Papa

il y a
1 min
0
lecture
0
Papa,
Tu es partie ce vendredi 5 octobre 2018 à 7 heures du matin à ton travail. Je t’en ai voulu de nous avoir abandonné. Mais malheureusement, tu n’y es pour rien ton cœur a décidé de s’arrêter ce matin-là. Je n’ai pas réalisé ton départ aussitôt. Je penser que tu étais en déplacement, chaque vendredi soir, j’avais cet espoir que tu passe la porte de la maison. Mais cela n’est jamais arrivé. J’ai vraiment réalisé ton absence le jour où on a signé les derniers papiers chez le notaire. À ce moment, je me suis dit que c’était fini, tu ne reviendrais plus.
Je viens souvent te voir au cimetière, pour te parler, te raconter ce qui se passe. Je t’écris aussi de temps en temps. 
**********
Papa, je voudrais te remercier pour tout ce que tu m’as appris, tout ce que tu m'as fait découvrir, et te remercier d’avoir fait une famille, ta famille. 
Il y a quelques jours, tu m’as parlé. Tu m’as dit de faire confiance à l’équipe soignante et à la psychologue. Je t’écris cette lettre aujourd’hui pour que tu puisses partir te reposer. 
La vie sans toi s’est plus pareille, mais je vais faire confiance aux soignants et essayer d’avancer comme tu l’aurais voulu. 
Je sais que tu seras toujours là pour veiller sur moi. Mais je sais aussi que tu dois te reposer maintenant. 
J’espère que je ne te décevrais pas et que tu seras fière de moi, même si en ce moment, c’est très compliquer. 
**********
Papa, merci. Repose-toi, je te promets de continuer ma vie comme tu l’aurais voulu. 
Je sais que tu seras cette petite étoile au-dessus de ma tête pour veiller sur moi. 
Je t’aime et je t'aimerais toujours. 

Au revoir Papa.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,