Parle, pouvoir de l'ISIS NOIRE!

il y a
1 min
3
lectures
0

Ouragan de messages textuels informatiques, Picturales et Terrestres, les symboliques s'accumulent Sur l'océan dense électrique Et la violence virtuelle économique D'une gigantesque bulle:  [+]

Une nuit où la transe m'habitait, j'ai tenté de brûler face à une fleur du désert les pages d'un grimoire rouge et ancien où s'étalaient sur des lignes d'or impur l'Histoire de la ville de Paris.

J'ai multiplié les subterfuges et les combustibles, utilisé le vent électrique des pâles pour attiser les braises, j'ai fait feu de tout bois, j'effeuillais les flammes sans toucher vraiment les feuilles du réquisitoire d'un passé plein de noire magie.

Une ville volage dont la carte souterraine est à l'image du jeu de société joué en surface depuis les antennes des églises et des tours, et des palais dorés d'où l'on peut dominer tant de vies, bien au delà des frontières réalistes d'une pyramide acceptable.

Pourquoi cette ville ne s'appelle plus Lutèce?

Le Luxe, le Lucre et la Nacre se sont substitués à l'ancestrale cité depuis les méandres initiatiques du puissant voyage à travers les nuées obscures...

Inutiles de dire que je n'ai, malgré tous mes efforts, pas pu brûler vraiment ce livre, en dépit d'une belle heure de combustion.

Alors je l'ai jeté fumant à la poubelle en bas de ma rue, et puis j'ai jeté mon regard dans le passé, et mes yeux ont lancé leurs légions de photons vers une cathédrale méconnue qui s'est partiellement consumée...

L'Isis Noire peut brûler.
Mais qui empêchera ses démons intérieurs de l'éteindre?
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !