1
min

Passer sa vie à la rêver

27 lectures

3

5 mai 2007, Westwood, L.A.

Il n’y avait rien de bien neuf dans le paysage lorsque Dan décida de bifurquer vers la côte, le coude à la portière de sa Chevrolet Impala de 1967.
Juste des pavillons bourgeois et des palmiers bien rangés qui faisaient un peu d’ombre à un soleil poisseux.
Un ciel zébré par les trainées des zincs.
2 gus faisant leur footing dans des survets à virgule.
Un bout d’air qui sifflait dans la calandre.
Des moustiques idiots qui s’étaient suicidés sur le pare brise crasseux.
Dan s’alluma une Lucky, la glissa entre ses lèvres, tandis que Mike Jagger piaulait son Angie dans les baffles de la caisse.
Il mit son clignotant, histoire de glisser vers Santa Monica.
Encore une journée bonne à jeter pensa Dan :
Juste faire passer sa gueule de bois de la veille.
Oublier qu’il n’avait pas été foutu d’aligner une seule ligne aujourd’hui, ni depuis des mois d’ailleurs. Car il n’avait rien de bien original à raconter.
N’avoir pas répondu aux appels de son banquier.
Ni à ceux de Nina, qui ne lui promettaient qu’un sac d’embrouilles.
Ne plus penser à son pote Jack qui un matin de novembre avait décidé de larguer les amarres pour de bon.
20 minutes plus tard, Dan amarra son Impala devant chez lui sur Pacific Palisades.
La portière fouetta dans l’air californien.
Dan pensait encore à ce qu’il pourrait bien écrire cette nuit avant que le bahut ne le percute.
Là haut, le ciel en avait fini de tourner vers le turquoise.
Il était un peu moins zébré remarqua Dan.
Il se dit alors qu’ avec tout ça mis bout à bout, il aurait pu noircir quelques pages.
Que même sur du rien, il aurait eu de quoi en jeter sur le papier.
Juste histoire de moins rêver sa vie.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Vie de dongo
·