1
min

Patch avec le diable

Image de K57

K57

6 lectures

0

Il fume une dernière cigarette puis comme chaque soir vers 22h30 absorbe son somnifère. Un quart d’heure après allongé sur le ventre il ronfle.23H07
Avec des gestes d’une précision et d’une infinie douceur elle couvre le corps de son mari de patches anti-tabac. Un papillon se posant sur sa peau ne l’eut pas fait avec autant de délicatesse. Soixante patches.12OOMg de nicotine. 00H03 ; couvert de sueurs quelques patches ont glissés sur les draps, mais la dose absorbée est suffisante pour provoquer le collapsus cardio vasculaire, les convulsions, puis la mort à 2h37.
La persistance sanguine de la nicotine étant courte, si elle prévient les secours vers 7h du matin, bien malin le légiste qui détectera un excès de nicotine responsable de du décès chez ce gros fumeur.
Cela lui laisse le temps de faire un peu de ménage.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,