1
min

Parenthèse

Image de May Linda

May Linda

4 lectures

0

Elle avançait, les pieds dans la verdure. Le soleil tâchait ses cheveux blonds de lumière. Elle fit un pas, attendit un instant, écoutant la respiration des arbres. Cette douce chaleur de vie l’apaisait. Tranquille, parenthèse de la vie. Elle regardait.
Quelques ailes bleutées vinrent virevolter auprès d’elle. Ce petit être flottait en quelques aquarelles. La forêt frémit. Le vent était passé, entraînant avec lui un peu de vie et de pétales parfumés.
Le papillon lui, était resté suspendu dans les airs. Un éclat de lumière reflétait ses écailles et la poussière qu’il laissait derrière lui. Elle regardait, un sourire aux lèvres.
Elle ne se préoccupait pas encore du fait qu’il deviendrait sombre, que la vie s’endormirait ou qu’on la chercherait. Elle était hors du monde. L’idée de la nuit l’effleura. Elle n’eut pas peur. Les choses étaient, simplement, il n’y avait pas de jugement à donner. Dans cette clairière qui ondulait au gré du vent, son cœur humain n’était pas encore éveillé.
Elle était sourire, elle était souffle, elle était vent, elle était tout. Ses veines pulsaient au rythme de la sève. Ses petits doigts curieux caressaient la mousse verte, ses cheveux se mêlaient aux brins d’herbe. Elle se laissait bercer par les couleurs chatoyantes.
Une rose se fermait à ses côtés. Le jour déclinait. Le ciel se teinta de pourpre, de rouge et d’or. Les ultimes reflets d’écailles volatiles se troublèrent jusqu’à s’effacer tout à fait. Elle ne s’en attrista pas.
C’était la nuit. Le noir avait remplacé le rouge, les étoiles se confondaient avec les feuillages. Le papillon entama sa longue décadence.
L’aquarelle vacilla, il essaya de la maintenir encore un peu. Il s’orienta vers le ciel, cherchant dans ces milliers d’étoiles quelque éclat de vie. L’étincelle persista quelques secondes. Il décrivit un arc de cercle bleu, abasourdi peut-être. Une seconde encore.
La dernière poussière se détacha de ses ailes, s’envola et s’étala dans le ciel.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,