1
min

Pièce peinte

Image de Megancolie.brute

Megancolie.brute

1 lecture

0

Ces murs blancs me pèsent.
Et pour changer cette pièce ingrate, seule la peinture me serait utile. Ce serait une évasion. Évasion de l'art, puis par l'image.
D'abord le plafond, infinité d'étoiles blanches et jaunes, petits points délicats sur fond noir. Peut-être un morceau de lune quelque part là haut, pour pouvoir y faire quelques pas. J'y jetterai quelques comètes, juste pour finir mes paillettes.
Puis il y a la fenêtre, ouverture sur un mur terne et affaiblit, je collerai quelques galets pour que mes pieds s'habituent à marcher. Je ne peux l'ouvrir, alors j'y dessinerai un sourire qui ne pourra mourir. Le cadre sera bleu comme tes yeux, un bleu malicieux.
Chaque mur portera une couleur différente, explosion de liberté de mon âme enfermée. Peut-être peindrai-je un nuage ci et là, un peu comme un mirage. Je lancerai quelques montagnes, ciels et mers pour voir un dehors imaginaire.
Il y aura aussi une tâche noire, dans un coin du sol, pour y placer pensées et regrets d'une vie malmenée. Un léger filament imperceptible rejoindra la fenêtre pour que ces maigres idées ne soient plus qu'oubliées.
Enfin je dessinerai un coeur, labyrinthe de vie, pour me souvenir de ce que disait mamie. Il pulsera dans mon esprit, sera l'expiration de mes états d'âmes, l'inspiration de mes envies.
Ah j'oubliais... je m'évaderai chaque jour en pensées, rien que pour être enviée  de ma vie de jeune enfermée. Et le sourire de mes lèvres te donnera peut-être l'envie de me suivre et d'imaginer au dehors une des plus belles vies.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,