3
min

Pauvre tôlier

Image de Momo69190

Momo69190

78 lectures

17

Trois plombes du mat chez « Farid » un rade paumé rue de la rue Guillotière à Lyon, trois pèlerins tuent le temps des habitués, pas grand monde en ce moment, c’est le ramadan l’alcool et la religion ne font pas bon ménage, au fond de la salle l’odeur de chichon empeste le tôlier s’adresse à Kamel :
—Arrête avec ta merde c’est bardé de dek.
Un doigt d’honneur pour seul réponse, Farid n’est pas de taille pour rivaliser avec ce genre de lascar, les temps ont bien changé il n’y a plus de respect pour les anciens, il se contente de répondre à l’offense par des recommandations :
—Ton frangin va bientôt sortir de la ratière, on en reparlera.
Kamel met un point d’honneur à la discussion :
—Mets ta rafale gros balourd, il fait soif.
Le patron rumine vingt piges qu’il tient ce bar mais il est temps de jeter l’éponge, il affiche cinquante balais au compteur, avec l’artiche qu’il a mis à gauche il pourrait se payer son rêve un restaurant à Alicante la Costa Blanca le soleil et la mer, fini cette bande de cave mais Nasser est encore au trou son associer le frelu à Kamel, pas question de se tirer avant d’avoir régler les comptes alors il hurle :
—Paye ton ardoise d’abord.
Kamel lance un cramiot au sol et le menace :
—C’est pour ton cul grosse poucave, je vais défourailler fait péter la bibine.
Il y a deux semaines, une rixe opposant des bandes rivales a mal tourné deux blessés graves, on prétend que Farid s’est affalé en garde à vue, s’en suivirent des arrestations en chaine il porte depuis ce surnom de donneuse, mais rien ne le prouve comme il le fait remarquer :
—Je ne suis pas une pute, moi aussi j’ai un palmarès qu’est-ce que tu crois j’ai une réputation à tenir le respect tu l’ignores parce que t’es calibré, pose ton gun on discute d’homme à homme.
Michel un blakos au passé respectable dix piges de placards pour braquage ça inspire des égards, prend les patins du tôlier :
—Arrête c’est bon va pillave ailleurs.
Soudain, trois énergumènes cagoulés font irruption, l’un deux porte une arme de poing et la colle sous le menton de Kamel en lui signifiant :
—tapette de mort tu vas sucer des queues en enfer, crève salope.
Une détonation Kamel s’effondre, les trois hommes prennent la poudre d’escampette à bord d’une Porsche Cayenne, Farid relève le numéro, le blakos ironise :
—Elle est volée la vardine te casse pas la tête, il faut débarrasser le corps de cette raclure, les keufs ne font pas de cadeau ils vont fermer ton rade.
Farid est habitué à ce genre de traquenard et manifeste :
—On le sort par la porte arrière Fredo file nous un coup de main.
Fredo la tanche, le blaireau un pauvre type sans papier que Farid a pris sous son aile il lui assure la gamelle en l’échange de petit services
Le corps de Kamel est jeté dans la camionnette du tôlier, Fredo fait le ménage Michel annonce :
—Ferme le rade on va le foutre à la baille, Fredo mets la en veilleuse, ça reste entre nous.
La tanche s’affranchit d’un simple :
—Je n’ai rien vu.
La camionnette prend la direction de Vaulx en Velin Michel indique :
—Il va nourrir les poissons chat à Miribel.
Farid est intrigué le blakos ne dit pas tout, pourquoi prendre autant de précautions pour dissimuler un cadavre d’un type dont il se tamponne le coquillard il s’informe :
—Tu les connaissais ces margoulins t’as quelque chose à avoir la dedans ?
Le blakos reste silencieux puis s’exprime :
—Ce fils de pute nous a fait marron de dix milles euros, toute la came que j’avais planqué je ne voulais pas en arriver là, mais mes potes ont en décider autrement.
La détonation était puissante, un fusil à canon scié à bout portant ça ne pardonne pas le quartier est plein de curieux, pourvu qu’un fouinard n’est pas l’idée de nous foutre les poulets au cul, Farid marmonne :
—Je ne la sens pas l’embrouille, j’ai le pif crois moi.
—Gare toi là ça ira, le coin est profond je viens souvent pécher par ici ça appâtera les poissons, allez ouste gros plouc.
—T’es un gros dégueulasse
—Dits-toi que tout ce qui rentre fait ventre, allez on s’arrache belek n’oublie pas de nettoyer la caisse.
Trois jours plus tard le patron a la visite des condés, ils ont beau se trimballé en costard il les renifle surtout que question clientèle ils ne cadrent pas, ici c’est survêt baskets il officie :
—Messieurs qu’est-ce que je vous sers ?
Maurice un ancien adepte des Djebels, un para recycler chez les lardus fanfaronne :
—On est pas là pour consommer, tu n’aurais pas vu Kamel ?
Le tôlier essuie les verres et commente :
—Pas ces derniers temps il est peut être rentrer au bled.
Jacques n’est pas du même avis, ce flicard de quarante cinq ans n’en est plus à sa première investigation, il flaire quelque chose de louche et lance une remarque :
—Il y a « comme une odeur de sang »
Fredo n’a pas nettoyé de fond en comble des traces d’hémoglobine sont très nettement apparentes sur le bas du comptoir Maurice lance :
—Tu t’es coupé ou t’as tes règles, affale-toi.
Farid se contente d’inventer une histoire abracadabrante comme il a l’habitude d’affabuler :
—C’est ce connard de clodo, il prend son ballon de rouge tous les matins, il pisse du sang de son tarbouif je ne sais pas moi, il a peut être la peste ou le choléra on laisse trainer des pagus de partout voilà le résultat.
Jacques reste sceptique ces explications ne lui conviennent pas il informe :
—On va revenir avec un mandat, perquisition et tout le toutime, toi mon pote tu nous prends pour des cons.
La javel ne suffit pas l’affaire est montée en haut lieu, un témoignage d’un voisin est formel des coups de feu et un véhicule qui démarre en trombe, incite la police scientifique à visiter les lieux, le pauvre Farid en prend pour son grade.

