Petite réflexion sur l’admiration.

il y a
1 min
37
lectures
5

Que dire...j’écris, tu écris, nous écrivons, je te lis, tu me lis... peut-être  [+]

Virginie : Quand on aime un homme, c’est que on l’admire. L’inverse n’est pas forcément vrai .
Clô : Oui ça parait assez juste, comme ça . Mais si tu rêves d’un homme, est- ce que tu l’admires ?
Virginie : Non pas forcément, tu peux rêver de lui car tu l’aimes.
Clô : Alors on l’aime mais on ne l’admire pas ?
Virginie : Quel casse-tête ! Tu t’en poses de ces questions, Clô !!


Virginie et Clô, continuèrent à échanger sur ces questions, et bien d’autres plus légères le reste de la soirée en compagnie de leurs autres bonnes copines, les aventurières.

Le lendemain matin Clô, écrivait à son amie :

Admiration et rêves, je disais...
Mais le tout doit être équilibré ?. Qu'en penses-tu Virginie ?

Imagine, l'Admiration en équilibre avec le Rêve sur une balance à deux fléaux.

Lorsque le rêve ne reste qu'à l'état latent, l'admiration végète, elle s'assèche.
Monotonie de l'équilibre ; c’est ennuyeux !!

Si le rêve se donne comme une nourriture, métamorphose d'une chose ineffable en chose concrète de poids important, l'admiration n'en est que renforcée, et ne fait que augmenter vers le poids "idéalisé ".
Équilibre additionnel des rapports de masses ; amusant, captivant !!

Si le rêve vieillit en chose de plus en plus éthérée, un fantasme ; le déséquilibre balancier apparaît. Rêves fantasmatiques, fantastiques, sont de frustrantes féeries volant au firmament.
Alors de plus en plus légers , ils ne suffisent à maintenir l'admiration qui s'alourdit de rancœurs.
Des signes d'indigestion, de nausée, de mal au cœur, d'esprit opiacé se font ressentir, et l'admiration est vomie par petits jets. L'admiration conduite à l'apogée de l'idéalisation est devenue simple victuaille rejetée, dégueulée, renversée de sa coupelle.

Et si les rêves, plus qu'un fantasme, s'évaporent, plus rien sur la coupelle de la balance ne retient la coupelle d'admiration. Cette dernière chute, déversant une boue fétide de quelques restes moisis d'admiration.
Écœurant !!

Certaines fois, les coupelles nettoyées de ces poids, sont remplies de nouveaux tributs qui sont l'amitié et le respect.
Le respect en souvenir d'une admiration passée.
Mais lorsque le respect s'évanouit, devine ce qui advient de l'amitié ?!
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mon avis

Alicia Bouffay

Chère amie, j’ai bien reçu ton texte. Tu as sollicité mon avis, le voici.
Certains passages sont bien documentés, plein de petits détails qui apportent du réalisme à la narration ... [+]

Très très courts

Quai des Indes

Ф. Chironimo

Bonjour.
Pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore, je m'appelle Jean.
Comme vous le savez, nous devrions profiter de cette petite soirée entre amis pour nous lire quelques textes, écrits pa ... [+]