faire admettre sa participation aux frais de bouche de la maisonnée : ça doit venir de nous les bipèdes, on comprend rien. Un plaisir de lecture.
·
Image de RAC
RAC · il y a
Miaou ! Merci d'être passé lire mon journal & bel été. Rhôhohohoh... (PS : ce texte est un peu une réponse à FAST FOOD que je vous invite à lire si vous voulez l'avis d'un bipède !)
·
Image de Bringel Mason
Bringel Mason · il y a
Très frais et léger. Très agréable à lire! Merci. J'aime!
·
Image de RAC
RAC · il y a
Merci de votre visite ! Mon chat & moi vous remercions et vous invitons à revenir quand vous voulez ! Bel été...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Samedi dernier, je suis allée en discothèque, en boîte comme on dit maintenant. Il m’aura fallu presque trente ans pour y remettre les pieds. Et si ce n’étaient que les pieds... Les ...

Du même thème