Place Clichy

il y a
1 min
45
lectures
3

Une passion pour l’écriture, souvent en ateliers. Mon genre préféré est le texte court. "Choper" un personnage, lui mitonner une petite tranche de vie... J'éprouve un grand plaisir à  [+]

Dés qu’elle a ouvert les yeux un rayon du soleil lui a chatouillé le nez et elle a éternué.
Oh ! Pas un petit atchoum, un vrai éternuement sonore qui lui a fait décoller la tête de l’oreiller et qui a eu pour effet secondaire de réveiller également brusquement son mari.
«  Tu es plus efficace qu’un réveil, ma chérie !
- Oui, surtout que j’ai oublié de le programmer hier soir ! Il est 9 h 12 ! Heureusement que j’ai aussi oublié de fermer les volets sinon, on dormirait encore. Ça serait dommage, une belle journée ensoleillée de printemps, ça ne se gaspille pas.
- J’ai peur qu’un jour tu oublies ce que je fais à tes côtés, répond-t-il en l’embrassant tendrement.
- Tant que tu te rends utile, je ne t’oublie pas.
- Utile... en t’apportant ton petit déjeuner au lit ?
- Bon exemple.
Avec application et le cœur léger devant cette journée qui commence si bien, il prépare un joli et appétissant plateau. Il épluche une assiette de fruits, tartine un toast avec du Lemon Curd (sa confiture préférée). Quand le thé a assez infusé, il jette le sachet puis négligeant sa canne il prend le plateau à deux mains et se dirige vers la chambre lorsqu’il entend la porte de l’appartement claquer.
Il repose le plateau.
La chambre est vide, le lit défait, des vêtements jonchent le sol, la fenêtre est ouverte et le vent fait onduler les rideaux.
Précipitamment il enfile un pantalon, saisit son imperméable, sa canne et un parapluie car le temps lui aussi a viré rapidement.
Ouf, l’ascenseur est là. Elle a dû prendre l’escalier et n’a pas eu le temps de partir bien loin.
En effet, elle est recroquevillée sous l’abribus en face de l’immeuble. Elle a peur, elle attend, place Clichy, que la pluie cesse de tomber.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de prijgany prijgany
prijgany prijgany · il y a
Je vote, Marianne, mais je n'ai pas bien compris pourquoi elle s'en est allée à toute vitesse... la peur ? Sinon j'aime bien votre façon de composer.
Image de Marianne
Marianne · il y a
Je vois que mes lecteurs sont intrigués : elle ne s'en souvient plus non plus, pourquoi elle est partie, ce qui lui fait très peur!
Image de prijgany prijgany
prijgany prijgany · il y a
Tiens, tiens... intéressant aussi, car toute "déviante" interpelle je pense...
Image de Lucie-Ly Mey
Lucie-Ly Mey · il y a
En effet : Pourquoi ? Pourquoi sa fugue ? Pourquoi le mari est-il habitué ? En tout cas, très beau texte.. Et +1 pour cette nouvelle !
Image de Marianne
Marianne · il y a
Je vois que mes lecteurs sont intrigués : elle ne s'en souvient plus non plus, pourquoi elle est partie, ce qui lui fait très peur!
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
"Fugue" bien mystérieuse ! "Pourquoi ?" est sans doute la question que se poseront et vous poseront vos lecteurs ;-) (Eh oui, nous sommes curieux !)
En tout cas, 1 premier vote pour cet époux attentionné qui semble habitué à cette situation et nous donnera peut-être la réponse qu'on entrevoit sans en être sûrs ;-)

Image de Marianne
Marianne · il y a
Je vois que mes lecteurs sont intrigués : elle ne s'en souvient plus non plus, pourquoi elle est partie, ce qui lui fait très peur!