Perfection

il y a
2 min
2037
lectures
66
En compétition

a la retraite, gros lecteur et un peu d'imagination ! j'espere regaler un max de lecteurs et m'eclater dans le genre que j'adore : le tres tres court ! merci a tous et a bientot  [+]

Image de Été 2020

Je l’avais choisie parfaite, du moins à mes yeux. J’avais des critères bien précis et depuis longtemps ancrés dans ma tête, et cela m’avait pris beaucoup de temps pour trouver exactement ce que je voulais dans le catalogue. Mais celui-ci était complet, extraordinairement complet. Cela commençait évidemment par les caractéristiques physiques. D’abord un type général et une couleur de peau, puis la taille. Ça, ce n’était rien. Venaient ensuite tous les petits détails, depuis la racine des cheveux jusqu’au bout des orteils. Tout y passait, et quand je dis tout, c’est tout. Je vais essayer de vous la faire courte : j’avais opté pour une de 1,68 mètre, type européen, cheveux noirs, yeux verts et bouche pulpeuse, mais sans trop. Poitrine appréciable sans être démesurée, ce n’était pas un de mes fantasmes. Les jambes fines et galbées, fesses rebondies, mais pas énormes, des mains fines aux doigts longs et je garde pour moi les détails plus intimes, car je ne suis pas là pour tout vous dévoiler.
Vous avez bien sûr compris que j’ai craqué pour le dernier modèle de Perfect Wife, le V90. Vous avez entendu parler des modèles précédents, bien entendu, depuis le V20 des années 90, qui n’était finalement qu’une poupée grandeur nature améliorée, mais sans âme, jusqu’au récent V80, animé et doté de la parole, mais qu’il fallait programmer soi-même à la livraison et recharger régulièrement. Un tue-l’amour, quoi. Vraiment, le V90 c’était le top du top. Tout se fait à la commande, intégralement, depuis les données physiques jusqu’aux données psychologiques. On choisit le caractère de sa Perfect Wife aussi minutieusement que son aspect. Ses centres d’intérêt, ses phobies, ses gouts vestimentaires et son orientation sexuelle, tout, quoi.
Et ce n’est pas la peine de la recharger, elle est équipée d’une pile atomique qui dure soixante-dix ans. Et, cerise sur le gâteau, la qualité de peau. De la véritable peau humaine sur de la véritable chair, fabriquées à partir de cellules souches. Je vous dis, on ne fait pas mieux.
Le prix aussi atteint des sommets, mais bon, je peux me le permettre et ça ne me reviendra jamais aussi cher qu’un mariage et un divorce.
Donc la mienne, Natacha, est arrivée il y a dix jours. Un enchantement, tout de suite. C’était exactement ce que je voulais, jusqu’à la voix un peu rauque, très sensuelle. Nos premières journées et nos premières nuits ont été un véritable bonheur. Impossible d’imaginer un instant qu’il y avait un robot sous cette carapace humaine parfaite, pleine d’humour, de tendresse, d’attention et qui ne vivait que pour moi.
C’est ça qui cloche, justement. J’avais précisé à la commande qu’elle devait éprouver pour moi un amour exclusif, qui n’admettrait aucun partage. Elle a tué mon chien hier soir après avoir jeté mes poissons dans les toilettes. Je ne sais pas comment tout ça va finir.

66
66

Un petit mot pour l'auteur ? 63 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
Là, ça fait très mal!
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
Sacré retour de bâton, mais qu'en est-il du retour de votre plume captivante? Cette histoire aurait, peut-être, une suite? Sinon, vous êtes convié à découvrir mon texte dédié aux sans-abris de l'Isère, ici: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chienne-de-vie-dun-sans-abri-iserois
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
merci houda, je viens vous lire avec plaisir
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
C'est moi qui vous remercie !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Et oui, un robot reste un robot, difficile de faire la part des choses!!
Image de Anna Mindszenti
Anna Mindszenti · il y a
Quand la SF se mêle es relation de couple... il y a toujours une face sombre à l'amour exclusif. Bien raconté, bravo!
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
merci beaucoup anna
Image de Anna Mindszenti
Anna Mindszenti · il y a
Je corrige : Quand la SF se mêle Des relationS de couple,
Bonne journée :)

Image de Philippe Rinaudo
Philippe Rinaudo · il y a
Pas si parfaite que ça, finalement. Attention à vous !
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
je rase les murs !
Image de Jennifer Marquié
Jennifer Marquié · il y a
Votre texte, très réussi, m’évoque à sa lecture le film « Her » de Spike Jonze.
Image de Nicolas Auvergnat
Nicolas Auvergnat · il y a
Je suis un lecteur de science fiction depuis mon plus jeune âge, et là, je dois dire, j'ai lu de la science fiction! La réalité de ta nouvelle va nous rejoindre très vite. J'aime ta pertinence autant que ton impertinence. On ne lit pas de gros mots dans les textes publiés ici: toi tu oses. Pour un homme comme moi, c'est une bonne science fiction. Bravo!
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
merci pour ton commentaire, nicolas..je t'ai lu, et venant de toi je suis d'autant plus flatté
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
Elle est tendue nathasha😁
Image de Dranem
Dranem · il y a
Peut être faut-il la reprogrammer ?
J'espère que vous avez le manuel d'utilisateur en français ... sinon échange standard si possible !

Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
pas d'echange, on assume...
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Vous avez pratiquement eu la même idée que moi : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-projet-andromeda

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Adaptation

Paul Marie

C’est une journée horriblement banale qui commence. Je quitte le clapier où je vis, perdu dans une barre d’immeubles pourris qui sentent le chou et le rance à tous les étages. Je ne me plains... [+]