Petites annonces s'abstenir

il y a
1 min
7
lectures
0
- Alors raconte ! Comment ça s'est passé ?
- Eh bien... pour commencer, nous avions rendez-vous à 21 h 00 à la Fontaine des Innocents. Il y avait beaucoup de monde.
- Mais comment avez-vous fait pour vous reconnaître ?
- Lui, devait porter une veste rouge, moi un manteau de la même couleur. De plus, nous devions tous deux avoir le dernier prix Goncourt bien en évidence dans notre main droite.
- Ouah ! C'est romantique !!! et il était à l'heure ?
- Non, je l'ai attendu un peu. Mon coeur battait fort. C'était intimidant, je n'avais jamais eu de rendez-vous galant de cette manière. Je me sentais un peu ridicule, comme une midinette de 20 ans. et je l'ai vu...
- Ah ? Surprise ?! Déçue ?! Satisfaite ?!
- Attends, tu vas trop vite. Lui visiblement me cherchait. Il tournait la tête dans tous les sens. Moi, ça m'a permis de l'observer à son insu. Et tout à coup, nos yeux se sont croisés. Tu sais...Le déclic où tu te rends compte que tu as rencontré la bonne personne. Nous avons marché l'un vers l'autre en montrant notre livre et nous avons éclaté de rire. Sûrement pour cacher notre gêne réciproque.
- Et la suite ? Quels ont été vos premiers mots ?
- Tu veux vraiment tout savoir... Nous avons bafouillé. Pas très cohérent au début. Il a pris la parole en me disant que j'étais très chic, que je faisais très professeur d'Oxford. Et moi de répliquer que lui n'était pas en reste. Il faisait très gentleman farmer.
- Dis donc, ça m'avait l'air d'être bien parti la soirée !
- Attends la suite ! Tu ne sais pas encore la fin de l'histoire. Comme tu dis, tout cela paraissait bien parti. Il était charmant et attentionné.
- En bien , c'est plutôt sympa comme description.
-Hum... Nous nous apprêtions à nous rendre au restaurant "Les trois chapeaux" situé non loin de là tout en devisant de choses légères.
- Excellent choix de restaurant à mon avis et puis...
- Eh bien, tout à coup surgissant de nulle part, une furie vêtue d'un grand chapeau telle une sorcière fonça sur nous.
-C'est quoi ce plan ?
- Elle l'attrapa par le col de sa veste en lui intimant l'ordre de rentrer immédiatement à la maison.
- Eh bien, dis donc ça fait peur. C'est qui cette barge ?
- Sa femme ! Sa légitime ! Et j'en fus pour mes frais. Je me suis retrouvée seule avec mon livre à la main.
- Ma pauvre chérie... Pour une fois que tu tentais les petites annonces, c'est réussi !!
- Comme tu dis ! Pas près de réessayer de cette façon...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Nine

Nicola Florin

0 minute sous l’eau.
Il prend son inspiration et plonge dans l’eau.
Ça se passe toujours un jour comme les autres. D’ailleurs, ça reste un jour comme les autres, mais j’ai... [+]