Petite leçon de comportementalisme animal

il y a
2 min
706
lectures
360
Qualifié

écrit des textes courts, des nouvelles, quelques poèmes le cas échéant en 17 syllabes, voire une pièce de théâtre comique  [+]

Image de Hiver 2018 - 2019

Madame Smith,

Je me permets de vous contacter suite à votre visite chez votre vétérinaire Monsieur Schull. Je suis sa standardiste et j’ai pu comprendre une bonne partie de votre entretien. Je pense que les solutions que Monsieur Schull vous a présentées ne donneront aucun résultat et pourraient vous détourner des enjeux véritables de votre problème.
J’ai bien compris que votre boa domestique, prénommé Bob, ne se nourrissait plus. Monsieur Schull vous a d’abord prescrit des fortifiants à mélanger à sa pâtée. Je suis très sceptique : d’abord votre boa boudera certainement cette pâtée. Ensuite, je ne crois pas que s’il la mangeait, cela arrangerait votre problème : gaver un boa aux amphétamines et à la caféine me paraît beaucoup trop dangereux. Lorsque vous aurez à le manipuler pour son bain hebdomadaire, il vaut mieux qu’il soit calme et on ne peut mesurer ce que ce cocktail pourrait donner.
Monsieur Schull vous a ensuite conseillé de faire ingurgiter de la poudre de fenugrec aux souris avec lesquelles vous alimentez Bob. Sur le papier, l’idée est bonne : le fenugrec stimule l’appétit, et en ingérant les souris, Bob ingérera du fenugrec. Sauf qu’il n’est pas besoin d’avoir fait de longues études en chirurgie digestive pour comprendre que les molécules de fenugrec auront perdu l’essentiel de leurs propriétés lorsqu'elles auront été digérées par les souris. Donc elles ne stimuleront pas l’appétit de Bob ; c’est chimiquement impossible. Il faudrait à la rigueur que vous donniez ses souris à Bob dix minutes maximum après que celles-ci ont mangé leurs graines de fenugrec ; avouez que ce n’est pas très pratique avec Bob qui aime jouer avec avant de les avaler, et en outre cela suppose qu’elles soient friandes de la saveur du fenugrec, ce qui n’est pas gagné croyez-moi (je mange moi-même des graines germées de fenugrec à tous les repas, et je vous assure que si c’est très sain, ce n’est pas très bon).
De toute façon, nous nous égarons, car votre problème est en fait beaucoup plus grave. Ce n’est pas être mauvaise langue de dire que Monsieur Schull s’y connaît plus en chats et caniches qu’en boas constricteurs. Il n’a donc pas mesuré la gravité de la grève de la faim de Bob. C’est là tout l’intérêt de mon courrier. J’ai fait des recherches et je dois vous révéler l’affreuse vérité. Si votre boa ne se nourrit plus, c’est qu’il se réserve pour un grand repas qui l’intéresse beaucoup plus : vous déguster. Cette attitude a été observée par de grands spécialistes et elle ne fait pour moi aucun doute.
Vous comprendrez qu’en conséquence, je vous invite à vous débarrasser de Bob au plus tôt. Je sais que vous y êtes très attachée mais il y va de votre survie. Je vous conseille de le perdre en forêt lors d’une de vos promenades, ou de l’abandonner sous un pont.

Bien cordialement,

Jeanne Delors, secrétariat de Monsieur Schull.

N.B. : vous comprendrez que mon courrier doit rester confidentiel. Je tiens à ma place à la clinique Schull, où je compte bien monter en grade.

360
360

Un petit mot pour l'auteur ? 91 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Même ressenti qu'il y a plus d'un an ! ;)
Image de Parfumsdemots Marie-Solange
Parfumsdemots Marie-Solange · il y a
Très réjouissant et si insolite !
Image de Ghislaine Barthélémy
Ghislaine Barthélémy · il y a
Rien à jeter dans cette lettre plutôt boanne (pardon bonne) enfant !
Image de Le temps d'un Mot...
Le temps d'un Mot... · il y a
Me méfierai quand j'irai courir dans les boas !
Image de Le temps d'un Mot...
Le temps d'un Mot... · il y a
D'ailleurs je vous invite si vous le souhaitez à découvrir ce que je fais dans les bois, c'est mon premier poème en lice ! ;-)
Image de Saint Eusèbes Poulpix
Saint Eusèbes Poulpix · il y a
Mais qu'elle grande malade cette secrétaire, introduire des boas constricteurs dans nos jolis parcs et forêt, bonjour le pique-nique en famille... Muhahaha! Je vote!
Image de Laorencia GAY PINELLI
Laorencia GAY PINELLI · il y a
Quel régal ! Mes voix
Image de Cudillero
Cudillero · il y a
Une lettre bien amusante :)
Image de Charles Duttine
Charles Duttine · il y a
Un cabinet de curiosités animales ...
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
merci du passage !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cette secretaire, quelle langue de vipère !
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
elle est gentille
Image de Champolion
Champolion · il y a
Tous les canons de la nouvelle sont au rendez-vous de ce texte brillant et souple comme...
Devinez!
Mes voix
Birgitta vous remercie
Champolion

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Dans la pâleur grise

J.M. Raynaud

Dans la pâleur grise
au milieu des roches nues
l'astronaute avance
dépassant la Tour Eiffel
ensablée depuis mille ans


Très très courts

Puncak Jaya

Pamela Hayek

Note de l'auteur : le lecteur peut choisir de lire ce texte en écoutant la chanson suivante : « Imanu Fuun » d'Ikue Asazaki.
L’instant se prolongeait, le temps amorti prenait les... [+]