Pénélope. Un prénom pour nos filles

il y a
2 min
54
lectures
8
Pénélope. Un prénom pour nos filles
De Rosie Lastolf

Le CERIPP (Centre d’Etude et de Recherche sur l’Impact Psychologique des Prénoms) vient de publier, sur le site France-inactif.com, les résultats d’un sondage effectué le jour de la Saint Valentin sur un panel de 1000 femmes enceintes françaises.
La question primordiale posée par les sondeuses en situation précaires du CERIPP, recrutées pour l’occasion, était la suivante : Si vous avez le bonheur de mettre une petite fille au monde cette année, quel prénom souhaiteriez-vous lui donner ?
Contre toute attente, 52 % des femmes enceintes interrogées ont répondu instinctivement qu’elles choisiraient d’appeler leur fille Pénélope ! Ce qui a grandement éveillé la curiosité des sondeuses.
Et logiquement, la question suivante, qui n’avait pas lieu d’être, mais qui brûlait les lèvres des sondeuses, s’est posée de manière naturelle :
POURQUOI CE CHOIX ?
Certaines sondées ont répondu spontanément que c’était une vraie chance dans la vie d’être payée à ne rien faire ou presque, quand on s’appelle Pénélope, et que leur plus vif souhait était donc qu’il arrive la même chose à leur fille, car, ont- elles ajouté, si ce n’est pas malheureux de se lever tôt tous les matins pour récolter mille euros, ce n’est vraiment pas folichon non plus ! (Là, les sondeuses se trouvant quelque affinité avec les sondées, s’écrièrent « Vivent les Pénélope ».
D’autres femmes enceintes interrogées, pensaient que ce prénom tombé du ciel, qu’elle n’aurait pas su dénicher dans le calendrier, permettrait peut-être à leur fille chérie de se constituer une retraite équitable sans trop se fatiguer. « Chapeau ! » s’écrièrent les sondeuses, c’est une bonne idée, ça. Restait toutefois à trouver un bon mari pour leur petite Pénélope et le tour était joué.
D’autres sondées ont affirmé que choisir Pénélope comme prénom pour leur fille, c’était faire un « pied de nez » à la barbe de nos députés marrons pour les inciter à voir un peu plus loin que le bout de leurs lunettes fumées, qui nous enfument.
Les autres ont suggéré que c’était pour rappeler à tous ces emplumés, le « Devoir de Mémoire » si cher à la France. Souvenons-nous, suppliaient-elles, les guerres meurtrières, mais surtout, n’oublions pas les guerres civiles engendrées par l’injustice dans le monde entier.
Toujours selon les sondeuses précaires du CERIPP recrutées pour l’occasion, à la question subsidiaire qui aurait pu sauver la face de notre monnaie ou de nos timbres-poste, toutes les femmes enceintes en cette belle matinée de Saint Valentin, ont cyniquement conclus, que, oui, le prénom Pénélope (et son effigie) devait remplacer celui de Marianne pour représenter la France aux jeux de pugilat électoral de Floréal 2017 mais que toutefois, elles espéraient qu’un autre prénom fleurirait sur toutes les lèvres en 2018. On attendait des « Félicité » des « Justine » bref, des prénoms qui en disent long sur l’état de confiance des futures mamans interrogées. Inutile de préciser que tout ceci fut exprimé avec beaucoup de trémolos d’espoir dans leur « voix ».
Nous avons gardé les propos de la meilleure sondée pour la fin. Une femme enceinte, une poétesse perspicace. Une érudite de la dernière heure, peu étonnée du phénomène, nous a rappelé l’histoire de Pénélope dans la littérature grecque antique. En effet, comment oublier la « rusée Pénélope », la tisseuse rusée qui chaque nuit défaisait son travail de la veille pour tromper ses ennemis en attendant Ulysse son mari ?
Bizarrement, très peu d’entre elles ont soutenu que ce prénom leur plaisait réellement. La plupart des autres ont reconnu qu’il ne leur plaisait pas du tout.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cookie
Cookie · il y a
Pénélope, c'est un joli prénom. A l'heure où fleurissent tant de prénoms modernes plus ou moins esthétiques, les prénoms anciens reviennent en masse.
merci pour ce récit Rosie. Je vous invite à faire connaissance avec mon poème en final : "insolite alliance" si ça vous dit.

Image de Pierre Priet
Pierre Priet · il y a
Bravo! Mon vote évidement ! Je vous invite, si vous trouvez le temps a lire ma nouvelle " blizzard" en finale :)
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Ah!! Pénélope...Elle est très maligne :)
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Pénélope, la tisserande la plus rusée.
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
un premier commentaire m'oblige à la réserve.
mais trouver une rime à Pénélope,
tout en restant poli, c'est ça qui m'énerve.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La Nef du fou

Sylvie Neveu

Ici, l’herbe est parfaitement tondue mais sa couleur est inhabituelle.
Ici, l’herbe n’est pas verte. Elle est rouge. Ici, toutes les fleurs dans les massifs sont rouges. Les marguerites, les... [+]