Pizza primavera

il y a
1 min
47
lectures
5

Écrire console parfois, lire souvent  [+]

Un jeudi par mois, je me rends à Lyon à la direction régionale. Comme je n'aime pas me lever tôt et parce que je veux pas arriver en retard, je prends le dernier train la veille et je passe la nuit à Lyon.

Je descend toujours dans le même hôtel, un hôtel sans charme particulier, mais qui a l'avantage d'être à quelques mètres d'une station de métro.
Il est tard et je vais dîner dans le quartier de l'hôtel qui n'est pas particulièrement animé.

J'ai fini par découvrir dans le quartier une petite pizzeria, la pizzeria Manhattan.
Un décor moderne, de grandes photos de New York sur les murs et... des pizzas.
Je choisis presque toujours la même pizza, une primavera.

J'ai fini par me rendre compte que la pizzeria Manhattan n'était pas tout à fait comme les autres. C'est une pizzeria casher. J'ai fini par voir les kippas sur la tête des convives et l'affiche du rabbinat sur le mur.

Jeudi prochain, je retourne à Lyon et je vois déjà la partronne de la Pizzeria m'accueillir en souriant et me dire : une primavera, monsieur, comme d'habitude ?
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,