1
min

Plus Belle la vie

Image de Luce des prés

Luce des prés

121 lectures

22

4 Mai 2015

Il est 4 heures, le réveil sonne. Le jour pointe à la fenêtre. Thérèse est déjà réveillée depuis quelques minutes. Comme d'habitude, elle se lève, descend l'escalier et file à la cuisine où l'attend le café programmé la veille. Elle a de la chance Thérèse, sitôt levée, sitôt opérationnelle. Une douche rapide et la voilà fraîche et dispos. A cette heure matinale, le trafic est loin d’être dense. Plus d'une heure sera quand même nécessaire à Thérèse pour rejoindre la boîte qui l'emploie à la ville, la dernière réorganisation l'ayant considérablement éloignée de ses employés. Thérèse se gare sur le vaste parking et badge à l'entrée, il est exactement 6 heures.
Le travail répétitif qu'elle effectue va lui faire paraître le temps long, trop long...
La pause petit déjeuner de 8h30 est le seul moment pour échanger quelques banalités avec les collègues. Quant elle quitte son poste à 13h, Thérèse remet son badge au gardien de l'entrée comme son chef le lui a rappelé dans la matinée. Elle se sent libre et légère Thérèse sur la route du retour, se surprenant même à chantonner sur les paroles du dernier MIOSSEC.


5 Mai 2015

Il est 8 heures. Le réveil n'a pas sonné. Thérèse se lève. Un ciel clair et des oiseaux gazouillants annoncent une belle journée. Thérèse envisage d'aller chercher des croissants et de faire son marché.
Cette après-midi peut-être passera t-elle à la médiathèque à la recherche d'un bon polar avant d'aller à la piscine. Thérèse se sent prise d'une frénésie d'activités, comme d'une envie de casser la routine.
Thérèse ne travaillera plus. Elle est partie à la retraite comme ont dit ses collègues. Ceux-ci lui ont dit au revoir furtivement pour ne pas perturber la production comme a dit le chef. Thérèse n'a vu ni le directeur ni la DRH, ni aucun de leurs collaborateurs. Elle dit n'en éprouver que peu d’amertume. Aguerrie par quelques quarante ans d'usine, elle savait que son départ ne déclencherait pas une avalanche de discours et de petits fours.
Pour tous, le 4 Mai 2015 restera un jour ordinaire dans la vie ordinaire d'une quelconque employée.
Pour Thérèse, c'est tout simplement le début d'une nouvelle vie.
22

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Aristide
Aristide · il y a
Je n'ai fait que passer... mais je reviendrai dès que j'ai un instant
·
Image de Aristide
Aristide · il y a
Personnellement je suis peu sensible aux Haïkus" (qui ne sont pas de ma culture)... mais ta prose est belle. Tu devrais en produire plus.
·
Image de Luce des prés
Luce des prés · il y a
Merci beaucoup Aristide !
·
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Elle peut enfin profiter du fruit de ses 40 ans de labeur... du moment qu'elle est heureuse et se sent bien, quelle importance les discours fumeux et conventionnels qui sont prononcés à ces occasions ?
Très bien raconté

·
Image de Luce des prés
Luce des prés · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Malau.j
Malau.j · il y a
Triste sort, mais la page tournée révélera beaucoup plus de joies et de partage, j'en suis sûre :-)
·
Image de JiJinou
JiJinou · il y a
Simple et efficace. Belle vision de l'égoïsme ambiant. Espérons pour Thérèse que sa nouvelle vie soit plus heureuse. Mon j'aime.
·
Image de Luce des prés
Luce des prés · il y a
Merci beaucoup JiJinou !
·
Image de Jean Roulet Androny
Jean Roulet Androny · il y a
Et maintenant, Thérèse n'a plus qu'à enfin vivre et à nous raconter sa nouvelle vie ! on y compte ... J'aime
·
Image de Luce des prés
Luce des prés · il y a
Et pourquoi pas !
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Ma voix pour votre "Plus belle la vie". Histoire toute simple, pour une ouvrière toute simple, désormais retraitée. Désolée pour votre commentaire sur le Magnolia, qui s'est trouvé supprimé des publications libres, étant donné que j'ai présenté ce haïku au concours. Je vous invite à lire d'autres petits poèmes sur ma page :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mes-vieux-1

·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
la retraite... Le départ d'une nouvelle vie qui permet de réaliser ses vœux les plus chers mais surtout de rompre avec un quotidien pas toujours enrichissant.
Mon pantoum est en finale de la Matinale, un peu grâce à vous. Je vous invite à aller le relire pour confirmer votre soutien si vous l'aimez toujours. Merci.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Thérèse a dû être surprise en découvrant ensuite son "emploi du temps" de retraitée : les demandes de service pleuvent de tous les côtés et on ne peut guère refuser puisqu'on ne "fiche plus rien" ;-) ;-) ;-)
·
Image de Beryl Dey Hemm
Beryl Dey Hemm · il y a
Beaucoup de charme dans cette petite histoire... sans histoire...
·