PRIX

Image de 2018

Thème

Image de Très très court
17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de jusyfa ***
jusyfa *** · il y a
J'ai lu, apprécié et voté " Les amants volages " je vous retrouve sur un policier comme je les aime, bravo !
Sans vouloir vous obliger je vous propose une nouvelle en finale du GP automne :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/a-chacun-sa-justice
Merci.

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Momo ! Je me régale à nouveau avec votre TTC bien noir !
Vous avez soutenu Mumba et je vous en remercie. Soutiendrez-vous ma chienne Ianna en finale automne ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes. Bonne journée à vous

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
En effet, ça faisait un peu branque c'te combine ! Bravo, Momo, pour ce texte très couleur banlieue, noir de chez noir. Je clique sur j'aime.
Une petite balade de détente dans les dunes ? : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle découverte de ce TTC à l'écriture originale, hâtivement composée dans un no man's land du langage, un grand polar en perspective ! Une invitation à venir découvrir “Sanglante Justice” qui est en Finale pour le Court et le Noir 2018. Merci d’avance et bonne journée!
·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
merci pour ce commentaire très flatteur, j'ai deux polars en vente sur amazon, taper tendrari sur le moteur de recherche merci
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance pour votre visite ! Je vais de ce pas voir vos polars. A bientôt !
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Ambiance rade et crade, langage approprié, un polar de bas-fonds☺☺☺ , avec un rythme particulier qui lui donne aussi son authenticité.
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un Court et Noir intriguant ! C'est paradoxalement à la fois bien et mal écrit. Le parler dans ton texte est super, l'ambiance en est du coup très crédible et ça accroche l'attention du lecteur. Malheureusement, les fautes d'orthographe et la ponctuation en roue libre font perdre de vue l'intrigue, et le lecteur en est du coup bien malmené...
Merci pour ce texte, Momo :)
Si tu le souhaites, n'hésite pas à aller lire "Gu'Air de Sang", également en compétition !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gu-air-de-sang

·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Pourrais-je vous demander de lire et soutenir mon texte " le prix de la mort" qui est en compétition . Merci .
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Les auteurs donnés les quelques restrictions à votre texte :)
·
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
Pas mal mais franchement, ça manque de ponctuation
·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
j'ai un peu saboter ce texte, mais ça reste un essai merci pour votre commentaire
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Tous les ingrédients d'un polar .
·
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
si vous aimez les polars j'ai deux romans en vente sur amazon trafic sans escale et wanted merci pour votre commentaire
·