Passer serein

il y a
1 min
84
lectures
8
Qualifié

Réfléchit à tout et n'a envie de rien. Et les chats et les matins. Amour, amou  [+]

Image de 2020
Image de Très très courts
Parce que parfois on ne veut pas baisser les yeux.

Qu'on est une tête fixée sur un corps en devenir, parfois l'apex de l'érotisme ou d'autre symboliques, maternité, grandeur, rondeur et circonférence. On ne voudrait s'en passer pour rien au monde.

Matrice. Des matins découverts au dessus des draps, seins nus, ventre rond, parfois perchés au dessus d'un bol de lait.

Ah tous ces matins !
Tous changeants, d'un soleil différent, d'une lumière chaude.
La peau comme les matins, d'un autre contraste, nous le voyons de nos yeux, la ligne d'horizon et sans pouvoir deviner ce qu'il se passe au delà.

Qu'est-ce qui se passe au delà ?

De l'horizon ou de la peau ou du soleil.
Soyez curieux, allez donc voir.
Pour qu'il y ait encore demain, d'autres matins et d'autres horizons.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,