Parcours éditorial - Volutes féminines

il y a
3 min
142
lectures
10

Volutes féminines : Portraits de femmes autour de l’opposition entre la beauté et le poison. Ces textes s’articulent autour d’un geste et des multiples définitions qu’il est possible d’en  [+]

Attention, ce texte n'en est pas un. Il s'agit plutôt d'une sollicitation auprès de mes abonnés, d'un partage aussi de ma modeste expérience.

Cela fait plusieurs semaines que je partage avec plaisir sur Short mes "Volutes féminines". Il doit bien y avoir en ligne la moitié de mes textes, et grâce au bouche à oreille et avec le soutien et l'aide de quelques membres qui se reconnaitront, j'ai un petit lectorat qui me suit assidûment et je l'en remercie ici même.

Ce que vous ne savez probablement pas, c'est que mon projet - à travers une sélection de 30 textes parmi les 104 existants - est actuellement soumis à de nombreuses maisons d'éditions. J'ai viser des grandes maisons sur les conseils de différents camarades et beta lecteurs. Il en ressort un goût très amer que je tiens à partager avec vous.

Dans un premier temps, je suis aller récemment au salon Livre Paris où j'ai pu apprendre et constater deux choses - qui se sont confirmé aussi dans les réponses d'éditeurs : les recueils de nouvelles ne font pas vendre et n'intéresse quasiment personne en France (c'est une autre histoire outre atlantique mais je n'écris pas en anglais, sorry). Et lorsque vous sollicitez les petites maisons d'éditions spécialisés dans la nouvelle - ça existe les suicidaires - ils vous répondent tous que leur programme éditorial est bouclé pour... les deux prochaines années. Bye bye.

J'ai donc envoyé mon manuscrit à Gallimard, Actes Sud, La Martinière, Payot et Rivages, etc. Sur les 14 envois effectués et après deux mois d'attente, la plupart m'ont envoyé leur "réponse". Des lettres de refus types pour la plupart, ce qui ne me surprend pas du tout pour être honnête. Ce qui m'amène vers vous, c'est un refus moins... "type". Une réponse personnalisée comme on en espère tous au départ. Sauf que, voici mot pour mot celui que j'ai reçu :

"Votre recueil de nouvelles sur l'image des femmes et de son rapport à la cigarette est gentil mais ne provoque pas l'exaltation du lecteur. En effet, malgré une certaine élégance et préciosité dans votre manuscrit ("Rendez-vous sur le trottoir") l'ensemble se révèle plutôt dénoué d'originalité tant les images sont connues ("L'enfant grise"). Par ailleurs, votre style peut être parfois lourd :
"La cigarette sonne. Elle décroche son paquet pour émettre un appel de fumée (...)".

Je ne vais pas vous cacher qu'avec le peu de confiance que j'ai, ça ne m'a pas franchement aidé. Cumulé aux nombreux refus, au fait de ne jamais avoir été sélectionné par le Comité de lecture de Short (et quelque part heureusement vu que j'ai récemment appris que les textes retenus devenaient la propriété de Short pendant de longs mois), et au salon du livre, je vais vous avouer baisser un peu les bras, et revoir un peu les choses différemment. Envisager l'auto publication tout bêtement - et quand je vois ce qui fonctionne très bien en terme de ventes - notamment chez Amazon - à savoir les ersatz d'After, Fifty shades et autres textes navrants, je crains de "brader" mon projet et de le laisser se perdre au milieu de nulle part.

J'en viens au but de ce "très très court" (qui ne l'est pas) :
- Pensez-vous que ce projet soit suffisamment original ? Le style vous rebute ?
- De ce que vous en avez lu, soutiendriez vous ce genre de projet ?
- Que feriez vous devant pareille situation ?

Je ne vais pas vous mentir, ce projet me tiens très à coeur, j'y crois et je le défend corps et âme. J'ai d'ailleurs l'intention de répondre à cette dame qui m'a fait l'honneur de cette réponse cinglante - avec toute la politesse du monde. Mais je me sens un peu désemparé, dans le flou et le doute quant au devenir de mes petits textes.

Aussi, si vous avez le temps et l'envie de solliciter quelques uns de vos camarades pour les mener jusqu'ici, de nouveaux avis pourraient peut être m'aider à mieux cerner les attentes de chacun, de confirmer ou non ce bel accueil qui est fait à mes textes ici - pas un seul avis négatif depuis mon arrivée sur Short, je peux vous assurer que ça fait du bien et rassure beaucoup la personne angoissée que je suis.

Merci de m'avoir lu et de vous être arrêter sur mes textes. Pour conclure, je tiens à préciser que je ne cherche qu'a savoir si mes textes ont, pour vous, un sens. Un message qui soit suffisamment intéressant à vos yeux. Excusez mon intervention et cette aparté très "hors sujet" mais fallait que ça sorte, et la communauté de Short - du moins mes fidèles lectrices/lecteurs m'ont jusque là pas mal encouragé. D'où le fait que je m'exprime ici même.

A bientôt.
Mick

10

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mon avis

Alicia Bouffay

Chère amie, j’ai bien reçu ton texte. Tu as sollicité mon avis, le voici.
Certains passages sont bien documentés, plein de petits détails qui apportent du réalisme à la narration... [+]

Très très courts

Le Sémi

Gérald Truchot

Père Noël,
Je m'appelle Capucine, j'aurai bientôt neuf ans et je suis en classe de CE1 à l'école des Grives. J'ai décidé de vous écrire cette lettre pour vous licencier. Ce mot, je ne le... [+]