Paysage

il y a
2 min
254
lectures
133
Finaliste
Public

Salut, moi c'est Bibou ! J'aime beaucoup lire, écrire et inventer des histoires, et ça depuis toute petite ! J'aime aussi échanger et communiquer avec les gens  [+]

Image de 2017
Image de Collégiens
Alice est une jeune femme de vingt-huit ans, elle vit en Bretagne depuis sa naissance. Elle est dessinatrice, dessinatrice de paysages plus précisément. En Bretagne tout ce qu’elle a à dessiner c’est la pluie qui tombe et le paysage transformé après chaque inondation. Près de chez elle il y a un ruisseau et chaque matin Alice vient le dessiner et chaque matin il est différent. L’eau peut être beaucoup plus haute, ou plus basse, il peut pleuvoir ou faire soleil. Alice aime beaucoup ses petites habitudes mais elle en a assez de dessiner toujours la même chose. Après avoir bien réfléchi, la jeune femme décide de partir dans le Vercors. Elle pourra dessiner des paysages enneigés, des rivières gelées...
Du blanc. Alice vient d’arriver dans le Vercors et tout ce qu’elle voit c’est du blanc. Elle prend vite son carnet de dessin et se met à dessiner la neige qui tourbillonne, les arbres qui ont l’air de danser grâce au doux souffle du vent et les montagnes si grandes, si blanches et si belles ! Elle n’a jamais vu un paysage aussi beau. Alice s’est installée dans une auberge à Villard-de-Lans. Tout près il y a la Fauge, une grande rivière, qui en ce moment est gelée. La jeune dessinatrice décide de faire comme avec le ruisseau près de chez elle. Elle viendra dessiner la Fauge chaque matin.
C'est le premier matin qu'Alice va dessiner la rivière, elle est toute excitée ! Elle remarque qu'il y a des traces d'animaux sur le chemin, elles n'y étaient pas la veille. Alice emprunte un petit sentier pour descendre à la rivière. Il neige très fort, beaucoup plus fort que la veille. Heureusement la dessinatrice a pris un parapluie pour abriter son précieux carnet de dessin. Elle prend une heure pour représenter parfaitement la Fauge. Le soir, quand la jeune femme va se coucher, il neige énormément, c'est la tempête !
Le jour se lève, Alice se réveille et boit un café. Elle prend son carnet, son parapluie et son crayon puis sort. Une fois dehors, la jeune dessinatrice constate le changement. On ne voit plus les arbres, ni les voitures. La neige a recouvert tout le paysage de son grand manteau blanc. Alice, qui était sortie seulement en baskets, rentre vite enfiler ses grosses bottes de neige. Elle emprunte le même chemin que la veille mais ne voit plus les traces, elles aussi recouvertes par la neige. Alice continue de dessiner la Fauge le reste de la semaine et les semaines d'après encore. Cette rivière tous les jours différente, tous les jours magnifique.
C'est avec le cœur serré qu'au bout d'un mois Alice décide de retourner en Bretagne. Pour sa dernière soirée à Villard-de-Lans la jeune dessinatrice a tout préparé pour une nuit à la belle étoile. Elle s'est rendue sur la colline un peu au dessus de son auberge et a d'abord admiré un magnifique coucher de soleil. Alice a adoré regarder les nuages devenir roses, la lumière jaune puis orange et enfin presque rouge quand le soleil a complètement disparu derrière les montagnes. Quand la nuit était entièrement tombée, Alice a pu compter six étoiles filantes. Elle a donc fait six vœux que je ne pourrai pas vous partager au risque qu'ils ne soient pas réalisés !
Ça y est, Alice est rentrée en Bretagne. Tout a changé, c'est normal c'est le printemps ! Il y a des fleurs de partout, le ciel est bleu, les prairies sont vertes. La jeune femme va pouvoir reprendre son train-train quotidien et surtout reprendre les dessins de son ruisseau à elle !
133

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,